janvier 22, 2022

Kubo et l’Armure Magique – Poésie Epique

14555982_1434894433190628_1741999818_n

Titre Original : Kubo and the Two Strings

De: Travis Knight

Avec les Voix de Charlize Theron, Ralph Fiennes, Art Parkinson, Rooney Mara

Année: 2016

Pays: Etats-Unis

Genre: Animation

Résumé:

Kubo est un être aussi intelligent que généreux, qui gagne chichement sa vie en sa qualité de conteur, dans un village de bord de mer. Cette petite vie tranquille, ainsi que celle de ses compagnons Hosato, Hashi et Kamekichi va être bouleversée quand par erreur il invoque un démon du passé. Surgissant des nues cet esprit malfaisant va abattre son courroux sur le village afin d’appliquer une vindicte ancestrale.

Dans sa fuite, Kubo fait équipe avec Monkey et Beetle, pour se lancer dans une épopée palpitante afin de sauver sa famille et percer le secret de la chute de son père, le plus grand samouraï que le monde ait jamais connu. À l’aide de son Shamisen– un instrument musical magique-il va affronter toutes sortes de dieux et de monstres, notamment le terrible Moon King assoiffé de vengeance ainsi que les affreuses sœurs jumelles afin de dénouer le mystère de son héritage, réunir sa famille et accomplir sa destinée héroïque.

Avis:

Face à Walt Disney, Dreamworks et autre Pixar, un petit studio suit son petit bonhomme de chemin et il n’a absolument rien à envier à tous ces géants de l’animation. Détenant que quatre films à son actif, « Coraline » d’Henry Selick, « L’Étrange Pouvoir de Norman » de Sam Fell et Chris Butler, « Les Boxtrolls » de Graham Annable et Anthony Stacchi et ce tout nouveau  » Kubo et l’Armure magique » de Travis Knight , on peut sans crainte dire que les studios Laika ont réussi à imposer leur patte et que chacune de leurs productions est aujourd’hui une perle qu’on attend avec la plus grande des impatiences.

Et la preuve en est avec « Kubo et l’Armure magique » leur dernier-né qui s’avère être un bijou d’aventure ainsi qu’un petit chef d’œuvre visuel. Premier film de Travis Knight, le directeur des studios Laika, « Kudo et l’Armure magique » est une véritable invitation à l’aventure. Passionnant et éblouissant, une fois commencé, il saura bien impossible de ne pas aller jusqu’au bout, tant on est pris par l’histoire, par les personnages et par l’esthétisme renversant. Les studios Laika ont encore frappé un grand coup et c’est tout simplement génial !

14488858_1434894643190607_722936580_o

Kubo est un jeune garçon courageux qui gagne sa vie en tant que compteur d’histoires. Dans la vie de Kubo, il n’y a qu’une seule règle à suivre. Une règle imposée par sa mère souffrante. Cette règle lui ordonne d’être chez lui avant la nuit tombée et il ne doit jamais se révéler à la lumière de la lune. Kubo a toujours suivi cette règle à la lettre, mais un soir de mélancolie et de tristesse, Kubo va se faire surprendre par la nuit. Dès lors, sa vie est en danger. Il va donc devoir partir à la recherche d’une armure légendaire, afin de se protéger contre sa propre famille.

Un film des studios Laika, c’est toujours un cadeau à découvrir au plus vite. C’est toujours un cadeau qui amène avec lui une foule de promesses. C’est toujours un cadeau qui nous emporte en dehors des sentiers battus, du numérique ou de l’animation traditionnelle. Les studios Laika, c’est un autre monde visuel, c’est d’autres idées, et c’est beaucoup d’originalité et « Kubo et l’armure magique » en est encore une très belle preuve. Toujours fait en motion capture, « Kubo et l’armure magique » est un grand film d’aventure qui offre tout ce que l’on avait envie de voir. Héroïsme, bravoure, amitié, danger, moment tendu, belle morale, affrontements géniaux et surtout une intrigue faite de mythologie, de culte et visuellement démentielle.

« Kubo et l’armure magique » est donc une bonne histoire qui tient la route et qu’on prend plaisir à suivre. Le scénario est soigné offrant d’excellents moments et une belle morale qui reste universelle et touchante. Ce qui est excellent avec « Kubo … « , c’est que le film offre une véritable quête. On vole d’indices en indices, de défis en défis et c’est de manière incroyablement bien imaginée que l’on part sur les origines de ce petit garçon. Le film dresse sur le chemin de ce petit garçon des murs qu’il va lui falloir gravir et qui le feront évoluer, passant ainsi du gamin à l’adulte. Les personnages sont très attachants et ce qui est d’autant plus magnifique avec « Kubo … « , c’est qu’on accroche à chacun d’entre eux, et même les plus méchants trouvent un fond touchant.

Comme tous les films des studios Laika, « Kubo … » est un film bien plus pour les adultes que les petits, certains passages pouvant être effrayants pour les plus jeunes. Le réalisateur, dans les épreuves que son jeune héros doit affronter, a mis plusieurs moments de véritable horreur (squelette qui prend vie, œil géant, monstres et sorcières sont de la partie) et c’est vrai que si pour les adultes c’est un vrai plaisir à suivre et regarder, pour les plus petits, ça peut être marquant.

« Kubo et l’armure magique » est aussi une vraie claque visuelle. Impeccable, poétique et détaillé, le film est bluffant dans ses moindres détails. Les décors sont magiques, la culture japonaise transparait dans chaque plan et chaque idée et la mise en scène est tout simplement grandiose. Travis Knight nous a réservé des scènes incroyables, dont certaines sont même épiques, dotées d’un souffle terrible qui happe toute notre attention.

« Kubo …  » est aussi un film dont il faut saluer l’incroyable travail sur la motion capture. D’une fluidité stupéfiante, dotée d’un esthétisme, d’un modélisme poussé et créatif et d’une photographie magique, le film est parcouru d’idées qui sont aussi bien un plaisir à vivre et ressentir qu’à regarder. Décidément sur le marché de l’animation, les studios Laika s’imposent en maître.

14488893_1434894756523929_1341676437_o

Parfaitement raconté, brillamment mis en scène d’un esthétisme et modélisme bluffant, avec des personnages on ne peut plus attachant, pour lesquels on craint, pour son premier film, le directeur des studios Laika frappe un grand coup et on en redemande encore et encore !

Note : 18/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=kNpVSVIcRi0[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.