novembre 28, 2021

Alabama Monroe

21001711_20130426125343183

Titre Original: The Broken Circle Breakdown

De : Félix Van Groeningen

Avec Johan Heldenbergh, Veerle Baetens, Nell Cattrysse, Geert Van Rampelberg

Année: 2012

Pays: Belgique

Genre: Drame

Résumé :

Didier et Élise vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l’Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle…

Avis :

Ce film est prodigieux, c’est un bouleversement, il m’a fait rire, il m’a émerveillé devant des choses simples, il m’a ému et touché comme rarement j’ai pu l’être. Je suis tombé complètement amoureux d »Alabama Monroe« , le film est tout simplement formidable.

Didier rencontre Elise. Lui est un chanteur de Bluegrass, fasciné par les cow-boys et l’Amérique, elle est tatoueuse et se sert de son corps comme la vitrine de sa vie, de ses envies et son parcours. Entre eux naît un amour fusionnel. Très vite cet amour à deux devient un amour à trois avec l’arrivée de la petite Maybelle. Mais ce conte de fée va être rattrapé par la dure réalité. Face à la vie, Elise et Didier vont devoir être fort.

20531916.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Tout commence par un concert, le rythme chaud de la musique (Magnifique BO, chantée par les acteurs eux-mêmes), on sent qu’on va passer un joli moment, puis de suite on bascule dans une chambre d’hôpital. Surprise le film n’est pas comme on l’imagine.

Tout n’est pas tout beau et tout rose. Felix Van Groeningen va alors nous raconter cette histoire, simple et cruelle de façon à ce que l’on ne soit jamais vraiment triste, ni pleinement heureux, un peu comme la vie nous le rend. C’est même parfois un peu surnaturel, filmé comme un western, c’est inclassable. Des films comme celui-là on n’en voit pas souvent et il bouscule les codes du cinéma classique. Il nous offre quelque chose de différent et c’est bon. C’est un puzzle magistralement maîtrisé à la scène près. C’est tout simplement un chef-d’œuvre.

Le réalisateur, dont c’est le deuxième film, nous a concocté avec beaucoup de subtilités, un film dans lequel on se laisse prendre petit à petit, ponctuant son histoire de tendres et dures moments. C’est tout le temps joli, souvent triste, surtout le final qui m’a bouleversé et surpris. La construction du film est très bonne, on navigue dans la vie de Didier et Elise, allant de chapitre en chapitre plus ou moins récent avec une belle facilité. On pourrait être perdu à un moment, mais tout trouve sa place et son sens. Avec ce procédé, Felix Van Groeningen évite de sombrer dans la facilité et le film qui fait pleurer parce qu’il faut pleurer.

Non, ici, c’est la tendresse des personnages, leurs espoirs, leur humanité, leurs maladresses qui nous prennent, nous serrent le cœur et nous touchent au plus profond. Du coup j’ai ri devant ce film, j’ai été émerveillé, j’ai espéré aussi et puis la scène d’après émeut aux larmes. C’était bon et intense, je crois n’avoir jamais autant pleuré au cinéma, même dans les moments drôles.

Les acteurs sont sidérants, magistraux, c’est un couple tellement simple, sincère et passionné. Je viens de découvrir deux immenses acteurs, l’un des plus beaux couples de cinéma que j’ai pu voir dans un film récent. Lui, Johan Heldenbergh est déchirant et juste. Il est très talentueux et je pense que l’on devrait entendre parler de lui. Elle, Veerle Baetens est parfaite, poétique et vibrante et en plus est tellement belle. Ce sont deux belles révélations, un coup de foudre même. Et puis il y a la petite Nell Cattrysse qui joue Maybelle. C’est impossible de ne pas être émerveillé par ce petit bout de chou.

Alabama-Monroe-Felix-Van-Groeningen-chronique-video

Vous l’aurez compris « Alabama Monroe » c’est l’un de mes coups de foudre. C’est un film magnifique, c’est un film qui vous poursuit bien longtemps après l’avoir regardé. Je n’ai que ça en tête et maintenant je n’ai qu’une envie c’est de regarder « La merditude des choses » du même réalisateur.

Note : 18/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=vVymOPOJBbQ[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.