novembre 30, 2021

Dan et Célia Les Jumeaux d’Autremonde Tome 1 – L’Impossible Mission – Sophie Audouin-Mamikonian

Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian

Editeur : XO Editions

Genre : Fantasy

Résumé :

Ils ont désormais treize ans.
Celia et Dan, les jumeaux de Tara Duncan et de Caliban Dal Salan, ont grandi sur Terre, loin des turpitudes d’AutreMonde. Alors que Dan fait preuve d’un caractère fort et téméraire, Celia, elle, est une adolescente plutôt timide et fragile.
Pour suivre les traces de ses légendaires parents, Dan n’invente rien de mieux que de se laisser kidnapper. Où se trouve-t-il ? Personne ne le sait. Jusqu’à ce message reçu par Tara et Cal : leur fils sera exécuté s’ils entreprennent la moindre recherche !
Les deux Hauts Mages n’ont pas le choix : ils doivent obéir. Mais Celia, elle, a les mains libres. Accompagnée par Luck, le demi-vampyr, et Dred, le dragon rouge, la discrète jeune fille se révolte, bien décidée à sauver son jumeau.
L’affaire, pourtant, se complique. Les enfants de l’ancien roi des démons n’ont pas dit leur dernier mot. Celia se retrouve bientôt au cœur d’un dangereux complot : une conspiration qui menace d’ébranler l’entente cordiale régnant depuis treize ans entre les différentes planètes.
Le suspense est à son comble : Celia et ses amis parviendront-ils à libérer Dan et à sauvegarder la paix ?

Avis :

Sophie Audouin-Mamikonian est une auteure française très renommée et au talent comique réputé ! Ses livres nous font toujours rire, que l’on soit petits, ados ou adultes. N’ayant pas peur de la dérision mais ne tournant pas non plus ses livres comme des parodies, l’auteure a su s’attacher un public de plus en plus large, multipliant les sorties. Sophie Audouin-Mamikonian est notamment la célèbre écrivaine des aventures de la jeune Tara Duncan. Avec treize tomes à son actif, pour le moment (douze pour le premier cycle et un pour le second cycle), la saga a pu voir évoluer Tara, de jeune fille insouciante découvrant qu’elle est sortcelière, à une femme adulte, mère de deux enfants, fatiguée d’être la cible de tous les complots. Ses enfants, deux jumeaux, Dan et Célia, sont les nouvelles vedettes de la dernière saga de l’auteure : Les jumeaux d’AutreMonde.

AutreMonde est la planète des sortceliers, des êtres aux pouvoirs magiques et de beaucoup d’autres espèces humanoïdes ou non. On peut également y rencontrer toutes sortes d’animaux incroyables et d’espèces aussi farfelues les unes que les autres. Comme pour le monde de Harry Potter où une multitude de créatures magiques existent, le monde de Tara Duncan en compte encore bien plus : bééé, bizzz, draco-tyrannosaure, glurps, spatchoune, sopor, etc. La faune et la flore sont aussi variées que les catégories d’habitants de l’univers : loup-garous, sorcières, dragons, démons, vampyrs, nains, géants, licornes, elfes, gnomes, fées, tatris, etc. Même s’il est possible de lire ce tome 1 des aventures des jumeaux sans s’être essayé à la saga des Tara Duncan, il faudra néanmoins faire attention à la surcharge d’informations concernant l’univers, les planètes et les intrigues passées. L’auteure a essayé de simplifier les choses en ajoutant de multiples notes de bas de page. Ces résumés rapides ou ces explications sont toutes drôles et bien pensées mais peuvent alourdir le récit si l’on n’est pas habitué.

Comme pour la saga des Tara Duncan, l’écriture est fluide, les actions sont nombreuses et s’alignent les unes après les autres, le rythme est soutenu même parfois un peu trop rapide, les personnages sont nombreux, solidaires et affectueux, et l’intrigue est pleine de rebondissements, de retournements surprenants et d’invitations à la rigolade avec des situations ridicules à souhait.

On retrouve Tara Duncan en personnage secondaire et cela nous replonge dans ses anciennes aventures. La voir mère et mûre est un réel régal et on se plaît à la voir s’inquiéter pour ses enfants, faisant toujours preuve de cette même rapidité d’action et d’esprit tout en usant de sa grande puissance magique pour leur venir en aide. Ses enfants ont maintenant 13 ans et ne sont plus les héritiers directs de l’Empire d’Omois, un grand territoire à majorité humaine dirigé par Lisbeth’tylanhnem T’al Barmi Ab Santa Ab Maru et son demi-frère Sandor T’al Barmi Ab March Ab Trevis, impératrice et impérator, tante et demi-oncle de Tara, tous descendants de Demiderus, le Très Haut Mage fondateur de l’empire. Malgré leur nouveau statut plus sécurisé, Dan se fait kidnapper au tout début du livre. Intrigué par une vidéo montrant des sorcières vertes (logiquement soignées par sa mère dans le tome 13 des aventures de Tara Duncan) en pleine course-poursuite, le jeune garçon a décidé d’aller voir l’indicateur seul, croyant avoir tout prévu et pouvant échapper à toutes éventualités. Sa sœur, Célia, inquiète et n’aimant pas risquer sa vie autant que son frère, se fait aider de ses parents, de ses amis Dred, le dragon et Luck le semi-vampyr, semi-loup-garou, semi-humain, pour le sauver. De kidnapping à complot étrange, le pourquoi du comment apparaît ne pas être du tout ce que l’on aurait pu penser de prime abord.

Les révélations sont nombreuses à la toute fin du livre, alors que les actions semblent traîner, surtout au milieu du roman. On ne comprend pas trop ce qui se passe et on assiste à des scènes d’action hautes en couleurs, rapides, un peu trop faciles pour nos héros et qui ne laissent finalement aucun réel suspens pour la suite. Les jeunes héros, bien que tout de même impliqués, semblent moins présents que la troupe de jeunes fous que formaient Tara Duncan et ses amis à l’époque. Par exemple, le personnage de Dred semble carrément inutile, ce qui ne nous permet pas de nous y attacher. Seule Célia et Luck apparaissent comme sachant se défendre et se battre, même si c’est souvent involontaire, alors que la jeune fille était caractérisée comme la peureuse de la famille et le jeune semi-vampyr comme un bon à rien. Le casse-cou Dan nous donne ainsi l’impression d’être surtout un beau parleur et de n’avoir aucune réelle utilité dans l’équipe même si sa jalousie envers sa sœur aura servi à quelque chose à un moment donné.

L’auteure a ainsi totalement changé de stratégie, préférant continuer les aventures des enfants en ne les entourant pas de camarades aussi incroyables que ceux de Tara Duncan à l’époque, mais en les rendant plus « humains » : on a vraiment l’impression d’être en présence de jeunes enfants, sans cesse agités, en pleurs, sous pression, apeurés (ce qui est normal au vu de ce qu’ils vivent), constamment (ou presque) entourés d’adultes de la saga précédente pour les protéger et les sauver. Un choix novateur et intéressant. Le récit se voit donc plus réaliste et beaucoup moins farfelu que ceux des aventures de leur mère, même si le dénouement de chaque action semble bien trop simple par moment. Cela est aussi dû au contenu de l’histoire en tant que telle et cela devient moins frustrant grâce aux explications finales.

Célia apparaît comme le vrai personnage de l’histoire et est attendue au tournant dans les tomes suivants. Un début de saga un peu mitigé mais prometteur. Les idées sont toujours originales, on se replonge dans l’univers magique de Tara Duncan avec plaisir et les révélations de fin de tome sont extraordinaires. Cependant, les personnages ne sont pas assez développés ou mis à parti, ce qui donne l’impression que certains ne sont là qu’en décoration, comme le mari de Tara qui manque grandement d’ampleur, alors que nous le connaissions fougueux et ne laissant jamais sa langue dans sa poche.

Note : 14/20

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.