janvier 22, 2022

Le 13ème Guerrier

le-13eme-guerrier-affiche

Titre Original: The 13th Warrior

De : John McTiernan

Avec Antonio Banderas, Dennis Storhoi, Vladimir Kulich, Diane Venora

Année : 1999

Pays : Etats-Unis

Genre : Aventure

Résumé :

Contraint à l’exil par son calife, pour avoir séduit la femme d’un autre, Ahmed Ibn Fahdlan est envoyé comme ambassadeur en Asie mineure. Une prophétie l’oblige à devenir le « 13ème Guerrier » d’un groupe de Vikings partant porter secours au seigneur Rothgar, dont le village est régulièrement attaque par une horde de démons, mi-humains mi-animaux. Au cours de ce long périple vers le nord de l’Europe, Ahmed apprend la langue de ses compagnons et le maniement des armes. Sur place, il devra affronter ses propres peurs.

Avis :

Quand on parle de montres mythiques du cinéma, on pense deux suites à deux créatures extraterrestres qui ont fait des entrées très remarquées et remarquables. La première créature est créée par H.R Giger et sera dans un film culte de Ridley Scott, Alien. La seconde bestiole est créée par Stan Winston et fera la renommée d’un certain John McTiernan, qui signera un chef d’œuvre avec Predator qui est alors son deuxième film. Bien entendu, ce film ne serait pas aussi bon si la réalisation n’avait pas été à la hauteur. Et John McTiernan est devenu un artisan génial du cinoche d’action et d’aventure. Si l’on parle beaucoup de lui en ce moment parce qu’il est en prison, ce réalisateur possède une patte intéressante et chaque film possède des plans vraiment travaillés. Néanmoins, le bonhomme s’est fait basher sur deux films, Rollerball, mais aussi Le 13ème Guerrier, film qui nous préoccupe aujourd’hui. Et pourtant, il s’agit là d’un excellent film qui flirte entre aventure historique et fantastique.

13e-guerrier-5

Je crois que le cheval a peur d’un attentat suicide…

Le scénario du film se base sur un livre de Michael Crichton. Il sera d’ailleurs omniprésent lors de la réalisation, devenant tellement un frein à l’esprit de John McTiernan, que ce dernier a préféré faire moins épique pour coller plus au livre et à la volonté de l’écrivain. Ahmed est exilé de son pays car il a séduit une femme appartenant déjà à quelqu’un. Alors qu’il voyage, son escorte se fait attaquer par des brigands. Ils arrivent en bord de mer et un drakkar arrive. Ils s’invitent alors et demandent à voir le roi. C’est alors qu’un jeune enfant arrive avec la brume et rapporte une terrible nouvelle, le roi Hrothgar est en danger et il se fait attaquer par des démons, mi-hommes, mi-bêtes. Une diseuse de bonne aventure tire alors les pierres pour désigner l’armée de 13 guerriers qui ira aider le roi. Il se trouve que le treizième doit être un étranger et que le seul présent est Ahmed. Il part alors en terre du nord et va apprendre les us et coutumes des vikings, mais aussi le terrible secret des démons. Bref, pas de doutes avec un pitch comme celui-ci, nous sommes bien en présence d’un film d’aventure pure souche. Epique de bout en bout, le film respire la grandiloquence mais il n’arrive jamais à prendre un véritable envol (la faute à son propre auteur !). Néanmoins, le film propose des éléments vraiment intéressants, comme une réalisation exemplaire et surtout une suite de scènes qui s’imbriquent parfaitement les unes dans les autres. Tout est logique dans le film, de l’évolution des personnages aux situations et cela montre la rigueur de John McTiernan. Certains passages frôlent le fantastique, comme la première rencontre avec les hommes bêtes qui arrivent avec la brume et qui rapportent les cadavres des leurs, ou encore le passage de la vieille sorcière qui n’est accompagnée que de personnages difformes, rappelant l’héroic-fantasy. Et c’est surement cela qu’il manque au film pour en faire un must-have, car il manque vraiment un élan d’épique pour jouer sur la perception des genres et c’est dommage que le réalisateur fut si brimé.

On pourrait croire que le film ne fut pas un succès à cause de ses acteurs et c’est surement le cas. Au départ, les maisons de production voulaient que McTiernan prenne des acteurs américains connus pour jouer les vikings. Mais ce dernier n’a pas voulu céder et il est allé chercher des acteurs nord-européens pour faire de vrais vikings. Et il a eu raison le bougre ! En effet, si les acteurs ne sont pas bankables, ils sont relativement crédibles et doués, faisant une vraie différence avec Antonio Banderas. Car il fallait bien une grande star dans le métrage et c’est le bel hidalgo qui l’a eu. Il joue donc le rôle d’un arabe et il le fait très bien. Touchant, parfois drôle mais surtout doté d’une adaptation remarquable, l’acteur ne fait qu’un avec Ahmed et fournit une prestation fort intéressante. Il fait d’ailleurs tout gringalet à côté des autres acteurs. Vladimir Kulich incarne le héros du film, celui qui va devenir roi et qui sera le golgoth de l’histoire. Il est vraiment exceptionnel dans son rôle et demeure très crédible ! Et c’est vrai que c’est assez drôle de dire que c’est lui le vrai héros, car Antonio Banderas, bien qu’il soit le 13ème guerrier, n’est qu’une partie d’un tout et un observateur hors pair. Quoiqu’il en soit, le casting, qui était très risqué, fonctionne à merveille et accroche le spectateur. Tout comme les phases d’attaque ou encore l’exploration de la caverne de la sorcière, qui sont autant de moments très marquants. S’il faut trouver des points négatifs, on peut dire que certains passages lors des grandes batailles sont difficilement lisibles et que les méchants manquent d’un leader charismatique, mais bon, on chipote là !

13-eme-guerrier-1999-03-g

Ma bite est plus longue que la tienne !

Au final, Le 13ème Guerrier est un film d’aventure vraiment intéressant et possédant une vraie âme. Il est juste regrettable que les élancées épiques ne soient pas plus présentes, ce qui aurait conféré au métrage une aura plus puissante et une symbolique d’autant plus intéressante. Il en résulte tout de même un excellent film, à la précision incroyable et à l’emboîtage exemplaire.

Note : 14,5/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=dMsOZBWOXEs[/youtube]

Par AqME

IscarioteNote de Iscariote: 17/20

ServalNote de Serval: 18/20

MickeyNote de Mickey:16/20

423291_480623748646191_208935108_aNote de Sombrecoeur: 15/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.