janvier 31, 2023

Ça Plane, Les Filles!

11805952_1138830912796983_2142445792_n

Titre Original : Foxes

De : Adrian Lyne

Avec Lois Smith, Laura Dern, Jodie Foster, Scott Baio

Année : 1980

Pays : Etats-Unis, Angleterre

Genre : Drame

Résumé :

Chronique de quatre adolescentes de San Fernando Valley confrontées aux problèmes du sexe, de la drogue et de l’autorité parentale.

Avis :

On ne présente plus Adrian Lyne tant le réalisateur a marqué les années 80 avec de grands films. Entre « L’Echelle de Jacob« , « 9 semaines 1/2« , « Flashdance » ou « Liaison fatale » on peut dire que le réalisateur nous a gâtés et a laissé de petits bijoux qui peuplent bons nombres de collections cinéphiles et c’est toujours un plaisir de revoir ses films à défaut d’en voir un nouveau, car il n’a plus réalisé depuis 2002 et son dernier projet peine à se monter.

Mais bien avant ces bijoux et autres chef d’œuvres que le cinéaste nous a offerts, il a bien fallu commencer par quelque chose et sa filmographie commence ici, en 1980 avec ce premier film appelé « Ça plane les filles !« . Un film qui aborde quatre adolescentes, pour une petite tranche de vie, inégale mais intéressante.

11831564_1138832032796871_59992572_o

« Ça plane les filles ! » est donc le quotidien de quatre jeunes filles habitant à San Fernando Valley. Leur vie est partagée entre les amourettes, les délires entre copines, la complicité et l’insouciance. Adolescentes, c’est ce moment crucial où les caractères s’affirment et les expériences vont bon train. Entre le sexe, la drogue, les concerts et l’alcool, ces quatre jeunes filles se découvrent, s’amusent ensemble et s’opposent à leurs parents, espérant profiter de la vie au maximum et faire les bons choix.

Il ne faut pas se fier aux apparences, derrière ce titre qui s’annonce comme une comédie dans le genre Teen-movie, vous trouverez en fait un film plus sensible et tragique et qui n’a pas trop mal vieilli d’ailleurs. Avec son premier film, Adrian Lyne dresse un portrait assez dur des jeunes à la fin des années 70 et au début des années 80.

Alors que je pensais m’amuser et bien rire devant une comédie made in 80, c’est un tout autre film que j’ai trouvé. Un film assez étonnant, à cheval sur deux époques, mais qui je dois le dire, m’a quelque peu ennuyé et finalement déçu. Pourtant, j’ai apprécié le portrait de cette génération que dresse le réalisateur. J’ai aimé l’ambiance fin seventeen que le film dégage. J’ai plutôt apprécié les différentes petites intrigues qui s’entremêlent entre les quatre filles et j’ai même été touché par ce final que je n’ai absolument pas vu venir. Les actrices sont très sympathiques et leurs personnages pour la plupart sont attachants. Puis ça reste très sympa de découvrir Jodie Foster toute jeunette ou encore de découvrir Cherie Currie du groupe The Runaway, dont je ne savais pas qu’elle avait eu quelques rôles.

Adrian Lyne fait déjà preuve dans sa mise en scène d’un joli talent. Plusieurs scènes sont plaisantes et bien foutues. J’ai pris plaisir à suivre les petites aventures de Jodie Foster et ses copines, surtout que parfois certaines sont quand même assez drôles (le père flic qui poursuit sa fille). Tout comme leurs remises en question et leurs interrogations sur l’avenir. L’alchimie entre les différents comédiens et comédiennes est bien. Le réalisateur a réuni devant sa caméra une belle brochette de talents, car en plus de Jodie Foster qu’on ne présente plus, on trouvera aussi Randy Quaid, Laura Dern et Lois Smith.

Mais voilà, malgré tout le bien que j’en pense, je dois dire pourtant que je n’ai pas vraiment réussi à rentrer dans le film. Alors que tout est réuni devant, mais aussi derrière la caméra, je trouve que le film manque d’ambiance, manque d’amusement ou de drame. En fait, j’ai eu la désagréable sensation que le film fonctionnait au ralenti, et je suis resté dans l’attente qu’il me donne plus, qu’il me passionne, qu’il me surprenne, que le réalisateur développe plus ses personnages et parte un peu plus en profondeur au lieu de rester en surface, et c’est finalement quand enfin j’ai vraiment été pris dans le film, qu’il se terminait. Je n’ai pas passé un mauvais moment devant non plus, mais en fin de compte, je peux comprendre aisément pourquoi au milieu de la filmographie d’Adrian Lyne, « Ça plane les filles ! » soit plus en retrait.

11846444_1138831959463545_245044251_n

Le portrait est joli, l’ambiance et l’histoire, pleine d’amertume, se suivent avec intérêt, mais on aurait aimé tellement plus, surtout venant de la part d’Adrian Lyne. Après ce n’est que son premier film et il faut bien commencer quelque part et ce n’est donc pas un mauvais film, mais ce n’est pas non plus un film essentiel et malgré le fait que je pense l’oublier assez vite, je reste aussi content de l’avoir découvert.

Note : 11/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=6iRBG9YkCsQ[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.