mai 25, 2024

Chuck Saison 1

affiche-saison-1

D’Après une Idée de : Josh Schwartz et Chris Fedak

Avec Zachary Levi, Yvonne Strahovski, Joshua Gomez, Sarah Lancaster

Pays : Etats-Unis

Nombre d’Episodes : 13

Genre : Comédie

Résumé :

Employé dans une boutique de matériel informatique, Chuck Bartowski est propulsé du jour au lendemain dans le monde de l’espionnage, sa vie ennuyeuse laissant la place aux émotions fortes. Son cerveau renfermant, bien malgré lui, une base de données contenant des secrets gouvernementaux, la NSA et la CIA, soucieuses de protéger ces informations, envoient les agents John Casey et Sarah Walker pour veiller sur sa sécurité. Les informations qu’il détient nécessitent sa participation à de périlleuses missions, le confrontant à de multiples dangers. Tout ça sous le nez de son meilleur ami, Morgan, de sa soeur, Ellie, et de ses collègues de travail, qui ne se doutent de rien…

Avis :

Dans le monde des séries, je demande « Chuck« , série humoristique avec comme toile de fond un geek qui devient espion malgré lui.

De « Chuck » je n’en connaissais que le nom et son synopsis, mais ça m’a suffi pour me donner enfin envie de commencer cette petite série qui avait l’air marrante. Et je dois dire que je me suis bien amusé devant cette première saison qui m’a conquis dès son premier épisode. Oui, la fin de celui-ci est énorme et l’on a qu’une envie après, c’est de développer tout le reste.

4127544odtyf

Donc, « Chuck« , c’est l’histoire de Chuck Bartowski, un mec comme un autre qui travaille chez BuyMore, un magasin où l’on vend tout ce qui est électrique pour la maison et autre, télé, machine à laver, téléphonie mobile. On ne peut pas dire que la vie de Chuck soit vraiment palpitante. Chuck est célibataire et il a du mal à se remettre de son ex-copine qui l’a quitté pour aller avec son meilleur ami à la fac.

Mais un soir, tout va changer pour lui, car, cet ancien meilleur ami, justement, lui envoie un E-mail. Il se trouve qu’il est devenu espion, puis traître envers la nation et son dernier geste avant de mourir a été d’envoyer ce mail à Chuck. Mais quand Chuck ouvre le mail, une vidéo commence avec des millions d’images à la seconde et Chuck les enregistre toutes dans sa tête. Maintenant, il est une véritable base de données à lui seul, connaissant involontairement tous les secrets des gouvernements, les agissements de certaines associations de terroristes et autre. La vie de Chuck est maintenant en danger 24h/24. Ce qu’il a dans la tête est le dernier programme du gouvernement, alors ce dernier envoie deux agents pour le protéger, enfin surtout le secret qu’il a désormais dans la tête et c’est ainsi que Chuck devient un espion malgré lui.

« Geekerie » et espionnage voici le cocktail qu’a décidé de nous offrir le producteur Josh Schwartz (« Newport Beach« ) avec cette série « Chuck« .

La série a connu un joli succès ce qui lui valut d’aller jusqu’à cinq saisons que je vais m’empresser de découvrir, en espérant qu’elles soient aussi cools que la première.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en fait, jusqu’à ce que je regarde le premier épisode, je n’avais pas une image de la série et je n’avais même jamais entendu parler de ces acteurs. Mais avide de découverte et ayant envie d’un peu de « nouveau » dans mes séries, je me suis lancé et je dois dire que je suis ravi de mon choix. Dès le premier épisode, j’ai su que j’allais bien m’éclater avec cette série.

« Chuck « , c’est un savoureux mélange d’humour, d’action et d’amour aussi. C’est typiquement le mec qui est au mauvais endroit au mauvais moment et qui enchaîne avec une certaine maladresse attachante les bourdes, les gaffes et les grands moments d’héroïsme. C’est avec intelligence et amusement que l’intrigue a pris « Chuck« , pour en faire un apprenti espion, car je crois bien que dans le monde réel, Chuck Bartowski serait bien la dernière personne sur terre faite pour ce travail. Mais voilà, pour notre plus grand plaisir, Chuck n’est pas un mec chanceux et ça lui est tombé dessus. Donc on va le suivre dans son apprentissage du métier, avec sa vraie fausse couverture de vendeur chez BuyMore.

L’intrigue est bien faite, la série se suit avec beaucoup de fun, partage entre rire et suspens. Les épisodes s’enchaînent et sont tous plus sympas les uns que les autres. « Chuck » est une série qui ne paye pas de mine comme ça, mais quand on la suit, on se rend vite compte qu’elle est attachante et qu’une fois un épisode fini, on s’en ferait bien un autre juste par plaisir.

Ici, la série ne cherche pas à être la meilleure, on peut même noter quelques petites faiblesses, comme des incohérences par-ci par-là, mais « Chuck » ne vise que le divertissement. La série veut nous amuser et elle y arrive et ces petites faiblesses sont très vite oubliées devant sa capacité à nous faire rire.

Les différents réalisateurs s’en sortent très bien. La série va autant dans la comédie pure, qui ne tombe pas dans le gras et ça, ça fait du bien. Elle prouve d’ailleurs qu’on peut encore faire rire, sans péter et roter à l’écran. On assistera donc à des scènes déjantées et décalées avec des répliques tordantes, en particulier celle du meilleur ami de Chuck, Morgan qui a une sacrée répartie. Et la série assure aussi dans les scènes d’action, qui sont bien maîtrisées, rythmées et qui ont de la gueule pour ce genre de production. J’ai beaucoup aimé la façon dont la série nous présente les scènes d’action. Il y a un petit côté kitsch, très années 80, volontairement assumé, qui donne à la série un petit charme en plus. On sent vraiment qu’elle est là pour nous éclater, on ne se prend pas la tête devant « Chuck« , bien au contraire.

« Chuck« , c’est aussi un très bon casting d’action qui m’était totalement inconnu jusque-là et qui a su me charmer d’emblée. Zachary Levi est très bon dans la peau de ce pauvre Chuck, très souvent dépassé par les événements. Le comédien est juste, il arrive à nous faire rire en n’en faisant pas trop. D’ailleurs à aucun moment, il n’est lourd, ce qui aurait pu être facile, vu comment la série donne dans le comique. Mais, le comédien évite avec brio, comme tous les autres acteurs de la série, d’être pénible.

Les deux acteurs qui jouent les agents qui protègent Chuck et donc qui mènent les différentes enquêtes sur lesquelles ils travaillent sont tous aussi bien que Zachary Levi. Si Yvonne Strahovski est touchante, j’avoue que son confère, rival et peut-être ennemi est vraiment tordant. Sorte de grosse brute au cœur tendre, qui doit un peu tout gérer, Adam Baldwin est relativement drôle. À plusieurs reprises, dans ses réactions, il m’a beaucoup fait rire. Ensuite, et là, c’est mon coup de cœur de la série, on trouve le meilleur ami, Morgan, impeccablement tenu par Joshua Gomez. Ce personnage est improbable, aussi drôle qu’il est assez repoussant, limite répugnant. Il a un air très pervers, alors qu’il ne l’est pas. Cet homme n’a pas tout pour lui et il est capable de sortir des répliques affreuses avec un naturel déconcertant. Il est génial, je crois que je suis fan. Il faudra aussi compter sur Sarah Lancaster et Ryan McPartlin, respectivement dans les rôles de la sœur de Chuck et de son fiancé, le capitaine trop Top, ainsi que tous les employé du magasin qui sont géniaux et ont leur importance.

chuck-saison-2-episode-1-2809348qwvwr_2038

Je me suis donc laissé conquérir par le trio infernal que composent Chuck, Sarah et Casey. Je me suis beaucoup amusé devant cette première saison. Dans un sens, j’aurais bien aimé la découvrir pendant qu’elle était diffusée, mais dans un autre sens, je suis très content parce que maintenant, je n’ai pas moins de quatre saisons à me faire d’affilée et comme « Chuck « , c’est cool ça.

Note : 16/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=1o0vEgA0vNQ[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.