janvier 16, 2022

Detour

De : Christopher Smith

Avec Tye Sheridan, Emory Cohen, Bel Powley, Stephen Moyer

Année: 2017

Pays: Angleterre, Afrique du Sud

Genre : Thriller

Résumé :

Harper, un jeune étudiant, déteste son beau-père, responsable d’un accident qui a plongé sa mère dans le coma. Un soir, alors qu’il noie son chagrin dans l’alcool, il élabore un plan avec un voyou et une stripteaseuse pour l’assassiner. Le lendemain, à peine remis de sa cuite, Harper n’a pas le temps de se souvenir de sa rencontre qu’il se retrouve embarqué dans une virée vengeresse, contraint d’assumer ses choix…

Avis :

Christopher Smith est l’un des réalisateurs britanniques les plus intéressants de ces dernières années. C’est un réalisateur touche à tout, qui a commencé sa carrière honorablement dans les salles avec des films comme « Creep » ou « Severance« . Mais malgré des scores honorables, Christopher Smith est un abonné depuis « Severance » aux sorties directement en DVD (« Triangle« , « Black Death« ) et c’est à tort puisque chaque nouveau film du réalisateur mérite amplement sa place sur le grand écran.

La preuve en est avec son dernier-né « Detour« . Sortant directement en DVD, le quatorze Avril, nous avons eu la chance de pouvoir assister à une séance unique du film de Christopher Smith sur grand écran, car le distributeur a eu un véritable coup d’amour pour le film et voulait le montrer au moins une fois dans les meilleures conditions possibles. Le résultat ? On passe injustement à côté du plaisir de découvrir une petite bombe en salle ! Un film doté d’un grand scénario qui mérite bien plus sa place dans les salles que bons nombres de films qui sortent chaque année.

Harper est un jeune étudiant qui fait des études de droit. Harper déteste son beau-père, qu’il juge responsable de l’état de coma de sa mère. Un soir, il fait la rencontre de Johnny Ray, un voyou avec qui il évoque l’envie de tuer son beau-père. Le lendemain matin, alors qu’il n’a pas encore eu le temps de décuver pleinement, Harper se fait entraîner par Johnny et Cherry, une stripteaseuse, dans un road trip qui aura pour but de tuer le beau-père de Harper, même si ce dernier n’en aurait plus envie.

« Detour » ou la critique que je vais laisser volontairement flou, car pour pleinement découvrir « Detour« , pour que la surprise soit totale, il faut en savoir le moins possible. D’ailleurs à cet effet, il faut aussi éviter le plus possible la bande-annonce qui en révèle déjà bien trop sur l’idée absolument géniale de ce film.

« Detour« , le dernier-né de Christopher Smith (un film qu’il aura mis près de dix ans à faire et au vu de la complexité de l’écriture, on comprend aisément pourquoi), est avant tout un bijou de scénario. Partant d’une idée terrible, Christopher Smith nous plonge dans une intrigue complexe. Une intrigue à tiroirs, aussi passionnante qu’elle est maîtrisée de bout en bout. Allant de surprise en surprise, d’étonnement en perdition volontaire et autres manipulations, le réalisateur s’amuse avec son public et fait de nous ce dont il a envie. Parfaitement ténu, intelligent et novateur, « Detour » se pose comme le scénario le plus intriguant de ce début d’année. C’est un véritable tour de force qui démontre encore une fois l’incroyable plume de Christopher Smith. Une plume qui s’allie à une mise en scène géniale, ne lâchant rien, révélant son idée et sa surprise que petit à petit. Ce qui est génial avec ce film, c’est le fait que le réalisateur nous porte et nous entraîne dans son film, dans son idée, dans son concept et malgré le fait qu’on se sente parfois largué (et c’est nécessaire pour être mieux surpris), à aucun moment Christopher Smith nous perd. Certes, il nous induit en erreur, certes, il s’amuse et on sent bien qu’il prend un malin plaisir à nous perdre, mais il garde toujours en tête la solution qui va être donnée et le divertissement que son film doit être. Un film qui navigue habilement entre plusieurs genres (thriller, drame, road movie, et même comédie à l’humour noir). D’ailleurs, un second visionnage est plus que nécessaire pour comprendre et découvrir toutes les subtilités du film de Christopher Smith.

« Detour » est aussi un film qui regorge de talents. Porté par trois comédiens qui crèvent l’écran et qui sont un véritable plaisir à découvrir ou retrouver. C’est Tye Sheridan qui tient le rôle principal et nul doute qu’on peut dire qu’il tient ici son meilleur rôle. Un rôle et un personnage cohérent et plein de surprises qu’on aime suivre. Emory Cohen trouve encore un rôle de Bad Boys qui lui va si bien. Et le seul reproche qu’on peut faire pourrait au film, c’est de ne pas avoir assez développé son personnage.

Enfin, troisième élément de ce trio, c’est la magnifique Bel Powley qui crève l’écran à tout instant dans un rôle subtil et nul doute qu’on entendra parler de la jeune actrice dans les prochaines années.

Donc voilà, je n’en dirais pas plus sur ce film bijou signé Christopher Smith qui sera à coup sûr dans le top des meilleurs films de cette année 2017.

Je vous demande de ne pas regarder la bande-annonce et de vous laisser entraîner pour mieux être surpris par cette idée géniale dont jouit le film. Franchement, du cinéma aussi intéressant et couillu, qui sort des sentiers battus, on n’en voit pas tous les jours et c’est vraiment honteux que le film ne puisse bénéficier d’une sortie en salle, car il a toute sa place sur les écrans.

Note : 17/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=V5rTEM-kkbk[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.