juin 19, 2024

Fall Out Boy – American Beauty/American Psycho

fall-out-boy-american-beauty-american-psycho

Avis :

Il fut un temps où le pop rock était en berne et se contentait de fournir des groupes éphémères, histoire de faire un tube et d’engranger un max d’argent. Fort heureusement, dans les années 2000, un petit groupe allait faire du bruit avec des titres énergiques, mais relativement dansants. Fall Out Boy se présente dès lors comme une nouvelle génération de groupe souhaitant faire bouger les gens aux rythmes de guitares allant chercher des inspirations dans le rock et parfois le punk. Fort de leur succès, le groupe fournit deux premiers albums convaincants, plaisants et qui vont les propulser tout en haut des charts. On retrouve aussi, mais dans une moindre mesure, Panic at the Disco. Seulement, ne voulant pas rester sclérosé dans un genre qui tourne parfois en rond et qui ne ramène que des groupies d’un âge peu amène aux relations sexuelles sous peine d’aller en taule, Fall Out Boy décide de changer un peu de registre pour aller voir du côté de la pop. Fournissant des albums plus calibré, moins propices à la guitare, le groupe perd peu à peu de son intérêt. D’ailleurs, leur avant-dernier album en date, Save Rock n’Roll est une amère déception pour les fans des premiers âges. Néanmoins, ayant toujours un succès fou (il suffit de voir le nombre de vues hallucinant sur chaque clip du groupe), ils reviennent avec American Beauty/American Psycho, qui se révèle sympathique et agréable.

Le skeud démarre avec Irresistible et c’est un morceau qui fait honneur au groupe. Sans pour autant être démentiel ou laisser de la place aux grattes, le groupe fourni une pièce décontractée, plaisante et avec un refrain qui reste bien en tête. L’ajout de quelques trompettes en intro fait son effet et c’est relativement bien foutu. Le problème est qu’encore une fois, les guitares ne sont pas vraiment de sortie. Pour cela, il faudra attendre le deuxième morceau, American Beauty/American Psycho, titre qui peut faire penser à une blague potache quand on écoute le refrain. Néanmoins, durant la rupture au sein du morceau, on aura droit à un solo de guitare efficace en arrière-plan et qui montre que le groupe en a encore dans le bide. Mais si l’on veut vraiment retrouver l’esprit des Fall Out Boy des débuts, il faut écouter à tout prix Novocaine, un vrai morceau rock. C’est pêchu, c’est dansant, c’est entrainant, le refrain laisse au chanteur la joie de partir dans des aigus qu’il maîtrise à la perfection et pour une fois, on retrouve l’essence même du groupe à ses débuts dans ce titre, un vrai bonheur. Mais le plus intéressant dans ce skeud, c’est que finalement, certains morceaux pop demeurent très bons et démontrent bien que le précédent album n’était pas terrible. Il suffit d’écouter Uma Thurman pour être pris de frénésie dansante tant le morceau est cool, avec une petite guitare qui fait écho à un certain Pulp Fiction. De plus, les paroles rentrent très vite en tête et on se surprendra à chanter en même temps que le titre, preuve que la pièce fonctionne parfaitement.

fall-out-boy-american-beauty-cover

Par contre, tout n’est pas rose dans l’album, loin de là. Certains morceaux sont carrément transparents, à l’image de The Kids Aren’t Alright, titre très lent et qui n’est pas du tout efficace, d’autant plus qu’il traine en longueur et qu’il ne possède pas de véritables enjeux musicaux. On peut aussi parler de l’horrible Fourth in July qui semble sortir tout droit d’un album de Katy Perry, allant vers de la pop facile et sans aucun intérêt. Il s’agit d’ailleurs du titre le plus pénible de l’album. On peut aussi citer Favorite Record qui démarre comme un morceau de Michael Jackson, frôlant le plagiat et même si l’on sait que le groupe est fan du roi de la pop, ayant repris Beat It, ça reste limite et malheureusement, le morceau ne prendra jamais. Enfin, difficile de ne pas évoquer Centuries, le tube choisi par le groupe pour vendre cet album et le titre est tout de même une petite déception. Sans être mauvais, il reste très pop et relativement calibré pour passer à la radio. Il aurait été plus judicieux de prendre Uma Thurman par exemple.

Au final, American Beauty/American Psycho, le dernier effort de Fall Out Boy, est un album bien meilleur que le précédent, renouant un petit peu avec le rock qu’il faisait à leurs débuts. Sans être révolutionnaire, l’album est plaisant et brasse plusieurs genres assez macérés pour fournir de bons titres dansants et agréables à l’oreille. Mais quoi qu’on en dise, le groupe s’assure déjà un gros succès avec notamment Immortals qui se retrouve sur la BO du dernier Disney Les Nouveaux Héros et Uma Thurman qui a fait danser Will Ferrell et Jimmy Fallon !

  1. Irresistible
  2. American Beauty/American Psycho
  3. Centuries
  4. The Kids Aren’t Alright
  5. Uma Thurman
  6. Jet Pack Blues
  7. Novocaine
  8. Fourth in July
  9. Favorite Record
  10. Immortals
  11. Twin Skeleton’s (Hotel in NYC)

Note: 14/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=LBr7kECsjcQ[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.