mars 5, 2021

Star Wars – Episode VIII – Les Derniers Jedi – The Legend Reborn

Titre original : Star Wars – Episode VIII – The Last Jedi

De : Rian Johnson

Avec : Daisy Ridley, Mark Hamill, Adam Driver, John Boyega, Oscar Isaac, Carrie Fisher

Année : 2017

Pays : Etats-Unis

Genre : Space Opera

Scénario : Rian Johnson

Résumé :

Le film se situe directement après la fin du réveil de la Force. Rey a enfin trouvé Luke et espère qu’il pourra la former et l’aider à trouver sa place. Dans le même temps, le premier ordre a repéré la base secrète de la rébellion et s’apprête à entrer en action.

Avis :            

Après le pétard mouillé que fut Le réveil de la Force, on attendait de pied ferme cet Episode VIII. En effet, maintenant que tous les hommages en tout genre à la saga ont été faits, on veut de la nouveauté, on veut des prises de risque de la part des réalisateurs et de la maison aux grandes oreilles. Si Rogue One nous avait pleinement rassurés, rien ne nous garantissait qu’il en serait de même pour la suite des aventures de la famille Skywalker.

Soyez rassuré, dès le départ, Les Derniers Jedi ne ressemble à aucun film Star Wars que vous auriez pu voir. Si les bandes annonces pouvaient nous faire croire à une resucée de l’Empire contre attaque (l’attaque des AT-AT, l’entraînement de Rey, …)… Et bien sachez qu’il n’en est rien. Tant dans sa narration que dans sa mise en scène, Les Derniers Jedi relève presque intégralement du jamais vu dans le domaine.

L’interrogation qui est sur toutes les lèvres, c’est de savoir quel sera le traitement réservé à Luke? Son temps à l’écran est tout à fait satisfaisant, bien que son personnage ne ressemble probablement pas à ce à quoi vous vous attendiez, mais c’est tant mieux. Sans parler de sa dernière scène dans le film qui est tout simplement impressionnante et qui fait de Luke l’un des personnages les plus puissants de la saga. L’interprétation de Mark Hamill est sans conteste sa meilleure de la franchise.

La trame de fond, qui est la course poursuite entre le nouvel ordre et les rebelles, fait penser, toutes proportions gardées, à Mad Max Fury Road. Cette course poursuite nous fait découvrir des mondes nouveaux : Crait qui vous offrira des moments visuels époustouflants, le casino Canto Bight de la planète Cantonica ou encore la planète Ahch-To où réside Luke Skywalker et… les porgs…

On pouvait craindre que ces porgs en question nuisent au film de par leur caractère inutile et infantile. S’ils le sont en effet, leur utilisation est parfaitement dosée et on ne les voit finalement que très peu à l’écran. L’humour est très présent dans le film (la scène d’introduction avec Poe Dameron est hilarante) mais ne nuit pas du tout à la dramatique de celui-ci.

Car dramatique, les Derniers Jedi l’est assurément. Tant dans son propos que dans ses images, il y a très peu de place à l’espoir pour des rebelles qui s’apparentent de plus en plus à un oiseau pour le chat face au gigantesque premier ordre, si bien qu’on se demande comment ils vont pouvoir se dépêtrer de tout ça, car ça semble mal embarqué.

Un personnage familier reviendra le temps de quelques plans, des révélations seront faites, des personnages disparaîtront (pas forcément ceux auxquels vous vous attendiez) mais certaines questions restent en suspens jusqu’à la sortie de l’Episode IX dans… 2 ans.

Les seuls éléments négatifs à mettre à l’actif du film de Rian Johnson (réalisateur du génial Looper) sont probablement le ventre mou au milieu du métrage et, paradoxalement, une intrigue qui part dans tous les sens et qui semble par moment expédiée à la va vite (le montage initial de 3 heures a été amputé de 30 minutes, l’explication vient probablement de là).

Je pense avoir évité tous les spoilers et je dirais, en guise de conclusion, que Les Derniers Jedi est une réussite. Tout en innovant, Rian Johnson nous sort enfin de notre zone de confort pour nous proposer des choses jusqu’alors inédites dans la saga, et bordel, que ça fait du bien. Cet épisode VIII est à la fois drôle, exaltant et émouvant. Au sortir de la salle, il y a fort à parier que vous aurez l’impression que vous venez d’assister à un véritable renouveau dans l’univers Star Wars. Les Derniers Jedi ne suit pas les codes narratifs de la saga (pas de grosse baston finale au sabre laser ni de grosse baston spatiale) et c’est tant mieux. Après, le film divisera, bien évidemment, mais le jour ou un Star Wars fera l’unanimité n’est pas encore arrivé.

L’annonce d’une nouvelle trilogie réalisée par Rian Johnson n’augure que du bon. A espérer que JJ Abrams ne gâchera pas ce formidable Episode VIII en nous proposant un autre film sans prise de risques. Que la Force soit avec toi JJ.

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Trasher

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.