décembre 3, 2021

Le Mystère Fowler – Jérôme Leguerre

Auteur : Jérôme Leguerre

Editeur : France Loisirs

Genre : Thriller

Résumé :

Depuis le décès accidentel de ses parents, Victoria souffre de stress post-traumatique. Malgré plusieurs mois passés en hôpital psychiatrique et un recours presque quotidien aux antidépresseurs, c’est une étudiante brillante et son domaine, la psychologie et la criminologie, la passionne. Elle vit dans un quartier résidentiel de banlieue dans la maison de ses parents, qu’elle ne s’est jamais résolue à vendre. Son seul voisin direct est un séduisant quadragénaire célibataire. Un soir, par la fenêtre, elle le surprend au beau milieu d’une violente scène érotique. Un jeu très dangereux dans lequel Victoria va bientôt se retrouver plongée malgré elle…

Avis :

Le mystère Fowler est un thriller de qualité, qui nous tient en suspense jusqu’au bout et qui nous surprend. Les mystères et révélations s’enchaînent à un rythme effréné et nous font constamment douter de l’identité du ou des coupable(s). Le lecteur remet souvent en question ses propres jugements tant certaines preuves sont accablantes. En plus d’une enquête menée tambour battant, l’environnement du récit est vraiment appréciable même si parfois peu original.

Effectivement, l’héroïne navigue entre des milieux hospitaliers incertains et des individus aux pratiques sexuelles douteuses, que l’on est tentés rapidement d’appeler psychopathes. Cette atmosphère glauque et en même temps captivante, donne au récit une dimension quelque peu horrifique qui rappelle certains films du genre. Ce livre est clairement non recommandé aux âmes sensibles, notamment à cause de descriptions de tortures sexuelles poussées ou de scènes de mort effroyables, qui ajoutent un côté gore malveillant à l’histoire.

La psychologie criminelle prend une place non négligeable dans ce roman. Victoria est une étudiante douée en mastère de criminologie à Paris. Tout en finesse, elle nous fait voyager dans son univers en nous détaillant certains points de ses cours ou de ses devoirs, tout en nous résumant certains monologues de ses professeurs. Le lecteur néophyte sera ravi d’en apprendre autant dans ce domaine et le plus cultivé sera heureux de réviser les bases ou de déjà connaître les points fondamentaux. Tous ces détails donnent de la crédibilité à l’histoire et s’appuient sur des piliers essentiels à la réflexion qui, en plus d’être utiles à l’héroïne, sont utiles au lecteur qui aime enquêter et dénouer le vrai du faux.

Victoria est un personnage très difficile à cerner au début. Le résumé n’aide pas vraiment à la prendre au sérieux, étant donné son passé morbide et son passage en hôpital psychiatrique entouré de mystères. La narration à la première personne permet au lecteur de s’y attacher au fil de l’histoire et de la prendre un peu en pitié, à cause de tous les malheurs qui lui arrivent. L’envie de la protéger et de la sauver finit par l’emporter sur tout le reste et donnent envie de débusquer le coupable envers et contre tout.

L’héroïne surprend par de nombreux côtés et la proximité du douteux Fowler en est pour quelque chose. Victoria est déterminée, curieuse et prête à n’importe quoi pour qu’on ne la prenne pas pour une folle, ce qui n’est pas gagné. Julia, sa meilleure amie, la prend pour une paranoïaque ; son nouveau voisin la pense bonne à suivre par un psychiatre ; ses rares rencontres d’un soir la traitent de nymphomane et le policier chargé de l’enquête la croit complètement mythomane.

Pour ne pas arranger les choses, la jeune femme prend régulièrement de quoi faire taire ses crises de stress et ses douleurs persistantes que son passé trouble fait ressurgir. Le tableau que dépeint Victoria détonne et prendra une toute nouvelle ampleur grâce à un épilogue poétique et tout en douceur. Celui-ci répond à de nombreuses interrogations sur son passé, qui constitue une des sous-intrigues prenantes du roman.

Ce dernier ne fait pas que s’intéresser à l’enquête principale et amène de nombreuses autres pistes de réflexion et d’action tout aussi intéressantes. Les différents axes narratifs du livre s’emboitent parfaitement les uns aux autres et se dévoilent petit à petit, permettant au lecteur de rester constamment sur sa faim, sans pour autant être frustré. Tous les mystères trouvent leur résolution et c’est plaisant de voir une histoire si bien menée et cohérente jusqu’au bout.

Le personnage secondaire le plus important, celui de James Fowler, reste énigmatique et bien mystérieux, tout aussi bien aux yeux du lecteur qu’aux yeux de l’héroïne. Son charisme naturel et sa classe anglaise incarnée font de lui une personnalité incontournable et fascinante. On se plaît à chercher ce qui est vrai ou faux chez lui, et le talent de l’auteur ne nous facilite pas la tâche. Les personnalités de tous les autres personnages sont criantes de vérité et apportent un environnement riche et complexe à une histoire policière qui aurait manqué d’énergie sans cela.

Le début du livre est un peu long. L’enquête captivante met du temps à s’installer mais ne déçoit pas. Les premières pages ressemblent davantage à une histoire d’adolescente un peu délurée ou psychotique et ne passionnent pas vraiment. Une fois les premières pages mises de côté, le roman est jouissif ! La fin l’est tout autant et permet à Victoria de finir en beauté, mettant davantage en avant sa réflexion de criminologue que son côté angoissé.

Le mystère Fowler est un premier roman au bilan positif pour cet auteur passionné d’histoires macabres qui fera certainement parler de lui.

Note : 17,5/20

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.