décembre 4, 2021

La Fiancée – Kiera Cass

Auteure : Kiera Cass

Editeur : R Jeunes Adultes

Genre : Romance, Fantasy

Résumé :

Hollis Brite a grandi à la cour de Coroa, rêvant – sans trop y croire – d’attirer l’œil du jeune et beau roi Jameson, connu pour ses multiples conquêtes. Ce sont d’ailleurs peut-être cette fraîcheur et cette spontanéité qui valent à Hollis de conquérir le cœur du monarque…⠀
Alors que Jameson est sur le point d’annoncer leurs noces prochaines, l’arrivée d’un jeune noble en provenance d’un royaume voisin va changer la donne : attentionné et perspicace, il semble comprendre Hollis mieux que quiconque auparavant.⠀
L’avenir tout tracé de Hollis se retrouve soudain beaucoup plus incertain : renoncera-t-elle à un destin royal, quitte à se couper de ce qu’elle a toujours connu ?

Avis :

Kiera Cass, une autrice young adult adulée, nous avait habitués à des univers plus travaillés, notamment avec sa saga best-seller La sélection. Dans sa nouvelle série, La fiancée, alors que les différents royaumes mis en avant sont créés de toutes pièces, l’autrice indique que l’action se déroule sur Terre. Cette indication étrange nous sort du roman quelques instants, surtout quand l’on croyait se trouver avec un livre de romance-fantasy entre les mains ; la fantaisie impliquant un monde inventé, hors de notre sphère. Cette parenthèse mise à l’écart, le lecteur se rendra tout de même compte d’un effort de création sur le passé de l’univers et ses traditions. Par exemple, les descriptions des reines guerrières sont des passages réellement captivants et plein de trouvailles géniales.

Pour le reste, les personnages principaux manquent cruellement de saveur. Silas, le bien-aimé de l’héroïne, constitue certainement celui qui en souffre le plus. Au final, il ne parle que peu avec Hollis, celle destinée au roi. Un lecteur habitué à des histoires d’amour travaillées, sera déçu du déroulé de celle-ci. Plate, sans profondeur, banale… Au vu du pitch du récit, le couple Silas/Hollis était censé nous faire rêver, étant donné leurs sentiments véridiques et sincères, contrairement à ceux partagés entre le roi et Hollis. Il n’en est rien. Le couple formé par le roi et la jeune femme nous apparaît plus solide, bien que Hollis ne l’aime pas véritablement, et que seul l’attrait de la couronne l’attire, du moins au début.

Le personnage de Jameson, le roi, reste le plus vivace et celui auquel on s’accroche le plus. Calcul étrange établi par l’autrice, qui nous offre une piètre image de Silas, logiquement le geôlier du cœur de l’héroïne, et celui que l’on doit préférer au roi. De fait, le lecteur a du mal à s’attacher à ce personnage et cela gâche tout, même les rebondissements épiques ou les retournements macabres. La relation entre Silas et Hollie manque d’émotions, de véracité et de maturité. On a du mal à croire à une histoire profonde réelle entre ces deux protagonistes. De fait, ils manquent de gestes amoureux, de mots doux, ou d’étreintes chaleureuses. Ils nous semblent presque étrangers l’un à l’autre, comme si Hollis s’était tournée seulement vers lui pour échapper à son destin de reine.

Bien que le roman soit destiné à des adolescents, il ne devrait pas rester aussi superficiel. Les romans young adult savent habituellement très bien reproduire les sentiments et les états d’âmes de leurs héros, et Kiera Cass nous l’avait également prouvée avec ses précédentes œuvres. Le premier tome de La fiancée manque de saveurs, alors que tous les ingrédients sont là ! L’intrigue, même si elle ne frôle pas l’incroyable, suffit heureusement à nous embarquer dans une aventure palpitante, entre conflits politiques et familiaux.

Les personnages secondaires, plutôt bien construits, s’avèrent attachants ou détestables, nous procurant au moins des sensations fortes. Trois figures féminines intéressantes se détachent, trois caractères bien distincts, aux ambitions éloignées mais à la force identique. Quand elles parlent, leur charisme se ressent d’emblée. Leurs discours nous captivent, tout comme les révélations concernant leur passé ou présent douloureux.

Le revirement du personnage de Hollis faillit dans sa construction. Un peu comme pour sa relation avec Silas, tout s’enchaîne bien trop vite. Le lecteur n’a pas le temps d’intégrer les nouvelles informations ou de se les imaginer que déjà, le personnage change du tout au tout. Le lecteur ne parvient pas non plus à ressentir sa peine quand de terribles drames surviennent, ou sa joie alors qu’elle se libère de ses carcans. Les émotions de l’héroïne nous effleurent sans nous transpercer, nous laissant simples observateurs, peu impliqués dans le déroulement du récit.

La fin du roman laisse entrapercevoir une suite évidente qui, espérons-le, sera plus attractive pour nous rendre compte de la beauté du personnage de Hollis. Pour une fois, le caractère vénal de l’héroïne, qui désire la couronne, a été mis en avant, ce qui est à souligner. De plus, les dernières pages ne mettent pas en avant des passages très joyeux. Pas d’happy end pour cette fois-ci. Un risque appréciable.

Kiera Cass sait comment nous accrocher à elle, malgré les défauts de cet ouvrage, notamment dans la relation amoureuse. Son imagination, son univers et les messages sous-jacents qui parsèment ses ouvrages ne laissent pas indifférents et plairont à ceux qui affectionnent les histoires adolescentes royales, sans prise de tête.

Note : 08/20

Si vous désirez acheter ce roman et vous faire votre propre avis, cliquez ici https://bit.ly/3cVA7wu ! Un clic soutiendra également les chroniqueurs de la plateforme.

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.