février 28, 2024

L’Artiste et son Modèle

10893843_1128522833827791_1244612034_n

Titre Original : El Artista y la Modelo

De : Fernando Trueba

Avec Jean Rochefort, Claudia Cardinale, Aida Folch, Götz Otto

Année : 2013

Pays : Espagne, France

Genre : Drame

Résumé :

Été 1943, dans la France occupée, non loin de la frontière espagnole. Marc Cros, célèbre sculpteur, vit une retraite paisible avec sa femme Léa, anciennement son modèle. Fatigué de la vie et de la folie des hommes, il est à la recherche d’une inspiration nouvelle, mais rien ne semble le sortir de la monotonie ambiante.
En hébergeant Mercé, une jeune espagnole échappée d’un camp de réfugiés, le vieil artiste découvre une nouvelle muse et retrouve le goût du travail. Il démarre alors la sculpture de sa dernière œuvre…

Avis :

Fernando Trueba est un réalisateur espagnol assez discret, mais qui pourtant, au fil des années, s’est bâti une belle petite carrière. Réalisateur assez singulier, il touche à tout, passant du film historique à l’animation, du drame au musical. Le réalisateur cherche toujours à se renouveler, a tourné dans plusieurs langues, espagnol, anglais, français, ses films se suivent et ne se ressemblent pas.

« L’artiste et son modèle« , qui est son dernier film en date, est tourné dans le sud de la France, en noir et blanc et évoque la deuxième guerre mondiale, tout en dressant le portrait d’un artiste qui va se trouver une dernière muse.

Au moment de sa sortie en salle, le film de Fernando Trueba était un métrage que j’avais très envie de voir. La bande-annonce laissait deviner un beau moment de poésie, porté par un Jean Rochefort magnifique. Mais c’est un film qui m’a moyennement convaincu, car si j’ai trouvé le film très beau à regarder, c’est aussi un film qui m’a beaucoup ennuyé. C’est un film dans lequel je ne suis jamais vraiment rentré, et même si en fin de compte l’histoire est belle, elle m’a malheureusement peu séduite.

11749660_1128523477161060_351898534_n

Été 1943, la France est occupée par les Allemands. Dans le sud, non loin de la frontière espagnole, vit Marc Cros, un célèbre artiste sculpteur. À la retraite, l’homme vit tranquillement avec sa femme, son ancien modèle, celle qui lui a inspiré tant d’œuvres. Mais ça fait un bon bout de temps que Marc n’a plus vraiment d’inspiration. Fatigué de la vie, du monde et de la folie des hommes, il va pourtant peu à peu retrouver l’inspiration quand sa femme lui présente Mercè, une jeune espagnole qui a fui le régime de Franco. Entre l’artiste et son modèle commence alors à se créer une relation faite de fascination. Marc reprend la sculpture, les exquises et se lance dans ce qui sera surement sa dernière œuvre.

« L’artiste et son modèle » est le genre de film qui me plaît, qui m’intéresse, c’est le genre de projet que j’ai envie de voir de suite, que ce soit pour son intrigue, son ambiance, ou encore son casting. Je peux même dire que j’étais programmé pour aimer ce film. Je me suis donc lancé dedans plus que confiant. Mais si sur le papier « L’artiste et son modèle » fonctionne, et s’avère être un film alléchant, en image ce n’est pas vraiment le cas et c’est même triste que j’ai constaté que je me suis très vite ennuyé devant.

Le film est bourré d’idées, de belles intentions et même de très belles choses que je ne peux renier et qui m’ont plus. L’ambiance sud est superbe et les images que le réalisateur nous a concocté sont vraiment magnifiques. Le film a un très beau caractère. Fernando Trueba filme magnifiquement l’atelier de cet homme, le corps de cette femme et le noir et blanc pour raconter cette histoire est très beau et parfaitement adapté. Le cinéaste espagnol filme avec beaucoup d’intensité Jean Rochefort, je peux même dire que d’une certaine façon, « L’artiste et son modèle » est un petit bijou visuel et il m’a offert tout ce que j’étais venu chercher de ce côté-là.

J’ai été aussi comblé du côté des comédiens, car le film de Fernando Trueba offre une sacrée présence à ces deux comédiens, Jean Rochefort et Aida Folch. J’ai adoré le travail que le réalisateur a fait sur l’attirance et la tension entre les deux. J’ai aimé comment il les filme, comment il filme leur regard. Le film offre aussi un joli rôle plein de sourires à la culte et trop rare Claudia Cardinale.

Mais voilà, derrière toutes ces belles choses, ces beaux moments que le film réserve, dans un autre sens, « L’artiste et son modèle » est un film dans lequel son réalisateur n’a jamais vraiment réussi à me faire rentrer. C’est même un film devant lequel je me suis beaucoup ennuyé. Fait de silences interminables, je suis resté en permanence dans l’attente que le film démarre et offre plus, mais les scènes s’enchaînent lentement et finalement, on finit par comprendre que tout le film sera ainsi, et qu’il n’ira jamais plus loin. Résultat, c’est beau et ennuyant. Je trouve que le film manque de force, de conviction, d’envie, tout tourne au ralenti, presque à l’arrêt, et en fin de compte, je me suis rendu compte que je n’ai absolument pas été touché par les personnages. Pourtant, l’idée est bonne, et les sujets que veut explorer le réalisateur auraient pu et aurait dû donner un film très touchant, mais il n’en est rien. Finalement, le rythme, les dialogues et les silences ont eu raison de moi et c’est dommage.

11759022_1128523603827714_1856119096_n

Moi qui pensais être programmé pour adorer ce film, ce sera tout le contraire. En regardant ce film, j’ai eu la désagréable sensation que Fernando Trueba s’est concentré sur ses images et sa photo, et il en a oublié de raconter une histoire touchante. De belles images ne font pas un film, et même si j’ai pris du plaisir à les regarder, dans le sens contraire, j’ai aussi ressenti un ennui terrible et ma déception en est d’autant plus grande.

Note : 09/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=vB9lq9Ap4-I[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.