janvier 22, 2022

Troie

12177729_1183519258328148_1067923569_n

Titre Original : Troy

De : Wolfgang Petersen

Avec Brad Pitt, Eric Bana, Orlando Bloom, Diane Kruger

Année: 2004

Pays: Etats-Unis, Angleterre

Genre: Péplum

Résumé:

Dans la Grèce antique, l’enlèvement d’Hélène, reine de Sparte, par Paris, prince de Troie, est une insulte que le roi Ménélas ne peut supporter. L’honneur familial étant en jeu, Agamemnon, frère de Ménélas et puissant roi de Mycènes, réunit toutes les armées grecques afin de faire sortir Hélène de Troie.

Mais en réalité, la sauvegarde de l’honneur familial n’est qu’un prétexte pris par Agamemnon pour cacher sa terrible avidité. Celui-ci cherche en fait à contrôler Troie et à agrandir son vaste empire. Aucune armée n’a jamais réussi à pénétrer dans la cité fortifiée, sur laquelle veillent le roi Priam et le prince Hector.

L’issue de la guerre de Troie dépendra notamment d’un homme, Achille, connu comme le plus grand guerrier de son époque. Arrogant, rebelle, et réputé invincible, celui-ci n’a d’attache pour rien ni personne si ce n’est sa propre gloire…

Avis:

Wolfgang Petersen est un réalisateur allemand qui a deux carrières. La première en Allemagne, son pays, qui s’achèvera sur un chef d’œuvre, « Le bateau« , un superbe et très intense film de guerre à bord d’un sous-marin. La suivante sera une carrière aux USA, où le réalisateur offrira du bon comme du mauvais. On se souvient tous de « L’histoire sans fin » ou « Dans la ligne de mire« , alors qu’on préférera oublier des films comme « Air Force One » ou son dernier en date « Poséidon« .

Pour Wolfgang Petersen, les années 2000 se sont avérées assez courtes, puisque le réalisateur ne nous a proposés que trois films. « En Pleine Tempête« , « Poséidon » et ce péplum sur la prise de la ville de « Troie« . Si les deux films cités précédemment sont moyennement convaincants, je dois dire que j’ai toujours eu un faible pour cette adaptation de la prise de Troie. Très inspiré, Wolfgang Petersen nous offre plus de deux heures et demie d’un cinéma majestueux tenu par des acteurs convaincants, bien taillés pour les rôles.

12177965_1183519304994810_853139555_n

Lors d’un dîner pour fêter la paix entre les villes de Sparte et Troie, Paris, le prince de Troie, tombe sous le charme d’Hélène de Sparte. La jeune reine se désespère à Sparte et quand le prince rentre chez lui, la reine le suit. Trahi et furieux, le roi Ménélas jure de tuer sa femme personnellement. Il requiert alors l’aide d’Agamemnon, roi de Grèce et puissant seigneur de guerre. Agamemnon qui cherche depuis longtemps à prendre Troie, voit en cette trahison le prétexte qu’il cherchait pour attaquer Troie, la ville réputée imprenable. Pour s’assurer la victoire, il fait appel au talent d’Achille, un guerrier qui a la faveur des Dieux. Une fois Achille dans ses « rangs », il se lance donc dans le siège de Troie.

Adapté de « L’illiade » d’Homère, Wolfgang Petersen va nous conter la prise de « Troie » avec beaucoup de classe, son film assurant le spectacle, le divertissement et la crédibilité.

J’aime la manière qu’a le réalisateur de nous raconter cette histoire. Je trouve qu’il y installe un beau rythme, une bonne ambiance et un joli sens du drame. Il peuple son film d’excellentes scènes, d’excellents moments, dont certains sont même iconiques dans leur manière d’être filmés. Je parle des batailles d’Achille, dont Wolfgang Petersen filme très bien la puissance, la force et l’assurance de ce personnage invincible et béni des dieux. Mais pas que, puisque le film nous réserve aussi d’autres très bons moments, comme l’arrivée de l’armée sur les plages, ou la chute de Troie. Puis le film, de par bien des aspects, est aussi très touchant. L’horreur et la tristesse de son histoire, cet amour impossible, la fatalité du destin d’Achille, le respect entre les rois… Une scène entre Peter O’Toole et Brad Pitt me serre particulièrement la gorge à chaque fois. Il y a bien la petite amourette entre le personnage d’Achille et Briseis qui est agaçante, car trop convenue, mais pour le reste, il n’y a pas grand-chose à dire de négatif dessus.

« Troie » est aussi un très beau spectacle, les effets spéciaux sont très beaux, les décors fabuleux et les costumes bien reconstitués et puis ce Cheval, imposant, puissant. On en prend plein les yeux pour notre plus grand plaisir et dix ans plus tard, le film n’a pas vieilli et reste toujours aussi beau et crédible.

« Troie« , c’est un casting impressionnant pour des personnages passionnants. Brad Pitt campe Achille avec charisme et calme, Eric Bana compose un prince respecté et touchant. Mais malgré leur talent, je reste plus touché et impressionné par Peter O’Toole qui en quelques mots et regards me fend le cœur. Je trouve aussi Brian Cox dément dans le rôle du roi Agamemnon. Il le campe avec une telle froideur et une telle arrogance qu’on a envie qu’il meurt très vite et Brian Cox le joue à merveille. Pour le reste du casting, on trouve aussi Orlando Bloom, Julie Christie, Diane Kruger, Sean Bean, Garrett Hedlund, Rose Byrne, Brendan Gleeson ou James Cosmo, bref que du beau monde et chacun est à sa place.

12178975_1183519331661474_1759793755_n

« Troie » est donc un péplum que j’aime beaucoup et dont je ne me lasse pas. Je trouve que Wolfgang Petersen nous raconte très bien cette histoire et elle n’a aucun temps mort.

Note : 15/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=tB9mcjekVhU[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.