janvier 27, 2022

Furie

Furie-br-fr

Titre Original: The Fury

De : Brian De Palma

Avec Kirk Douglas, John Cassavetes, Carrie Snodgress, Charles Durning, Amy Irving, Andrew Stevens

Année : 1978

Pays : Etats-Unis

Genre : Thriller, Horreur

Scénario : John Farris

Résumé :

Une organisation secrète commandite le meurtre de Peter Sandza pour s’emparer de son fils, Robin, doté de pouvoirs psychiques exceptionnels. Mais Peter échappe à cette mise en scène et se met à la recherche de son fils disparu. Un an plus tard, la jeune Gillian Bellaver se découvre des capacités de médium. Elle rejoint alors un programme de recherche à l’Institut Paragon, où elle développe une connexion mentale avec Robin. Gillian devient dès lors l’objet de toutes les convoitises…

Avis :

Lorsque l’on parle de Brian de Palma, on pense directement à Carrie au Bal du Diable, Scarface ou Les Incorruptibles. Il est vrai que Furie n’est pas un film majeur dans la filmographie du réalisateur devenu culte, mais cela est-il justifié ? Replongeons-nous dans les années 1970 et redécouvrons ce film.

fury 1.preview

Très tôt dans le film, on fait des parallèles (voulus ou non) avec des films comme Carrie (la télékinésie) ou Obsession et Sœur de Sang (la dualité), films réalisés quelques années plus tôt par le même De Palma. Avec ce film, il peut à nouveau exploiter le thème de la parapsychologie qui le passionne énormément.

À force de bouffer à tous les râteliers, on ne sait pas trop quel genre de film on regarde. En effet, entre suspense, thriller, horreur et espionnage, on ne sait plus sur quel pied danser. Cela dit, cela ne nuit absolument pas au métrage, bien au contraire, tout cela rend le film parfaitement crédible. Malgré le thème surréaliste du film, ce mélange de style fait que le film reste ancré à la réalité et rend cette péloche très convaincante. Si le film est agréable à regarder, il comporte néanmoins quelques longueurs qui font qu’on décroche par moment. Sans oublier un humour un peu pourri. Mais ne boudons pas notre plaisir, c’est un vrai plaisir de (re)découvrir un film méconnu des 70’.

Le jeu d’acteur est parfait. Kirk Douglas (Spartacus, Holocaust 2000, …) est, comme souvent, très bon, tout comme John Cassavetes (Faces, Shadows, …). Côté casting féminin, ce n’est pas mal non plus, Carrie Snodgress (La loi de Murphy, Rebelles, …) et Amy Irving (qui a débuté sa carrière dans… Carrie) tirent leur épingle du jeu. Des acteurs qui jouent juste dans un film bien réalisé et avec une musique excellente signée… John Williams (Compositeur archi-culte à qui l’ont doit des thèmes comme Star Wars, Indiana Jones, Superman, Les Dents de la Mer, … la liste est longue). Ce thème ne fait pas partie de ses plus connus, mais mérite néanmoins qu’on y prête une oreille. La magnifique partition de Williams accompagne parfaitement les splendides ralentis que nous offre le film, tout comme le final explosif à plus d’un titre, nous offrant une très belle symphonie sanguinolente.

D’un point de vue technique, ce Blu-Ray tient ses promesses. La bande a été parfaitement nettoyée et restaurée en 2k à partir du négatif original. L’image est nette et très belle. Le seul souci vient de la bande audio qui n’a pas l’air d’avoir été retravaillée. Mais soyons indulgent, le film est vieux (1978) et, quand on réenregistre les voix, on râle (l’ignoble réenregistrement du Blu-ray des dents de la mer) et quand ils laissent tel quel, on râle. Il s’agit d’un moindre mal. Les bonus sont intéressants, notamment  un entretient avec Fiona Lewis qui revient sur la dernière scène du film, qui fait penser à Scanners de Cronenberg. Nous avons droit également à 4 entretiens d’époque (Brian de Palma, Franck Yablans, Amy Irving et Carrie Snodgress) qui, à défaut d’être long, sont intéressants également, tout comme le journal de tournage de 48 minutes que Carlotta nous propose dans cette édition plus qu’honorable. Sans oublier le docu « Du sang sur l’objectif », entretient avec le directeur de la photographie Richard H. Kline qui a honoré de son talent bon nombre de grands succès du 7ème art (King kong (version 1976), Star Trek, L’étrangleur de Boston, …)

the-fury

En bref, nous avons affaire ici à un film tout à fait honorable, sorti entre deux succès comme Carrie ou Pulsion. Une œuvre tout à fait honorable, injustement méconnue du grand public, espérons que cette excellente ressortie DVD et Blu-Ray de chez Carlotta fera sortir ce film de l’ombre.

Note : 15/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=5SEFRWjATqM[/youtube]

Par Trasher

AqMENote de AqME: 17/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.