janvier 29, 2022

Les Super-Héros Français

345376-hero-corp-620x0-1

Alors que les Avengers envahissent en ce moment tous les écrans, télé comme cinéma, on voit de plus en plus de films de super-héros. Il faut dire que l’avancée technologique des effets spéciaux permet de mieux coller aux comics et donc d’être plus spectaculaire. Du coup, on voit deux grandes enseignes se faire la course à l’argent entre DC (qui est un peu à la traine mais qui se rattrape grandement à la télévision (Gotham, Flash, Arrow)) et Marvel, qui possède une longueur d’avance, du moins au cinéma, mais qui a fait grand bruit avec sa série Daredevil. Au milieu de ces deux clans se cachent parfois des héros n’ayant aucune appartenance comme ce bon vieux Hellboy. Mais il y a un point commun qui réunit tous ces super-héros qui font les bons jours des fans de fantastique, c’est qu’ils sont américains. Il n’y a pas que dans la malbouffe que les States ont l’hégémonie, il y a aussi les super-héros avec une pléiade de personnages qui font maintenant partie de la nouvelle mythologie de notre société. Mais nous autres bons français, il ne faut pas oublier que l’on a un vivier d’auteurs qui ont déjà tenté par le passé d’écrire des histoires avec des super-héros afin de contrer cette culture de masse américaine assez envahissante. Et l’arrivée de Thor, Iron Man, Hulk, Captain America, Hawkeye et la Veuve Noire au sein de la même équipe nous a donné envie de présenter quelques super-héros bien français, qui pourraient sûrement nous sauver les miches en cas d’attaques de super-vilains.

Le Nyctalope

77960575_o

Histoire de bien commencer, on va faire la nique aux américains avec ce premier super-héros, puisque c’est le premier de l’histoire. Apparu en 1909 sous les lettres de Jean de la Hire, Le Nyctalope possède un unique pouvoir, celui de voir dans le noir. Il commence ses aventures dans L’Homme qui peut vivre dans l’eau puis disparait en 1941 dans Rien qu’une Nuit. Après une vingtaine de romans, le super-héros sombre dans l’oubli mais il est réapparu grâce au comics français La Brigade Chimérique en 2009 qui est une sorte de Ligue des Gentlemen Extraordinaires avec des personnages de littérature.

Quel serait son rôle dans un groupe ? Son pouvoir de voir dans le noir est très pratique pour des missions d’infiltration et de sabotage. Sans source de lumière, il est difficilement repérable et pourrait être un très bon espion, comme l’ombre de l’équipe.

Fantax

fantax_1

Alors qu’il ne possède aucun pouvoir, Fantax est pourtant l’un des super héros les plus connus de son époque. Il apparait pour la première fois en 1946 et disparait en 1959 après une belle carrière. Il possède toutes les caractéristiques du super-héros puisqu’il est costumé, cache sa véritable identité et chasse le gangster la nuit venue. Ses principaux atouts sont sa force physique, mais aussi et surtout sa ruse. Le plus surprenant pour un récit de super-héros, c’est que les auteurs (J.K. Melwyn-Nash et le dessinateur Chott) ont eu des déboires avec la justice, les critiques trouvant le héros trop violent voire sadique par moments. D’ailleurs, il est très borderline entre le bien et le mal et son attitude est à rapprocher d’un certain Batman.

Quel serait son rôle dans un groupe ? Le fait qu’il n’est pas de pouvoir le rend aujourd’hui assez vulnérable. Néanmoins, ayant une bonne forme physique et surtout une grande intelligence, il serait le meneur du groupe, établissant à chaud des tactiques d’attaque afin de ne pas se faire surprendre par l’ennemi.

Fulguros

fulgp3

Il n’y a pas que les américains qui trouvent des noms parfois ringards à leurs super-héros, la preuve en est avec Fulguros. Crée par Claude Ascain et le dessinateur Brantonne, Fulguros est un homme doté d’une puissance surhumaine et possédant un laboratoire secret lui permettant de se recharger et mais aussi de voir et d’entendre tout ce qu’il se passe dans le monde. Il apparait pour la première fois en 1952 et s’arrête en 1955. Malgré cette courte carrière, il reste un héros assez populaire pour ceux qui s’intéressent à ce genre de littérature.

Quel serait son rôle dans un groupe ? On remarquera la forte corrélation entre lui et Batman, notamment avec le laboratoire secret. C’est d’ailleurs le plus intéressant dans ce personnage qui pourrait être, non seulement un informateur précieux, mais aussi une belle puissance de frappe.

Fantomette

fantomette-la-celebre-heroine-masquee-au-collant-noir-et-a-la-10791383ctbce_1713

Indémodable et connu de tous, Fantomette possède elle aussi tous les atouts d’un super-héros. En plus, c’est plutôt, ça met la touche féminine en avant. Publiée dès 1961 et créée par Georges Chaulet, Fantomette ne cessera qu’en 2011, ce qui lui donne une longévité assez extraordinaire. Destinée à un public jeune, la saga compte néanmoins 52 tomes et a connu un succès phénoménal. Ne possédant aucun super-pouvoir, elle est néanmoins très intelligente et lit beaucoup (un livre lui sauvant la vie dans un épisode) et maîtrise un art martial qui n’a pas été défini par l’auteur.

Quel serait son rôle dans un groupe ? Difficile de donner un rôle bien défini à une jeune fille, même si elle sait se battre. Mais il est vrai qu’avec un autre costume et un peu plus d’années, elle pourrait être la Veuve Noire du groupe, apportant un soutien tactique et frittant au passage quelques mécréants.

Superdupont

SuperDupont

Les français sont très bons en parodie (ou pas, mais il faut reconnaître quelques films et séries savoureux). En réponse à Superman, Les géniaux Jacques Lob et Marcel Gotlib décident de créer en 1972 Superdupont. Fils du soldat inconnu, il est doté de superpouvoirs lui permettant de sauver la France des Anti-France. Mais il est aussi ultra patriote, très chauvin et possède toutes les caractéristiques du français vu par des étrangers. L’intelligence de ce personnage est qu’il est une parodie des xénophobes français, étant persuadés que l’étranger représente forcément une menace. Il lutte aussi pour les productions françaises, puisqu’il ne vante que le vin et le fromage français et refuse d’être dessiné à l’encre de Chine. Pire encore, il fume trois paquets de Gauloise par jour afin de soutenir les régies du tabac. Depuis 1977, la série n’a cessé d’exister, d’abord au sein de Fluide Glacial puis dans des albums complets.

Quel serait son rôle dans un groupe ? Avec sa force et son caractère, difficile de ne pas le mettre en première ligne, surtout si notre pays est en danger.

L’Archer Blanc

archer-blanc

Crée en 1987 par François Corteggiani et dessiné par Jean-Yves Mitton, l’Archer Blanc est un peu le Hawkeye français et il est tout d’abord apparu dans le Journal de Mickey. Alors laborantin, le jeune Scott s’expose à des radiations, ce qui lui confère le pouvoir de traverser le cristal et de récupérer un arc magique. Il va alors sauver la ville de Sherwood d’un terrible tyran, Klovos. Doté de seulement 3 tomes, cela a suffi à ce personnage pour se faire un petit nom dans le milieu.

Quel serait son rôle dans un groupe ? Il est à coup sûr le Hawkeye de l’équipe, favorisant le combat à distance et profitant de son arc magique pour dézinguer du méchant.

Nightrunner

Bilal_Asselah_001

Il est le super-héros français le plus récent. Créé en 2010 par David Hine et Tom Lyle, Nightrunner est le Batman français. Alors que l’on voit dans l’univers DC des Batman dans tous les pays afin de défendre leur ville et leur patrie, Clichy-Sous-Bois se voit affubler de ce héros. Le personnage a fait forte impression à sa sortie, puisqu’il s’agit d’un musulman adepte du parkour et certaines personnes conservatrices ont eu du mal à accepter cela. Lui aussi n’a pas de superpouvoirs mais il a été formé par Robin aux arts martiaux et il possède tout l’équipement de Batman.

Quel serait son rôle dans un groupe ? Utilisant la panoplie du Batman, Nightrunner serait sur le terrain, mais surtout dans les milieux urbain et exsangues afin de surprendre l’adversaire et de prendre avantage du terrain.

On peut donc voir que ce ne sont pas les super-héros qui manquent en France. Néanmoins, ils sont beaucoup moins connus et possèdent un background un peu trop léger pour satisfaire pleinement les lecteurs. Ils sont aussi un peu trop ancrés dans le moule français, se bloquant dans un carcan auteurisant pas forcément nécessaire. Mais peut-être qu’un jour on verra un fan se décider à faire un Avengers français pour montrer que nous aussi, on peut péter la gueule à des aliens !

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.