octobre 18, 2021

Le Flic de Hong-Kong

13956760_1385628444783894_1299854958_n

Titre Original : Fu Xing Gao Zhao

De : Sammo Hung Kam-Bo

Avec Jackie Chan, Sammo Hung Kam-Bo, Biao Yuen, Richard Ng

Année: 1985

Pays: Hong-Kong

Genre: Action, Comédie

Résumé :

Deux policiers, Muscle et Ricky, enquêtent sur une affaire de bijoux volés. Leur enquête les mène au Japon où Ricky se fait capturer par le gang des Ninjas. Muscle doit alors demander de l’aide auprès de ses anciens camarades de l’orphelinat…

Avis :

Sammo Hung Kam-Bo est un acteur et réalisateur chinois qui est particulièrement connu pour avoir interprété le rôle de Sammo Law dans la célèbre série « Le flic de Shanghaï« . Si Sammo Hung Kam-Bo est un acteur qui tourne énormément (il a plus de cent cinquante films à son actif), c’est aussi un réalisateur qui a tourné une trentaine de films, dont les fameux « L’Exorciste chinois » ou encore une des suites de « Il était une fois en Chine« .

Jackie Chan est un acteur qui a un très fort capital sympathie. Mais c’est aussi un acteur qui a fait pas mal de mauvais films. Et avec Le Flic de Hong Kong on aurait pu trouver une petite comédie marrante, même si elle était oubliable. Mais au final, le film est décevant de bout en bout. « Le Flic de Hong Kong » est un film policier très mince dans son scénario et qui baigne dans un humour potache lourdingue qui est parfois très limite…

13950972_1385628524783886_1534696167_o

Muscle et Ricky sont deux flics qui enquêtent sur un gang qui vole des bijoux. Alors qu’ils sont sur le point de les arrêter, Ricky se fait enlever par le gang. Aidé par la belle Swordflower, Muscle fait appel à ses anciens amis afin de découvrir où Ricky est retenu et faire tomber ce gang.

Quelle déception… Pourtant, le film était bien parti, les scènes de début laissaient vraiment penser à un film fun, con et surtout amusant comme Jackie Chan en a souvent fait. Le film démarre fort et l’on est très vite dans le feu de l’action. Cascades et autres prouesses de Jackie Chan sont de la partie. On aura même droit à une sacrée poursuite en voiture qui aura tendance à nous faire sourire tant elle est improbable et reflète si bien la folie des années 80. Mais voilà, après peut-être un petit quart d’heure, Jackie Chan disparaît de l’écran et ne reviendra pas avant une belle heure. Mais alors que nous réserve le scénario en l’absence de sa vedette ? Et bien dans l’idée, c’est sympa, puisque sous couvert de Jackie Chan, le chef de la police va faire appel aux anciens potes de celui-ci afin de monter une sorte d’arnaque pour coincer les « méchants ». Comme il est alors convenu, le film nous présente donc les personnages et c’est une fois les présentations finies que le tout va commencer à se gâter.

Si on avait déjà quelques doutes qui commençaient à émerger face à la bêtise de certains personnages, une fois que la belle Sibelle Hu entre dans la partie, les doutes que l’on pouvait avoir vont faire plus que se confirmer. L’humour devient alors extrêmement lourd et totalement gratuit. D’ailleurs, plusieurs scènes vont se répéter à outrance et l’on peut dire que le film a tendance à jouer avec nos nerfs. Sous couvert de faire une comédie policière débile, Sammo Hung Kam-Bo insiste et répète plusieurs fois ses gags. Mais là où ça pouvait être drôle et naïf une fois, cela devient limite supportable au bout de la sixième fois (oui, oui, j’ai compté). Livrant des personnages bêtes au possible, le réalisateur étire chacune de ses scènes afin d’essayer de faire rire son public. Mais ça ne fonctionne pas et ces étirements donnent bien plus l’impression qu’ils sont là pour faire durer le film qui sans eux et ses répétitions, ne ferait surement pas plus d’une heure.

Comme je le disais plus haut, le scénario est très mince. Mais en plus de ça, une fois les gags lourds et répétitifs pour nous faire comprendre ô combien tous les personnages ont envie de se faire le personnage de Swordflower, tant elle est affriolante, sont passés, le reste de l’intrigue ne sera pas plus étoffé et surtout sera très vite expédié pour n’être finalement qu’une grande baston finale. Une baston plutôt bien menée qui dure et qui plus est, arrive à se diversifier, car il y aura plusieurs combats personnels dans ces séquences. Des combats qui seront parfois amusants et bien imaginés. Des scènes qui rattraperont quelque peu la déception, car elles sont vraiment plaisantes et funs pour certaines. Mais bon, sur l’ensemble, ce sera loin d’être suffisant.

13957408_1385628588117213_1894285269_n

On restera aussi déçu du manque de Jackie Chan, qui finalement, même s’il est bon quand il est présent, apparaît peu et c’est bien dommage, surtout qu’à sa place, le réalisateur, en plus de nous servir des personnages bêtes, s’est entouré d’acteurs qui surjouent à outrance la bêtise et les gags.

Alors que l’intrigue de départ était bonne, « Le flic de Hong Kong » s’est perdu dans des saynètes qui sont autant de sketchs lourds et débiles qui ont finalement eu raison du téléspectateur. Bref, c’est bien dommage.

Note : 05/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=km3BBdY9kWw[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.