décembre 9, 2021

Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg: Soirées Spéciales

feffs-1102-1108

Séances spéciales

Lors des séances spéciales étaient projetés des films en avant-première et des séances jeunes publiques.

L’occasion de découvrir en 1ère européenne All Cheerleaders Die le nouveau film de Lucky McKee co-réalisé avec son ami Chris Silvertson (The lost, 2005), venu le présenter hors-compétition et en tant que président du jury de cette nouvelle édition du FEFFS où il fût d’ailleurs récompensé pour son très bon The woman il y a de cela deux années décrochant à la fois l’Octopus d’Or et le prix du public. All Chearleaders Die est une nouvelle version d’un film homonyme tourné par le duo un an après avoir obtenu leur diplôme.

Une rebelle, Mäddy Killian, veut rejoindre l’équipe de pom-pom girls de son lycée créant une division avec son ex-petite amie Leena. Le tout va virer au cauchemar.

all-cheerleaders-die1

Les compères, dès l’ouverture du film, y vont franco et donnent le ton avant le générique pas de pertes de temps. Comme Lucky McKee l’a présenté, ce sera un film énergique, retour à quelque chose d’un « pop-corn movie léger », après plusieurs films sombres et lourds. Ils s’amusent à casser les codes, reprenant la formule d’une construction narrative simple généralement pré-établie dans l’industrie Hollywoodienne en y mélangeant pleins de genres, allant tour à tour de l’humour au sexe, de l’histoire d’amour au fantastique ou de l’action à l’horreur. Un mélange qui prend et se tient bien, permettant en même temps de montrer divers stades d’évolution par lesquels passe une bande d’adolescent, représentatif de leurs sentiments. Le tout est très bien emballé par leur mise en scène. Mais la grande force du film et que l’on ressent sans aucun doute est le plaisir et la sincérité qu’ils ont eu à (ré)écrire, tourner et maintenant partager leur réalisation. Tout ceci étant à priori très bien et plein de qualités, il n’en est pas moins que ça ne nous a jamais embarqué ou fait délirer, le film n’est pas nul et qui plus est rythmé. Cette histoire ne nous a presque jamais convaincue du fait d’un manque d’intérêt général pour les aspects différents de la vie des ados traités très certainement, et aussi que le ressenti d’une personne quant à ce qui est jouissif et fun pour tout un chacun est très variable et malgré de bonnes idées ça ne fonctionne pas souvent ici. Pour le coup c’est donc une déception et on préfère les films plus « sombres » d’avant. Néanmoins une autre surprise en fin de métrage est apparue, All Cheerleaders Die – part one, il devrait donc y avoir une suite et aux vues de l’apparition finale pour le coup surprenante, on aura peut-être le droit à une suite réellement jouissive et totalement déjantée.

allcheerleadersdie_04

Static, 2012, de Todd Levin qui réalise ici un premier long-métrage est un « Home invasion ». Jonathan et Addie se remettent difficilement de la mort de leur enfant et reçoivent une nuit la visite de Rachel qui se dit être poursuivie par une bande d’individus cachés sous des masques. Le film enchaîne les rebondissements en vue de surprendre les spectateurs mais n’arrive pas à créer de véritable suspens quant au dénouement qui sera sans surprise. Un film clairement en manque d’imagination et qui sombre dans la masse, trop banal et vu sans proposer de visions nouvelles, intéressantes ou réellement prenantes. Sans personnalité finalement.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=fncPWZzjSCw[/youtube]

Concernant les séances jeunes public, nous n’avons pas été voir ni La sorcière dans les airs succédant aux projections des bons Le Gruffalo et Le petit Gruffalo des 2 années précédentes, ni Lettre à Momo film d’Hiroyuki Okiura (également au scénario) réalisateur de l’impressionnant Jin-Rô (1999), car présenté ici uniquement en vf dans le cadre d’une séance jeunesse.

Par Serval

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.