Harry Potter et l’Enfant Maudit – J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne

Auteurs : J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne

Editeur: Gallimard

Genre: Fantastique

Résumé:

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Avis :

Harry Potter et les reliques de la mort est sorti en 2007, il y a déjà maintenant 10 ans. La série littéraire devait se finir avec la mort de Voldemort, et pourtant … L’année dernière, un huitième livre est sorti et sous une forme plutôt inattendue : une pièce de théâtre. Cette pièce a été écrite par Jack Thorne, d’après une histoire originale de J.K. Rowling, Jack Thorne lui-même et John Tiffany, le metteur en scène. Le livre est sorti en France après la date de la première à Londres, au Palace Theatre le 31 juillet 2016. La pièce a été un immense succès, tout comme la sortie du script, aussi bien en Angleterre qu’en France. L’auteure mondialement connue dément tout de même le fait que ce livre soit le huitième de sa saga. C’est une œuvre à part qu’il faut lire de manière différente, malgré les liens évidents entre cette pièce et les romans.

En effet, une pièce de théâtre ne s’apprivoise pas comme un roman. Les actions sont bien moins décrites, tout comme les lieux, et les personnages ne sont pas aussi détaillés. On pourrait tout de même regretter le manque de didascalies au niveau du ton de certaines répliques des personnages, même s’il est aisé de s’imaginer la tendresse de Ginny, l’inquiétude de Harry Potter, l’autorité de Hermione ou l’ironie de Ron. Ce livre est un plaisir de lecture pour les fans qui connaissent déjà les personnages et leur histoire, comme pour les nouveaux lecteurs. Une fois commencé, il est difficile de s’arrêter tant se replonger dans cet univers magique manquait et tant il devient vital de connaître la fin de cette histoire. On retrouve l’humour des livres originaux, le monde magique des sorciers ainsi que les personnages charismatiques qui ont fait la renommée de la saga. On les voit grandis, mûris, parents et incroyablement proches de nous.

L’histoire se déroule effectivement 19 ans après le septième livre. Harry Potter et Ginny Weasley sont toujours aussi amoureux et ont eu trois enfants : James, Albus et Lily. On reconnaît ici les prénoms du père et de la mère de Harry ainsi que le prénom du regretté directeur Albus Dumbledore. Albus porte également le prénom d’une autre figure mythique de la saga, le prénom Severus du professeur Rogue, agent double au service de Dumbledore, le prince de sang-mêlé et un homme courageux. Ron et Hermione sont mariés et ont deux enfants : Rose et Hugo. Le caractère de Rose a déplu à certains lecteurs, ceux-ci la disant trop hautaine, mauvaise et si différente de sa mère. Pourtant, dès les premières pages de Harry Potter à l’école des sorciers, Hermione est loin d’être douce et gentille et prend de haut certains de ses nouveaux camarades. Sa vie d’enfant de moldus n’a pas été simple et sa souffrance s’est transformée en ambition : montrer à tous qu’elle est la meilleure sorcière. Son amitié avec Harry et Ron l’a transformée. On reconnaît ainsi en Rose une Hermione jeune et ambitieuse, ce qui rappelle les débuts du trio avec finesse. Enfin, un autre couple important de la pièce est le couple formé par Drago Malefoy et sa femme Astoria. Scorpius est leur fils.

Les métiers des protagonistes sont plutôt cohérents avec le passé que nous leur connaissons. Harry est devenu directeur du département de la justice magique, souvent sur le terrain, détestant la paperasse et traquant ceux qui veulent du mal à son monde. Hermione est ministre de la magie, totalement dans son univers et travaillant plus qu’il n’est nécessaire. Ron tient un magasin de farces et attrapes et s’occupe de ses enfants. Pour les autres personnages, peu d’informations nous sont données.

Les personnages principaux ne sont pas les parents mais les enfants. Albus rentre en première année à Poudlard et est effrayé. Etre le fils de Harry Potter ne lui convient pas vraiment et il le vit très mal. Il se lie vite d’amitié avec Scorpius, un enfant gentil, pas très proche de son père et devant supporter la mort de sa mère ainsi que toutes les rumeurs qui courent sur lui et ses soi-disant liens avec Voldemort. Tous les deux vont vivre de folles aventures après la découverte d’un retourneur de temps, un objet magique puissant capable de remonter le temps. Différemment de celui utilisé par Hermione lors de ses études, le retourneur de temps trouvé n’est pas seulement capable de remonter quelques heures, mais est capable de remonter plusieurs années et de modifier le passé en profondeur ! Albus et Scorpius vont ainsi remonter le temps dans un but bien précis : sauver le passé de Harry Potter pour que ce dernier souffre moins des morts qu’il a causées par inadvertance mais aussi et surtout pour que le père soit fier de son fils, pour qu’Albus ait de nouveau confiance en lui et qu’il se rapproche de son père. Des ambitions louables mais qui auront des répercussions incroyables et qui révèleront des faits méconnus de tous. Des faits perturbants pour le monde magique tout entier…

La pièce se lit vite et avec facilité. Les dialogues sont bien écrits, les personnages bien construits et cohérents avec les 7 autres romans de la saga Harry Potter. Les questionnements de Harry sur sa condition de père sont vraiment touchants. N’ayant jamais vécu avec un père à ses côtés, Harry a du mal à savoir comment agir et ne fait pas toujours les bons choix. Il pense souvent au passé, aux erreurs commises et aux aventures auxquelles il n’aurait voulu ne jamais prendre part. Son passé le hante. Les rêves qu’il fait nous rappellent les moments malheureux qu’il a vécus chez les Dursley. La pièce met en avant des moments de sa vie d’enfant non décrits dans les livres, comme le moment où Harry rend visite à la tombe de ses parents. Ces rêves deviennent ainsi des réminiscences d’un passé que le lecteur se fera un plaisir de compléter. Le personnage de Ginny est bien développé dans la pièce, jouant le rôle de la mère inquiète pour son fils mais également de la femme soutenant son mari, l’aidant à supporter ses cauchemars et l’accompagnant même dans les moments difficiles. Ron et Hermione ont une relation vraiment féerique et heureuse. Le métier de Hermione n’est pas simple et Ron essaie de la soulager et de lui faire réduire ses horaires pour mieux profiter d’elle et qu’elle profite mieux de sa famille. Drago évolue également et on le voit très attaché à son fils. Enfin, Albus et Scorpius ont tous deux une personnalité intéressante qui ravira les lecteurs. Leur évolution est également captivante.

Le fan sera d’autant plus ravi de revoir des personnages emblématiques comme Severus Rogue ou Cédric Diggory. Se les imaginer de nouveau peut amener la larme à l’œil, comme les moments où Harry parle au portrait de Dumbledore dans son bureau, reprochant à l’ancien directeur de lui avoir mené la vie dure. On revit également le tournoi des trois sorciers et chacune des trois épreuves : le combat avec un dragon, le lac et le labyrinthe. Selon l’âge des lecteurs, ces références au passé du trio infernal peuvent rappeler une enfance, une adolescence ou une époque envoûtée par les charmes de la magie de la saga.

Les scènes de remontée dans le temps sont bien réalisées, les rêves sont bien expliqués et les actions nécessitant un minimum de détails ont des didascalies bien fournies.

La mise en pièce de théâtre nécessite une adaptation qui se met cependant vite en place pour le lecteur. Les multiples rappels à la saga, la même magie des romans, les personnages charismatiques et riches, les aventures poignantes et les révélations inattendues, font de cette pièce de théâtre un véritable régal de lecture. Tant pour les fans que pour ceux découvrant le monde des sorciers pour la première fois.

Note : 19/20

Par Lildrille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net