juin 24, 2024

La Famille Bélier

246130.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Eric Lartigau

Avec François Damiens, Karin Viard, Eric Elmosnino, Louane Emera

Année : 2014

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

Avis :

Le cinéma d’Eric Lartigau m’a toujours plu, sans que ce soit de grand film, je les ai toujours trouvés divertissant. Hormis son dernier en date, « L’Homme qui voulait vivre sa vie« , qui m’avait ennuyé, les autres m’ont toujours amusé.

Profitant de la semaine de la comédie à UGC, j’ai été découvrir le nouveau film d’Eric Lartigau qui est passé en avant-première, près de trois mois avant sa sortie. N’ayant vu aucune bande-annonce, ni même d’affiche et ne sachant même pas de quoi le film allait parler, ce fut une véritable surprise à la vision de cette comédie dramatique emportée par la toute débutante Louane Emera et ses deux parents savoureusement joués par Karin Viard et François Damiens.

20616669

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd excepté Paula la fille aînée de la famille. Elle est interprète de la famille pour le monde extérieur. Ses parents, comme son jeune frère, on tendance à se reposer sur elle. Alors que la famille est en grand bouleversement puisque le papa de Paula en a assez des escroqueries du maire de la ville et se présente aux élections municipales, Paula, elle, se découvre un don et une passion, dont elle ne se serait pas doutée en s’inscrivant à la chorale de son lycée. Son professeur de chant est convaincu de son don et la pousse à s’inscrire à un grand concours parisien. Mais si jamais elle est acceptée, elle devra quitter ses parents. Une décision des plus difficiles à prendre et pour Paula le choix va être très rude.

Quelle belle surprise que ce film. « La famille Bélier » sera surement le coup de cœur de la fin d’année. Comédie populaire sur un sujet assez dur et déjà vu, le passage à l’âge adulte, ici dans des conditions plus dures qu’habitude, je me suis complètement laissé prendre dans ce film. Beau, intelligent, subtil avec des scènes terriblement bien imaginées et surtout touchantes voire même bouleversantes. Je suis plus qu’enchanté d’avoir été découvrir cette petite perle bien en avance.

Plus qu’un film sur la surdité, c’est un film sur la famille et le poids de celle-ci et la séparation, ce moment où chaque adolescent décide de s’envoler, de quitter le nid familial, une histoire très simple, humaine, ordinaire et ici sublimée par la caméra et l’écriture de sa scénariste.

Inspirée d’une histoire véridique, Eric Lartigau signe une comédie dramatique qui m’a beaucoup touchée, partagée entre les rires du début et les larmes au final. Un final superbement trouvé qui m’a serré le cœur de par son intelligence.

Le film jouit d’un scénario magnifique, tendresse et humour sont les maîtres-mots.

Le film débute comme une comédie vraiment hilarante. Les gags sont géniaux, le professeur de chant et Michel Sardou, sont à mourir de rire, Karin Viard et François Damiens sont énormes, aussi touchants que justes en sourd et muet (d’ailleurs, je trouve qu’avoir pris ces deux comédiens pour jouer ces rôles est une idée aussi audacieuse qu’excellente).

J’avoue que comme je n’avais rien entendu au sujet du film, j’ai eu un peu peur au début de tomber dans une version de « LOL » à la campagne, mais ce n’est pas le cas.

Si les parties au lycée paraissent clichées au départ, puisque l’héroïne s’inscrit aux cours de chorale, parce qu’elle craque sur un garçon, ou alors qu’elle a des conversations autour des mecs vraiment niaises avec sa meilleure amie, ça s’arrêtera là. Le reste du film sera plus intelligent que ça et il va développer un vrai fond et il va prendre le temps de vraiment construire une histoire et un contexte.

Le personnage de Paula est vraiment touchant, on se met très bien à sa place, d’ailleurs que ferions-nous à sa place ? Et l’on comprend très bien la difficulté à laquelle la jeune adolescente doit faire face, partagée entre son passage à l’âge adulte, l’amour de ses parents, mais aussi son inquiétude face à son absence de la maison familiale, où le monde a tendance à se reposer sur elle. Puis il y a l’incompréhension des parents qui n’arrivent pas à comprendre le choix de leur fille pour la chanson, eux qui n’entendent pas et c’est en partie pour cela que la scène finale est bouleversante et très bien vue.

L’autre coup de cœur que j’ai eu pour ce film, c’est son casting impeccable. À commencer par la jeune Louane Emera qui est extraordinaire et qui trouve là un rôle très beau aussi dur que complexe à la fois. Un premier rôle qui en aurait découragé plus d’une puisque la jeune fille a appris le langage des signes, comme Karin Viard, ou François Damiens, mais elle, en plus, doit parler et chanter à la fois et elle est convaincante dans chaque instant.

Pour jouer ses parents, le réalisateur a choisi Karin Viard qui est tordante dans le rôle de cette mère de famille toute en grimaces. Puis derrière le côté comique du personnage, c’est à elle que je dois aussi les larmes à la fin du film. J’ai trouvé l’actrice bouleversante et je pense que Viard trouve là l’un de ces plus beaux rôles. François Damiens m’étonne de plus en plus au fur et à mesure de ses projets et se révèle excellent acteur. Il prouve encore une fois qu’il est capable de faire autre chose que le pitre et c’est vraiment plaisant. Autre rôle hilarant, c’est Eric Elmosnino, qui joue un prof de chant brut de décoffrage, agaçant, frustré, qui déteste le coin où il vit et qui dans un sens vit sa vie par procuration, dans l’espoir de dénicher le talent qu’il attendait.

la-famille-belier-2014-1-g

C’est donc une magnifique surprise que ce film. « La famille Bélier » est un film que j’adore et qui m’a enchanté et qui peut surement intégrer le top de mon année.

J’ai ri de bon cœur, ça faisait bien longtemps d’ailleurs que je n’avais pas autant ri au cinéma, un film qui m’a aussi beaucoup touché, avec une belle intensité sur le final.

Note : 17/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=tEgw97vpkDM[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.