juin 22, 2021

Evil Twins – Décapité

evil-twins-2

Titre Original: Simon Says

De : William Dear

Avec Crispin Glover, Margo Harshman, Greg Cipes, Carrie Finklea

Année: 2006

Pays: Etats-Unis

Genre: Horreur

Résumé:

Cinq étudiants américains décident de partir en camping pendant les vacances d’été. En quête de frissons, ils s’installent dans un lieu reculé où un meurtre horrible a eu lieu. La légende dit qu’un enfant aurait assassiné ses parents et blessé son frère à la tête, lui causant des troubles mentaux irréversibles. En route, le groupe fait halte dans une boutique pour se ravitailler. Lorsqu’ils rencontrent Stanley accompagné de son frère Simon, ils ne se doutent pas qu’ils ont affaire au tueur fou de la légende. Mais il est déjà trop tard…

Avis:

Tiens, tiens, tiens, un film avec des étudiants débiles, des blondes qui montrent leurs seins et un taré congénital qui tue si on ne dit pas Jacques a dit, ça sent pas un petit peu le mauvais film ça. Eh bien, surprise, le film n’est pas si mauvais que ça! Enfin, il faut tout de même le prendre au troisième degré car il s’agit là d’un film gore, fun et décomplexé qui ne cherche aucune vraisemblance et qui ne cherche pas vraiment à faire peur. C’est d’ailleurs ce petit côté humour noir qui le différencie du navet qu’il aurait pu être car si certaines personnes espèrent voir là un film d’horreur sérieux, ils seront forcément déçus. Ne m’attendant à rien de la part d’un tel film et évitant soigneusement de regarder les critiques ou les résumés pour me réserver une surprise, je dois avouer que j’ai bien rigolé. Mais pourquoi le film déchire-t-il autant les passions au travers différentes critiques? Comment faut-il regarder ce film? L’humour y est-il volontaire ou pas? Petit tour d’horizon chez les jumeaux consanguins.

simonsayspic2big

Non, mec, ce n’est pas un boudin blanc, mais un gros joint mon pote!

Le scénario de départ reste d’un classicisme qui frôle la vulgarité. On commence avec une famille de pécores qui campe dans un bout de forêt. Dans cette famille, il y a deux jumeaux, un simplet préféré par la mère et un autre plutôt taré qui n’a pas les faveurs familiales. Durant cette petite sauterie, il bute son frère, sa mère et son père (tant qu’à faire). On avance ensuite dans le temps, la légende ayant fait le tour du pays, cinq jeunes vont faire du camping sur les lieux pour se faire une petite frayeur et si possible s’envoyer en l’air. Sauf qu’en arrivant au bled qui côtoie l’endroit, ils tombent sur un mec pas très net qui est en fait le jumeau tueur. Et là, ils sont dans la merde. Bref, tout cela est très classique, on n’a aucune surprise sauf que les dialogues sont relativement drôles et que le mec complètement drogué est réellement hilarant. La surprise viendra surtout du traitement des meurtres et de la façon de tuer du fou. On ressent vraiment le côté loufoque du métrage et on voit qu’il s’agit vraiment de second voir troisième degré.

D’ailleurs l’ambiance du métrage joue sur la carte du fun et de la drôlerie. Il suffit de voir le début avec le mécanisme qui échoue pour tuer son jumeau, sorte de lance pierre ultra puissant. Par la suite, rien ne va s’arranger puisque nous aurons droit à une pléthore de jumeaux, notamment deux vieux fossoyeurs complètement à l’ouest. Néanmoins, le film instaure tout de même une pointe de crainte, notamment avec les moments nocturnes dans les bois qui restent tout de même bien faits. Mais bon, on retourne très rapidement dans le n’importe quoi lorsque le tueur écrase avec sa botte un caniche ou envoie une femme sur une pioche qui est déjà plantée dans un arbre et dans un mec. Bref, l’ambiance reste assez détendue tout en étant assez sale et c’est assez fort de réaliser cela.

Simon Says #2

La pêche à la pioche, ça apporte du thon

Les acteurs restent assez sympathiques et en ce sens c’est une assez bonne surprise. On a notre lot de pétasses, avec la fille tyrannique, la blonde qui veut se refaire le mec de la brune tyrannique et la bourgeoise de base qui se demande ce qu’elle fout dans ces bois. En plus, on voit les nichons de la blonde alors le casting est bon! Du côté des mecs, on a le beau gosse musclé qui se tape les deux meufs en même temps et le camé de base mais qui reste diablement sympathique car il rappelle toujours un bon pote. Mais la palme du meilleur acteur revient à Crispin Glover, déjà vu dans Willard ou retour vers le futur (il incarne Georges McFly), qui incarne un tueur en série complètement déjanté et possédant un arsenal incroyable. Il arrive à passer du coq à l’âne sans aucun problème et interprète à merveille un personnage à la dichotomie bien présente. Il faut vraiment un méchant bien charismatique dans ce film.

Mais où le film frappe très fort, c’est du côté du gore. S’il y a des amateurs de barbaque dans la salle, qu’il lève le doigt, car ce film possède certaines scènes de boucherie franchement hilarantes. Il n’y a qu’à voir avec quoi chasse notre bonhomme, tout est à base de pioche. Il possède des catapultes à pioches, un harpon à pioche, des troncs d’arbres avec plein de pioches fixées, des scies mais à la place des roues dentées il y a des pioches, bref, un vrai mineur le type. Le pire étant l’état des corps après coups. Certains sont décapités, d’autres complètement déchiquetés, le tout dans de joyeux déjections de sang et de fluides corporels. Bien entendu, certains meurtres sont drôles et d’autres sont franchement ignobles, comme la mort du camé qui est affreuse puisqu’il le force à fumer un gros bédo et lui explose l’air en le frappant violemment à la poitrine, le type finissant carbonisé. Tout cela sent bon le fun et l’esprit décomplexé dans les meurtres et dans l’attitude du tueur font plaisir à voir. La fin reste tout de même ridicule et franchement invraisemblable.

eviltwins05

Strauss-Kahn quand il en a fini avec Nafissatou

Au final, Evil twins (à la base c’est Simon Says mais la France a changé pour un autre titre mais toujours en anglais) est un film assez drôle et complètement déjanté auquel il ne faut pas chercher le moindre sérieux. Crispin Glover est très convaincant en tueur sadique, taré et ayant une répartie efficace, les acteurs font leurs rôles en tant que chair à saucisse et le film reste bien réalisé et bien rythmé. Il est évident que le film reste assez faible car il n’échappe aux standards du genre avec son lot d’ados crétins et ses meurtres inventifs, mais il possède des qualités parodiques indéniables. La fin reste tout de même décevante et trop noire pour un film aussi drôle. Je le conseille tout de même pour rigoler un bon coup.

Note: 12/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

HerschellNote de Herschell: 04/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.