décembre 8, 2022

Game of Thrones Saison 6

Game-of-Thrones-Season-6-Poster-1-630x933

D’après une idée de David Benioff et D.B Weiss

Avec Lena Headey, Emilia Clarke, Peter Dinklage, Kit Harington

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame, Fantastique

Nombre d’épisodes : 10

Résumé :

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l’équilibre des saisons. Dans un pays où l’été peut durer plusieurs années et l’hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d’au-delà du Mur protecteur, n’a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s’abat sur le Royaume avec la promesse d’un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s’emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.

Avis :

C’est désormais une habitude, un rituel immanquable qui survient chaque année de fin Avril à fin Juin, la nouvelle saison de Game of Thrones, la célèbre série issue de la saga romanesque de George R.R. Martin. Une série qui s’est rapidement fait un nom et une réputation, tant son écriture est intéressante et le déroulement des évènements complètement inattendu. Car il faut savoir qu’avec Game of Thrones, il n’y a pas de héros, seulement des personnages qui gravitent, qui prennent de l’importance, qui arrivent à une apogée avant de descendre plus bas que terre. Et c’est grâce à une vraie rigueur dans l’écriture mais aussi dans la réalisation que Game of Thrones est devenue une série incontournable qui continue de passionner six ans plus tard. Une sixième saison dantesque, menée de main de maître et qui se termine dans un maelstrom émotionnel hallucinant, offrant ce qui se fait de mieux à la télé, doublant même le cinéma.

Kit-Harington-Jon-Snow-Game-of-Thrones-Season-6-Episode-10

Il est difficile de se renouveler ou de ne pas se répéter quand on arrive à la sixième saison d’une série. Mais ce n’est pas le cas ici puisque tous les éléments se mettent en place durant près de huit épisodes pour arriver à une fin absolument incroyable. Le plus complexe avec cette saison, c’était de se focaliser sur plusieurs personnages sans pour autant perdre le spectateur. Et c’est avec audace et rigueur que la série offre tout ce qu’il faut pour ne pas égarer celui qui regarde. Certains diront que les épisodes sont longs et ne servent pas forcément le propos, mais chaque épisode a son importance, chaque épisode apporte sa pierre à l’édifice et n’est pas superflu, trouvant un sens dans les deux derniers épisodes. Ainsi, et malgré la multitude de personnages, il y a une vraie cohérence dans la série qui montre encore une fois le travail impressionnant des scénaristes.

La série va aussi se focaliser sur certains personnages absolument abjects qui vont prendre de l’importance, et si Geoffrey était un personnage hautement détestable, on trouve en Ramsay un monstre de cruauté génial. En fait, la série a une faculté à présenter des personnages qui ne sont pas héros, mais plutôt des protagonistes avec des défauts, qui ressortent pour assouvir des desseins. Et à juste titre, on retrouve donc des personnages vils, veules et qui ne veulent que le pouvoir, soit en jouant avec des alliances, soit en prenant les armes de façon frontale. Néanmoins, la série va se perdre un petit peu sur le personnage d’Arya. Si la jeune fille rentre dans ce que l’on pourrait appeler une école d’assassin, son aventure est un peu longue et demeure un peu en dehors des grandes lignes de la saison. Cependant, il est certain que l’on retrouvera son personnage et ses nouvelles aptitudes dans la prochaine saison. Enfin, du côté des points sombres, on pourra regretter la réponse tardive des Lannister face aux moineaux et à la religion. Si la série prend un tournant anti-religion, montrant les dérives de la foi, on restera dubitatif sur les réactions finalement passives de certains personnages.

Mais le plus impressionnant dans tout ça, c’est la réalisation de la série et de la saison dans son entièreté. Très clairement et par bien des aspects, on est au-dessus du cinéma. Si les décors et l’ambiance générale ne changent pas des masses, c’est sur le plan purement technique que la série fait un grand pas en avant. Les deux batailles des deux derniers épisodes sont absolument épiques et coupent le souffle devant le déchainement de violence mais aussi et surtout une mise en scène immersive incroyable. C’est intense, c’est prenant et surtout, c’est étouffant. On retrouvera d’ailleurs un peu de Seigneur des Anneaux dans la bataille de l’épisode 9, c’est dire si la réalisation est au-dessus du lot et des séries que l’on peut voir quotidiennement. Et que serait Game of Thrones sans son lot de surprise, de retournements de situation et de révélations attendues. Contrairement à The Walking Dead, on a vraiment les réponses à nos questions et la série ne laisse aucun doute dans l’espoir de teaser pour la suite. C’est clair, c’est franc et c’est très honnête de la part des scénaristes de livrer des pistes afin d’établir des théories folles sur le net.

landscape-1455291934-michael-mcelhatton-iwan-rheon-got

Au final, la sixième saison de Game of Thrones est une réussite indéniable et elle serait presque la meilleure saison depuis le début du show. Si certains trouveront le déroulement un peu long et lent, c’est pour poser des bases essentielles à la série qui prendront leur ampleur sur deux derniers épisodes dantesques et d’une maîtrise hors norme. Et arriver à un tel point de maestria alors que cela fait six ans que la série existe, c’est un joli coup d’estoc porté aux détracteurs de la série, qui ne pourront jamais s’extasier devant tant de générosité et d’intelligence.

Note : 19/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=EI0ib1NErqg[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.