décembre 2, 2020

Qu’est-il arrivé à Baby Jane?

Titre Original : What Ever Happened to Baby Jane ?

De: Robert Aldrich

Avec Bette Davis, Joan Crawford, Victor Buono, Wesley Addy

Année: 1962

Pays: Etats-Unis

Genre: Thriller

Résumé:

Au temps du cinéma muet, « Baby » Jane est une grande star, une des premières enfants prodiges. Sa sœur Blanche, timide et réservée, reste dans l’ombre. Dans les années 30, les rôles sont inversés, Blanche est une grande vedette, Jane est oubliée. Désormais, bien des années après, elles vivent en commun une double névrose. Blanche, victime d’un mystérieux accident, est infirme et semble tout accepter d’une sœur transformée en infirmière sadique qui multiplie les mauvais traitements…

Avis :

Cinéaste de génie aussi souvent adulé que décrié, Robert Aldrich a connu tout au long de sa carrière des sommets qui restent aujourd’hui des moments de cinéma et des bas-fonds peut-être pas si justes que cela.

Si aujourd’hui le réalisateur fait partie de ceux qui ont changé le visage du cinéma, il demeure pourtant inconnu du grand public qui connaît plus certains de ses films (« Les douze salopards« , « En quatrième vitesse« , « Qu’est-il arrivé à Baby Jane ?« ) que son nom, et seuls les cinéphiles continuent encore et toujours à le porter au grand jour.

« Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? » est l’un des films les plus anthologiques de son réalisateur qui signe pour son quatorzième film un chef d’œuvre aussi puissant qu’il est cruel.

Drame sublime et perfide, confrontation dantesque, allant jusqu’au bout de la jalousie et de la folie, « Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? » est un film parfait en tout point. Il fait partie de ces films touchés par la grâce, dont chaque idée, chaque scène, chaque élément, chaque instant est passionnant. Avec ce film, plus son intrigue se dévoile, et plus Robert Aldrich et ses actrices nous glacent le sang.

Baby Jane, enfant, fut une grande star adulée et aimée de tous, mais une fois devenue adulte, c’est ça sœur Blanche qui pris sa place. Etoile du cinéma, Blanche Hudson avait devant elle le plus beau des avenirs. Mais sa carrière fut brisée lors d’un accident qui la laissa handicapée. Aujourd’hui âgées, les deux sœurs vivent dans la même maison, mais à l’instar de « Baby » Jane, Blanche n’est pas oubliée et ses films repassent toujours avec autant de succès à la télévision. Un succès qui a nourri la jalousie, et même la haine de Jane envers sa sœur, au point que « Baby » bascule peu à peu dans la cruauté et la folie !

« Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? » ou la claque magistrale inattendue. Il y a des films comme ça, qui ont une réputation et l’on sait bien que l’on risque à leurs découvertes d’être surpris, puis il y en a d’autres qui vont aller bien plus loin que la surprise. Il y a des films comme ça, qui nous offrent bien plus que nos attentes et l’on en ressort presque épuisé, tant ils se sont avérés passionnants de la première à la dernière image, et il est clair que « Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? » fait partie de ceux-là.

Ici, Robert Aldrich nous présente deux sœurs, dont l’une va petit à petit tomber dans une folie destructrice. Ce qui est terrible avec ce film, c’est l’excellence du scénario que Robert Aldrich tient-là. Le réalisateur prend le temps de nous présenter le passé, les vies de ces deux sœurs. Ainsi, bien avant le huis-clos qui va suivre dans cette grande maison où les deux vieilles femmes résident, le cinéaste nous présente leurs succès, leurs caractères, leurs vies et cette jalousie haineuse qui n’est qu’une bombe à retardement. Une bombe qui s’enclenche avec un accident sûrement né d’une impulsion. La première partie du film est un bijou qui ne va faire que renforcer la suivante.

Et une fois passée cette introduction géniale, alors Robert Aldrich nous emmène progressivement dans un tout autre film. Un film plein de tensions, plein de cynisme et de cruauté. Un film qui n’est qu’une montée crescendo vers l’horreur de la folie, de la perte de repères. Et puis un film qui nous offre l’une des confrontations les plus dures, complexes et riches que l’on ait pu voir entre deux sœurs. Une confrontation étouffante, violente, sadique, qui nous bouscule !

Bette Davis et Joan Crawford qui se haïssaient cordialement dans la vraie vie, sont ici incroyables, bluffantes, surréalistes, et même terrifiantes, particulièrement Bette Davis, dont le visage plein de haine est si poussé qu’on peut se demander si la comédienne joue son personnage ou est tout simplement le personnage à l’égard de Joan Crawford.

« Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? » n’est pas simplement cette confrontation haineuse. « Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? « , c’est aussi un film qui a plusieurs niveaux de lecture et derrière l’intrigue des deux sœurs, derrière le drame, qui peut tourner au thriller claustrophobe, on peut aussi y trouver une peinture noire et sinistre de l’industrie hollywoodienne, qui emporte des gens vers des sommets et d’un coup peut les lâcher, les oublier et les broyer. Derrière toute la jalousie que « Baby » Jane porte à sa sœur, il y a aussi une colère et une tristesse de ne plus être sous le feu des projecteurs, avoir connu la gloire et la reconnaissance et être oublié et finalement sa sœur ne sera que le bouc émissaire de cette colère.

Dans un sens, « Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? » rappelle aussi le chef d’œuvre qu’est « Boulevard du crépuscule » de Billy Wilder, car si on enlève la confrontation entre les deux sœurs, on trouve deux films qui, dans leurs thèmes, se ressemblent. Si l’on s’y intéresse de plus près encore, « Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? » peut être un film bien plus personnel qu’il n’en a l’air, puisque Robert Aldrich, considéré comme un génie visionnaire par les critiques et les spectateurs avec ses premiers films, fut aussi bien souvent décrié dans sa carrière, au point de s’exiler en Europe pour quelques films. On pourrait aussi en déduire alors que la colère et le cynisme de « Baby » Jane n’est que celui d’Aldrich et que ce film est aussi un règlement de comptes… Mais bon, là, on est dans le domaine de la libre interprétation.

Véritable claque, chef d’œuvre absolu d’écriture, d’interprétation, ou encore de mise en scène, « Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? » est sûrement l’un des plus grands et puissants films que j’ai pu voir. C’est un film qui ne nous lâche pas, qui nous tient à chaque instant, qui nous étonne, nous surprend, nous étouffe, et même qui nous touche, de cette dernière scène, aussi pathétique pour son personnage que tristement superbe.

Note : 20/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.