octobre 18, 2021

Future Man Saison 1

D’Après une Idée de : Ariel Shaffir et Kyle Hunter

Avec Josh Hutcherson, Eliza Coupe, Derek Wilson, Ed Begley Jr.

Pays : Etats-Unis

Nombre d’Episodes : 13

Genre : Comédie, Science-Fiction

Résumé :

Agent d’entretien sans histoires vivant encore chez ses parents, Josh Futturman passe tout son temps sur un passionnant jeu vidéo. L’avenir du jeune homme s’annonce guère réjouissant… jusqu’au jour où deux mystérieux visiteurs venus du futur débarquent et le préviennent de l’extinction prochaine de l’humanité. Josh doit les aider à sauver la Terre en les aidant à changer…

Avis :

Quand on pense aux séries et à leurs networks bien souvent les premiers noms qui nous viennent en tête, c’est HBO, CBS, Netflix, la Fox, AMC ou Syfy. Mais l’univers des séries est bien plus étendu que cela, et sur des networks peu connus, on trouve de véritables bijoux et depuis 2011, il faut compter sur Hulu qui contient un joli catalogue où l’on peut trouver des séries comme « Marvel’s Runaways« , « Chance » (la nouvelle série de Hugh Laurie), « The Path« , ou encore l’énorme carton de cette année pour la chaîne « The Handmaid’s Tale« .

Attiré par son affiche décalée et colorée, je me suis arrêté sur le dernier show de la chaîne, dont je ne savais absolument rien (un show qui est aussi produit par le duo gagnant de « Preacher« , Seth Rogen et Evan Goldberg) et ce fut une excellente surprise qui s’est révélée être d’une très grande drôlerie. Bourré d’humour, au point d’en être la série la plus drôle découverte cette année, loin de toute vulgarité, ayant le sens de l’action et du drame, « Future Man » nous entraîne dans une aventure spatio-temporelle qui déborde de cool attitude, de n’importe quoi, et d’amour du cinéma !

Josh est un agent d’entretien qui travaille dans une grande firme pharmaceutique. Josh vit encore chez ses parents et sa vie est très loin d’être passionnante. On pourrait même dire que Josh est ce que l’on appelle un looser. Josh n’a qu’une réelle passion dans la vie, les jeux vidéo et plus particulièrement « Biotic Wars », un jeu sorti il y a quelques années déjà, mais que personne n’a jamais réussi à finir. Josh s’est donc donné la mission de le finir et quand enfin, il arrive à son Graal, il voit apparaître dans sa chambre deux visiteurs, deux soldats de la résistance qui viennent du futur. Ils ont été envoyés dans le passé afin de trouver celui qui pourrait empêcher la fin de l’humanité. Les deux visiteurs s’attendaient à trouver un soldat surentraîné, mais l’avenir, désormais, dépend de ce trio improbable.

S’il y a bien une série qu’on n’attendait pas et qu’on n’a pas vu arriver, c’est bien « Future Man« , nouveau programme de la chaîne Hulu de treize épisodes d’un peu plus d’une vingtaine de minutes chacun.

Fun, délirante, folle et déjantée, les mots manquent pour parler de cette audacieuse bêtise, dont chaque épisode entraîne son spectateur vers un déluge de conneries complétement assumées. Doté d’un scénario malicieux, « Future Man » est la série qui réussit tout ce qu’elle entreprend. Jouant sur plusieurs fronts, les deux créateurs Ariel Shaffir et Kyle Hunter ont parfaitement sur offrir un show qui ne se prend absolument pas au sérieux, tout en offrant une intrigue crédible, avec un véritable but à la clef. Une intrigue qui sait aussi se faire totalement imprévisible, puisque chaque voyage dans le temps influe sur le présent. Et plus la série avance, plus le suspens se faire ressentir puisqu’il est bien impossible d’en savoir le final.

Ce qui est génial avec cette série, c’est le ou plus exactement les voyages que l’intrigue se permet. « Future Man« , tout en étant dans le présent, revisite les années 40, 70, 80, 90, et ira même dans ce futur apocalyptique, qu’il faut à tout prix empêcher. Jouant avec ce que l’on sait déjà des voyages temporels, la série mélange le futur de l’humanité avec le passé de son personnage principal, ce qui donne naissance à des situations complètement dingues parfois. La série s’amuse aussi avec le choc des cultures et des époques. Les premiers voyages dans le temps sont absolument hilarants avec ces deux voyageurs du futur à peine élevés qui prennent chaque phrase au premier degré. Certaines scènes valent leur pesant d’or et vous n’avez pas fini de vous bidonner devant la folie que la série se permet.

De plus, à travers les différentes époques que l’intrigue traverse, les différents réalisateurs se sont adaptés aux mœurs de l’époque, mais aussi au cinéma de l’époque, ce qui rend presque automatiquement un hommage au cinéma des époques choisies, mais aussi à l’époque elle-même. Les années 80, c’est un petit best of de référence, de folie et d’humour. Tout comme l’épisode du futur, presque entièrement consacré au devenir de James Cameron. Bref, drôle, impertinente tout en étant intelligente, « Future Man » assure, nous éclate et ça fait du bien.

Intelligente, la série l’est aussi dans les rapports qu’entretiennent les personnages et les messages qu’elles véhiculent à travers eux. Choc ultime des générations et des époques, ce trio s’est parfaitement trouvé et ce qui est terrible, c’est que malgré leur incompréhension de l’autre, ils font front commun ensemble et chacun d’eux évolue. Et plus ils évoluent et plus ils sont attachants.

Ce trio, c’est Josh Hutcherson, Eliza Coupe et Derek Wilson. Le premier est génial dans le rôle d’un jeune con, pétochard, qui se découvre plus fort qu’il ne le pensait. Eliza Coupe est hilarante en guerrière sans cœur qui va droit au but. Quant à Derek Wilson, il n’a qu’à parler pour nous amuser. La série s’est aussi fait plaisir, puisque l’on retrouve pas mal de bons seconds rôles qui sont incarnés par d’excellents comédiens. Ed Begley Jr., Keith David, et Haley Joël Osment (oui, oui, le gamin de « Sixième sens » est de la partie, et il a bien changé) pour les plus connus.

« Future Man » est une excellente surprise, peut être bien la plus surprenante de cette année 2017. Conne à souhait et intelligente en même temps, bourrée de références et de clins d’œil à toute une pop culture qu’on adore (le nombre de références est incalculable !), dotée d’une intrigue excellente, même dans ses relâchements, et emmenée par des comédiens qui s’éclatent, franchement, on n’en attendait pas tant. La série se permet même d’avoir un peu de gueule, alors qu’elle n’a pas forcément énormément de budget. Bref, vivement la suite.

Note : 17/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=vJaUfpbEYIU[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.