novembre 30, 2021

Transformers 3 La Face Cachée de la Lune

affiche-transformers-3

De : Michael Bay

Avec Shia LaBeouf, Rosie Huntington-Whiteley, Patrick Dempsey, Josh Duhamel

Année: 2011

Pays: Etats-Unis

Genre: Action, Science-Fiction

Résumé :

Un événement mystérieux lié à notre passé éclate au grand jour. C’est la guerre qui menace aujourd’hui notre Terre ; une guerre d’une telle ampleur que l’aide des Transformers pourrait, cette fois, ne pas suffire à nous sauver.

Avis :

Michael Bay, c’est un peu le gros bourrin de chez Hollywood. En quelques films, il est devenu le roi de l’explosion et du spectaculairement généreux. Seulement, ses films possèdent de gros défauts, avec notamment des scénarios peu complexes et des films s’étirant en longueur pour dépasser bien souvent les 2 heures. Autre gros défaut que je trouve dans ses films, un patriotisme insupportable sans aucun second degré, comme l’en atteste le larmoyant Armageddon. Néanmoins, la filmographie du monsieur n’est pas exempt de bons films, de blockbusters qui ont marqué le cinéma, comme Rock, Bad Boys ou encore le très efficace The Island. Plus récemment, il s’est donc fait connaître avec sa trilogie Transformers, initiée en 2007 et issue de l’univers des jouets et dessins animés de chez Hasbro. Après avoir déçu beaucoup de fans à la suite du deuxième épisode qui était plutôt mauvais, Michael Bay avait promis un changement avec le troisième, comme un retour aux sources. Est-ce le cas ? Nous allons voir cela de suite !

Shockwave-Transformers-3

Les destructions massives par un phallus robotiques sont présentes !

L’histoire de Transformers 3 est relativement simple et n’embête pas avec une réflexion bien poussée sur la condition humaine par rapport aux robots. En même temps, on s’en fout, il s’agit juste de mettre un prétexte pour une guerre gigantesque entrainant plein de dommage et de destruction massive comme seul le cinéma peut nous en fournir. Donc, pour faire court, il s’agit d’une suite aux deux premier films. Des humains ont retrouvé un vaisseau extraterrestre sur le côté sombre de la lune (d’où le titre), renfermant une technologie qui pourrait sauver la planète des autobots. Seul problème, il manque beaucoup d’objets indispensables au sein de la navette et on va vite se rendre compte que ce sont les méchants, les décepticons, qui ont choppé les autres cylindres. Du coup, une guerre éclate, car les méchants veulent faire venir leur planète dans l’orbite de la Terre et détruire celle-ci au profit de la leur, réduisant ainsi l’humanité en esclavage. Heureusement pour nous, les gentils sont là pour nous protéger et nous sauver. Donc rien de bien reluisant là-dedans, si ce n’est un prétexte à mettre des batailles dans tous les sens et des explosions de partout. Alors je n’ai rien contre ce genre de spectacle, d’autant plus qu’ici, les effets spéciaux tiennent la route, mais bon sang que c’est long ! Voulant à tout prix faire un film qui dure 2h30, Bay en oublie l’ennui et la lassitude du spectateur, essayant de justifier chaque action des personnages par des dialogues insipides, de l’humour lourdingue et surtout une mise en scène peu efficace dans ces moments-là. Le résultat, c’est que l’on s’ennuie ferme durant ces passages. D’autant plus qu’ils sont fort agaçants à cause de personnages absolument imbuvables. C’est bien simple, on a l’impression qu’aucun être humain n’est « normal ». Entre la chef qui change de chaussures et qui possède une palanquée de sacs, l’ancien agent qui roule est extraverti, extravagant et à moitié débile, le héros, imbécile et insupportable au possible et le méchant qui possède le charisme d’une huître, on est vraiment loin d’un monde habité par des personnes sensées. Et du coup, et même si l’on est dans un film fantastique, on perd en crédibilité sur les personnages humains au profit des robots qui semblent plus réfléchis que nous-mêmes. Faut-il y voir une métaphore sur le fait que les machines sont plus intelligentes que les êtres humains ? Michael Bay aimerait-il se taper un robot ?

De beaucoup compare cela à de la pornographie, entre des personnages inexistants et une mise en scène déballant tout ce qu’attend le public, mais est-ce un mal pour autant ? Je  ne crois pas, nous sommes devant un film spectacle comme il en existe des tonnes et qui n’a comme seule volonté de divertir et non de faire réfléchir. Le danger vient plutôt de la surenchère de ce genre de films, qui occupent une place de plus en plus importante dans les salles obscures et qui occultent les vrais bons films intelligents et puissants. Donc, je pense qu’un Transformers de temps à autre ne peut pas faire de mal et je comprends tout à fait les personnes qui aiment ce genre de divertissement. Mais malheureusement, il y en a des mieux que ce Transformers 3 La Face Cachée de la Lune, car le jeu des acteurs demeure tout de même assez approximatif. Shia LaBeouf m’exaspère dans ce rôle de surenchère alors qu’il pourrait être un bon acteur, comme il l’a prouvé dans Des Hommes Sans Loi. Je ne parle même pas de la pouffe de service, Rosie Huntington-Whiteley, qui ne sert qu’à trémousser son cul et ses nichons. Mais la palme revient à un trio de très bons acteurs qui livrent des prestations en roue libre absolument ringardes. Patrick Dempsey (Grey’s Anatomy) est le grand méchant humain de l’histoire et il est d’une médiocrité incroyable, pas du tout charismatique et intéressant. Frances McDormand, excellente d’habitude livre un personnage inexistant, exubérant et très énervant qui ne sert à rien à part à faire chier. Enfin, John Malkovich est d’un ridicule dans le rôle d’un chef d’entreprise qui disparait d’un coup au milieu du film. Une honte pour un acteur de sa trempe ! Bref, encore une fois, le film pêche par des jeux d’acteur énervants et bien souvent ridicules à l’humour imbuvable.

transformers-3-duchesse-650x348

Elle, c’est ma nouvelle petite amie, elle a une bouche à lyophiliser les couilles et un cul qui ressemble à un garage à bites de luxe !

Au final, Transformers 3 La Face Cachée de la Lune est un divertissement comme un autre mais qui est bien trop long pour son scénario famélique. D’autant plus que les acteurs sont d’une naïveté crasse et que cela nuit vraiment au plaisir que l’on peut prendre en regardant les scènes de destruction massive ou de batailles dantesques. Moins bon que le premier, mais meilleur que le deuxième opus, Michael Bay ne s’embête pas avec une histoire complexe et continue de fournir un spectacle décérébré aux jeunes ados. Faut-il y voir un mal quelconque ? Les parents n’ont qu’à mieux aiguiller leurs enfants sur le choix et gouts ! Bref, amusant durant les phases de combat, mais chiant ailleurs. Une déception tout de même !

Note : 08/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=bCDs7Su3xzo[/youtube]

Par AqME

ServalNote de Serval: 09/20

Casey SlybackNote de Casey Slyback: 11/20 Légèrement mieux que le 2 mais vivement que ça s’arrête, toujours la même rengaine…

MickeyNote de Mickey: 17/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.