novembre 30, 2021

A Tombeau Ouvert

13479226_1355672887779450_572778973_n

Titre Original : Bringing Out the Dead

De: Martin Scorsese

Avec Nicolas Cage, Patricia Arquette, John Goodman, Ving Rhames

Année : 2000

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame, Thriller

Résumé :

Frank sillonne tous les soirs au volant de son ambulance l’un des quartiers les plus chauds de New York. Il opère dans l’urgence, hanté par toutes les vies qu’il n’a pas pu sauver.

Avis :

Martin Scorsese passe les décennies avec un talent incroyable et une façon de se renouveler qui fait qu’après plus de cinquante ans de carrière, il reste encore et toujours l’un des plus grands réalisateurs vivants et encore en activité. D’ailleurs, chacun de ses films est un cadeau qu’on attend avec une impatience folle. Alors qu’il vient de boucler sa troisième décennie sur un terrain où on ne l’attendait pas, puisqu’il a choisi de mettre en images la jeunesse du Dalai Lama dans le très beau « Kundun« , Martin Scorsese s’apprête à commencer ses années 2000 de façon folle, nerveuse et surtout très cynique !

Encore une fois, Martin Scorsese revient là où on ne l’attend pas. Pour son premier film de ce nouveau siècle, c’est en compagnie de Nicolas Cage et Patricia Arquette, qu’il va nous entraîner dans l’un de ses films les plus cinglés. Ici, Martin Scorsese nous plonge sans aucune retenue dans la vie d’un ambulancier et c’est aux confins de la dépression et de la folie que Martin Scorsese nous offre une merveille imprévisible et passionnante, doublée d’une critique de la société virulente et d’un cynisme affolant.

13578536_1355672981112774_842644930_n

Frank est un ambulancier qui travaille de nuit dans les quartiers chauds de New-York. Frank a énormément de responsabilité, puisque la vie des gens qu’il transporte tient bien souvent à sa façon d’arriver vite ou non jusqu’à l’hôpital. Si Frank a sauvé énormément de vie, il est malheureusement hanté par celles qui se sont éteintes dans son camion.

« À tombeau ouvert » est une descente vertigineuse dans un profond mal être. « À tombeau ouvert« , c’est les dérives d’une profession à laquelle on ne prête pas attention. « À tombeau ouvert« , c’est aussi une critique cynique et acerbe d’une société et de ses folies. Bref, « À tombeau ouvert » est à coup sûr l’un des films les plus noirs que Martin Scorsese ait signé.

Terriblement nerveux, parfois à la limite de la confusion pour mieux ressentir la détresse de ses personnages, Martin Scorsese n’y va pas avec le dos de la cuillère et c’est cette façon très rentre dedans qu’a le réalisateur, qui va faire l’une des belles forces du film. Scénaristiquement, le film est une belle réussite. Très riche, posant de vraies questions de société qui restent encore d’actualité aujourd’hui, Martin Scorsese nous offre une histoire prenante et convaincante. Le réalisateur sonde l’âme humaine en nous plongeant dans la vie de son ambulancier pendant quarante-huit heures. Quarante-huit heures de folie, de mal-être, de fantômes, mais aussi de rencontres. Chaque personnage que nous présente Martin Scorsese est un écorché vif, une âme en perdition qui erre dans une société qui ne prend vraiment pas le temps de s’arrêter. Une société qui étouffe et qui s’essouffle et dans la peinture qu’il en fait, « À tombeau ouvert » se place au côté de « Taxi Driver » ou encore « La valse des pantins« . « À tombeau ouvert« , c’est aussi un film tout ce qu’il a de plus scorsesien. C’est un film qui aborde de près comme de loin tous les thèmes qui sont chers à Martin Scorsese. Dépression, amour, haine, religion, folie, passion, crime, deal, ou encore la vie, la mort… Martin Scorsese fait se côtoyer et s’entrechoquer tous ces thèmes et ces émotions dans une sorte de grand requiem complément dingue donné dans les bas-fonds de la grosse pomme. Cette New-York de nuit, filmée comme seul Martin Scorsese sait la filmer.

« À tombeau ouvert« , c’est donc une bonne intrigue doublé d’un parcours excellent surtout accompagné en fond d’une critique très bien construite et pertinente. Mais « À tombeau ouvert« , c’est aussi (et avant tout) une mise en scène hallucinée de la part de son réalisateur. Une mise en scène pleine de fureur et de folie. Une mise en scène maîtrisée qui change radicalement de ce que le réalisateur a pu offrir et « À tombeau ouvert » doit beaucoup de sa réussite à cette mise en scène exceptionnelle. Avec ce film, Martin Scorsese offre quelque chose de percutant dès les premiers instants. Puis ce qui est assez terrible ici, c’est que le réalisateur arrive à rendre un film noir, glauque, tendu, presque flippant, sans jamais tomber dans le tape à l’œil gratuit. S’il choque parfois, c’est toujours pour apporter une réflexion derrière. Bref, c’est vraiment très bien vu.

« À tombeau ouvert » est un casting tout à fait inédit et des gueules qu’on retrouve dans ce film. Le film est tenu par un Nicolas Cage excellentissime, blafard, tendu, au bout du rouleau et presque traumatisé, qui n’a qu’une envie, c’est de se faire virer sans jamais y arriver. Le comédien impressionne et offre le meilleur. Autour de lui gravite tout un tas de personnages qui seront tour à tour tenus par Patricia Arquette, John Goodman, Tom Sizemore, Ving Rhames ou encore Marc Anthony. Bref, Martin Scorsese nous a réunis de l’excellence !

13588789_1355672921112780_1964391778_o

Avec « À tombeau ouvert« , Martin Scorsese réalise un film totalement halluciné, qui oscille entre la fureur totale et le calme plat des plus relaxants. Critique, cynique, pertinent et virulent, Martin Scorsese dresse un portrait dur et touchant à la fois, d’une société surchargée qui se perd et s’oublie. Bref, un très grand cru Scorsesien qui est bien trop sous-estimé en plus…

Note : 18,5/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=2ScEhCGQ6L8[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.