novembre 26, 2022

Kids Mystery T.01 – Les Delta Faucons – Célia Ibanez

Auteure : Célia Ibanez

Editeur : Nombre7 Editions

Genre : Jeunesse

Résumé :

D’où viennent les bébés qui arrivent chaque année dans un rayon de lumière ? Où vont les grands de douze ans lors de la cérémonie des départs ? Où sont les parents et pourquoi ne se montrent-ils jamais ? Lorsque son amie Limeï et beaucoup d’autres enfants d’Elzantia sont enlevés par des oiseaux géants, Myrko part à leur recherche en territoire ennemi. Pour les sauver, il va devoir capturer et dresser des delta-faucons, quitter son royaume et affronter les terribles ogres Gloméryns qui retiennent prisonniers les siens. Ses aventures lui feront-elles découvrir le grand mystère des enfants ?

Avis :

Celia Ibañez s’attaque à un auditoire plus jeune

Kids Mystery T.01, en plus de nous offrir de beaux dessins, nous transporte dans une aventure rafraîchissante, qui plaira aux petits mais aussi aux grands. L’atmosphère originale allie plusieurs genres littéraires connus, notamment la science-fiction, le steampunk avec ses inventions mécaniques fascinantes, l’aventure et la fantaisie. L’autrice Celia Ibañez, déjà férue de ces styles, s’adapte cette fois-ci à un public plus jeune, sans pour autant dénigrer l’émotion, les réflexions et la mise en place d’un univers vaste et profond. On retrouve sa pâte, ses touches un peu sombres mais prenantes, ses mondes étendus et haletants, son humour savoureux et ses idées farfelues !

Un livre magnifique

Le support enchante avec son papier agréable, lisse et frais, ses couleurs chatoyantes, sa carte d’un monde coloré qui promet de belles découvertes, et une liste des personnages présentés tels les héros d’une folle épopée ou les méchants d’un comics entraînant. On se prend vite au jeu et on a hâte de commencer la lecture !

Les dessins ne se trouvent ni trop encombrants ni trop peu présents. La balance avec le texte se veut plaisante. Les personnages sont aisément reconnaissables ; ils sont assez différents pour rapidement les différencier, c’est parfait. Les descriptions succinctes mais efficaces sont visuelles, agréables et dynamiques. Les traits apportent une part de lumière pendant la lecture, et offrent une petite pause dans les instants oppressants.

Un univers génial

Le monde créé de toutes pièces est vivant : les informations tombent au compte-goutte et les détails se veulent aussi poussés que ceux de livres pour adultes. Pourtant, l’écriture est fluide, efficace, sans fioritures et sans vocabulaires trop compliqués. L’autrice sait nous happer en quelques mots bien trouvés, en quelques tournures bien pimentées. Kids Mystery T.01 est aussi un plaisir de lecture ! De l’imaginaire en pagaille et une intrigue qui tient en haleine.

Les mots inventés sonnent merveilleusement à nos oreilles et les images décrites, comme dessinées, s’avèrent emplies de magie et de mystères. Un Son qui peut guérir tous les maux, des rosâcles qui font naître des enfants, des monstres-machines fabriqués dans des laboratoires secrets, des boucliers savants électromagnétiques, des cabanes dans les arbres, des chiens aux poils qui changent de couleurs… Autant d’éléments qui nous plongent dans un univers travaillé et au sein d’une atmosphère riche et captivante.

Plusieurs niveaux de lectures

Bien que les héros soient des enfants, ils doivent gérer leur communauté. Mi-adultes mi-enfants, ils gardent des expressions et des réflexions puériles, associées à des idées et comportements trop mûrs pour leur âge. Ce mélange permet à l’aventure et aux personnages d’être lus sur différents niveaux.

L’univers dans lequel ils vivent est loin d’être hospitalier : entre la jungle difficile d’accès au-dessus de laquelle ils habitent, les oiseaux-machines qui les attaquent et l’obligation de quitter leur territoire une fois l’âge des douze années atteint, leur vie demande des sacrifices. D’autant plus que les peuples voisins adorent les implants cybernétiques pour améliorer leurs compétences physiques et qu’ils doivent résister à cette pression technologique.

L’autrice partage ses idéaux et réflexions sur le monde de demain en douceur et finesse. Les oiseaux-machines sont-ils plus machines qu’oiseaux ? La nature dicte-t-elle leurs faits et gestes ou les programmes qui les constituent les dominent-ils ?

Le deuil, la disparition… L’histoire nous dépeint des scènes tragiques et bien détaillées, sans trop en faire. L’émotion est palpable tout du long, qu’elle soit positive ou négative. On y perçoit même de la torture, du mensonge, de la cruauté, du racisme, de la violence, de la peur, de la haine… Rien n’est laissé au hasard. Kids Mystery T.01 se veut complet, immersif, vibrant et prenant. Ses messages s’avèrent de petits bijoux, notamment sur l’usage de la technologie, sur la nature, sur le vivre-ensemble et sur l’amitié.

L’intrigue en elle-même est au poil, tout s’enchaîne sans temps mort, l’action reste dynamique, les descriptions n’envahissent rien et le dénouement fait plaisir. Il annonce même une suite ! Espérons qu’elle soit aussi bien que ce premier tome prometteur.

Pourquoi lire Kids Mystery T.01 – Les Delta Faucons ?

  • Pour son univers riche et vaste.
  • Pour son histoire captivante.
  • Pour ses messages sur les technologies, l’amitié, la peur et le courage.
  • Pour ses héros hauts en couleur et attachants.
  • Pour son support et ses dessins colorés.
  • Pour ses différents niveaux de lecture, adaptés aux plus petits comme aux plus grands.
  • Pour ses trouvailles géniales et son écriture dynamique.

Note : 18/20

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.2passions1dream.com/. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.