décembre 7, 2021

Dérive – Marie Grisolle

Auteure : Marie Grisolle

Editeur : Librinova

Genre : Drame

Résumé :

Un grand avocat parisien enchaîne les succès médiatiques et mène une vie dorée. Tout semble lui réussir. Pourtant l’homme privé cache une part d’ombre que des rencontres inattendues vont le pousser à dévoiler. Le rendront-elles plus heureux?

Avis :

Un roman court et efficace

Dérive étonne, d’abord par ses personnages attachants, son intrigue riche et ses messages multiples, mais aussi par sa longueur, ou plutôt sa « courteur ». Dérive fait partie des novellas, ces romans courts que les lecteurs affectionnent de plus en plus, et qui réussissent le pari de nous captiver sans en faire des tonnes. Un agréable moment de lecture garanti, pour les amoureux de tous les genres qui savent garder à la fois l’esprit ouvert et leur âme d’enfant !

Les personnages s’avèrent très bien construits, assez complexes pour nous surprendre ; les péripéties donnent le ton et le rythme, s’enchaînent à une cadence satisfaisante et intelligente ; et les images, comme les messages, affluent et nous touchent. Tout est calculé pour nous émouvoir, nous fournir du rêve et de l’évasion, malgré une histoire contemporaine, réaliste, sans magie ou éléments fantastiques. La plume de l’auteure fait le reste et elle le fait bien !

Une histoire universelle

Dès les premières lignes, Dérive parvient à nous happer. Le personnage principal, un homme reconnu dans sa profession, mais plutôt malheureux dans sa vie privée, nous parle. Sa vie, ses repères, ses habitudes… Même si son argent lui permet quelques activités que nombre d’entre nous ne connaissons pas, sa détresse, ses états d’âmes, et ses questionnements sont les nôtres. Nous ne faisons pas que l’accompagner, nous nous mettons à sa place.

Dérive dessine un cycle initiatique à la recherche de ce qui nous façonne, de ce qui nous donne envie de vivre, de ce qui nous porte. Le lecteur réfléchit à sa propre condition, à ses propres moteurs, à ses propres envies et objectifs. Et c’est ce qui fait de Dérive un coup de cœur magique, à lire absolument, surtout en ces temps troubles, incertains !

Ce n’est pas seulement la fin de l’intrigue qui nous intéresse, mais plus encore la conclusion de cette recherche du soi intérieur : est-ce possible de se trouver et d’être heureux ? La quête du bonheur enveloppe ce récit, tout comme celle du bien-être. Les dernières phrases y donnent une réponse plutôt intéressante, qui perturbera ou satisfera selon les caractères des lecteurs, mais qui fera en tout cas réfléchir.

Des thèmes marquants

Dérive amène quelques scènes choquantes, notamment quand l’ouvrage s’intéresse à l’homosexualité, la pauvreté, la drogue, les traumatismes ou les attentats. Les descriptions efficaces rendent mal à l’aise, mais cela ne dure jamais bien longtemps et n’est jamais gratuit. L’auteure se sert de ces passages pour mieux appuyer ses propos et mieux nous marquer. Et ça marche !

Que l’on suive le personnage principal, ou les secondaires, l’émotion nous tient en haleine. Il est difficile de ne pas lire le livre d’une traite, tant tous les ingrédients sont réunis pour nous promettre un agréable moment de lecture. Il est de ces livres rares où notre perception du monde évolue après les avoir terminés. Cette sensation trouble et excitante ne nous quitte jamais vraiment, et nous laisse un souvenir impérissable, une impression d’apaisement.

Dérive s’intéresse également au pardon, à la rédemption, au changement. Nous avons tous droit à une seconde chance ou que des personnes croient en nous. Les personnages, loin d’être parfaits, ressemblent à des humains ordinaires, ni tout noir ni tout blanc, avec leurs défauts et leurs qualités. Le roman ne juge pas, il cherche plutôt des solutions pour que chacun choisisse sa voie en toute connaissance de cause. Si l’on échoue, il suffit de se relever et de recommencer. Rien n’est écrit !

Double jeu

Le titre Dérive joue sur plusieurs sens : alors que nous pensons à la dérive du système, ou à nos confrontations intérieures, le roman y fait également écho à travers la voile et la navigation maritime. Ces passages plus doux procurent de l’évasion à l’état brut, tout en s’intégrant parfaitement à l’histoire.

Parfois, ne souhaitons-nous pas simplement lâcher prise, nous libérer de nos liens, nous éloigner de cette vie routinière qui nous dévore ? Les escapades en mer, synonymes de liberté, dégagent de nouveaux horizons, nous soufflent des vents d’idées bienfaiteurs, et nous inspirent de nouvelles voies.

Avec Dérive, nous nous occupons de nous, nous nous évadons et nous réfléchissons sans nous prendre la tête.

Note : 20/20

La chronique vous a donné envie de lire le roman ? Cliquez ici https://bit.ly/3mh8BNW pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.