décembre 7, 2021

2 Guns

21039614_20130913115001342.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Baltasar Kormakur

Avec Denzel Washington, Mark Wahlberg, Paula Patton, Bill Paxton

Année: 2013

Pays: Etats-Unis

Genre: Action

Résumé:

Bobby et Stig passent tout leur temps ensemble et mouillent dans des affaires très louches. Ils ne le savent pas, mais ils appartiennent tous les deux à des agences gouvernementales qui leur ont demandé d’infiltrer un réseau de trafiquants de drogue.

Lorsqu’un casse auquel chacun participe pour coincer l’autre tourne mal, Bobby comme Stig sont lâchés par leurs hiérarchies respectives. Ils découvrent qu’ils ont été manipulés… Désormais, tout le monde veut les voir en prison, ou encore mieux, morts. Ils ne peuvent plus compter que l’un sur l’autre, et malheureusement pour ceux qui veulent leur peau, à trop jouer les malfrats, ils ont pris de mauvaises habitudes…

Avis:

Le comics est un support qui a toujours inspiré les scénaristes. D’une part grâce à des histoires peu communes ou qui se permettent d’aller plus loin que certains bouquins, et d’autre part parce qu’entre une histoire toute faite et des cases faisant office de début de storyboard, il y a une certaine facilité à utiliser le comics. Mais dans un certain sens, le fait d’adapter un comics au cinéma permet de temps à autre de le mettre en lumière, surtout quand il s’agit de comics peu connu comme Les Sentiers de la Perdition, A History of Violence ou encore From Hell du prolifique Alan Moore. 2 Guns s’inscrit dans cette veine de films issus de comics peu connu ou tout du moins peu médiatisé et mis en avant. Film de commande pour Baltasar Kormakur qui descend de son île islandaise, 2 Guns fait la part belle aux buddy movie et aux films mêlant action et humour. Adaptation réussie?

21023160_20130729155947611.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Bobby et Stig sont deux acolytes qui visiblement trainent dans des affaires pas nettes. Travaillant pour un baron de la drogue au Mexique, les deux compères sont en fait des agents infiltrés qui s’ignorent mutuellement. L’un est un agent spécial qui veut coincer le parrain de la drogue alors que l’autre est un marine déchu qui doit voler l’argent de ce parrain pour revenir au sein de l’armée. Quand les deux découvrent leur véritable identité, ils découvrent en même temps un complot visant à faire table rase de toute cette histoire, tout en gardant l’argent volé.

Difficile de dire si l’adaptation est réussie quand on n’a pas lu l’ouvrage. Néanmoins, en termes de qualité cinématographique, le film s’avère finalement assez moyen. Si d’un point de vue de la réalisation on ne peut trop rien dire, car il y a peu d’effets et les quelques ralentis sont assez anecdotiques, c’est plus sur le ton qu’il y a un vrai problème. Alternant les phases d’humour et les moments dramatiques, le film ne pose à aucun moment un virage marquant pour dire s’il s’agit d’un film d’action lorgnant vers le thriller ou une comédie à tendance fusillade et explosion. De ce fait, les enjeux du film comme les blagues sont au même niveau et le spectateur restera sur une constante hésitation. Mais surtout, le film perd de sa force dans sa trame narrative, qui essaye d’être ingénieuse avec quelques flashforwards, mais qui se perd en moments humoristiques et en moment plus tendus. En fait, on a juste l’impression que le réalisateur s’est contenté du minimum, essayant de copier L’Arme Fatale ou tous les films de duos de flics mélangeant humour et action. Rien de bien nouveau donc, et le film n’arrive jamais à choisir sa voie.

D’un point de vue scénaristique, le film se perd aussi dans quelque chose de bien trop compliqué. A un tel point que par moments on ne comprend plus les tenants et les aboutissants du film. Qui a volé l’argent? Pourquoi? Est-ce bien eux les méchants? Etc… on se pose mille et une questions auxquelles on aura une réponse, bien évidemment, mais assez simple alors que le film essaye de faire trop compliqué pour perdre le spectateur. Et puis donner le mauvais rôle à la CIA, ça commence à bien faire!

Heureusement pour le spectateur, le duo fonctionne assez bien. Mark Wahlberg endosse un costume de crétin costaud qui lui va bien. Sans être extraordinaire, il assure dans son rôle de beau gosse magouilleur et même dans les parties un peu plus physiques. Denzel Washington a accepté de faire le film car il était à la recherche d’un rôle un peu plus cool que ses précédents et il joue un agent infiltré assez intéressant, mais beaucoup moins charismatique qu’à son habitude. Faisant le minimum, son personnage n’est pas aussi marqué que celui de Wahlberg et du coup il reste un peu plus effacé. Et puis il y a Bill Paxton qui est vraiment génial dans le film, jouant les crevures de la plus belle des façons, avec un tempérament très impulsif. C’est d’ailleurs dommage que l’on ne le pas plus souvent dans le métrage. Paula Patton est l’atout charme et nichon du film et elle tient bien son rôle.

21023162_2013072915594808.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Au final, 2 Guns est un fil assez sympathique dans son ensemble, mais qui reste sous-exploité. Voulant surement rendre hommage aux buddy movies des années 80, le film se fourvoie dans un scénario trop alambiqué et une absence de nivellement de ton, ce qui est très dommageable. Ainsi, à aucun moment on a peur pour nos héros et à aucun moment il y a une tension palpable. C’est assez dommage car visiblement, il y a avait matière à faire quelque chose de très intéressant. Il ne reste plus qu’à lire le comics pour comparer les deux supports et dire si le film est fidèle ou pas du tout.

Note: 12/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=p-5mdlb-M4A[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.