mai 29, 2024

Emprise

affemprise.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original : Frailty

De : Bill Paxton

Avec Bill Paxton, Matthew McConaughey, Powers Boothe, Matt O’Leary

Année: 2001

Pays: Etats-Unis, Italie, Allemagne

Genre : Thriller

Résumé :

Le Texas vit sous la terreur d’un tueur en série qui se fait appeler « La Main de Dieu ». Un soir, un homme sans histoire, Fenton Meiks, se présente au QG du FBI et déclare connaître l’identité du coupable. Ce dangereux criminel ne serait autre que son frère, Adam, qui vient de se suicider.
Alors qu’ils roulent en direction du « Jardin des roses », où les corps des victimes d’Adam sont enterrées, Fenton raconte aux agents fédéraux comment tout a commencé vingt ans plus tôt, en 1979. A l’époque, il était âgé de douze ans et son frère de neuf. Tous deux vivaient une enfance heureuse avec leur père, veuf depuis la naissance d’Adam. Pourtant, une nuit, leur vie bascula lorsque leur père leur annonça qu’un « ange » lui était apparu et qu’ils devaient accomplir une mission. Alors que l’un des deux fils accepte sans réserve cette vision divine, l’autre pense que son père sombre dans la démence.

Avis :

Bill Paxton, l’un des acteurs fétiches du réalisateur James Cameron, un comédien que j’aime et que je trouve trop rare, décide en 2001, de passer derrière la caméra pour réaliser son premier film, « Emprise« , un thriller psychologie impressionnant à la tension palpable. Une première réalisation que j’ai adorée, mais qui m’a aussi déçu par son final que j’aurais aimé moins fantastique… Mais au vu de l’heure précédent ce final, ce film est vraiment un excellent passage derrière la caméra. Bill Paxton est rare, mais il tourne très bien.

p1.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le Texas vit sous la menace d’un tueur en série redoutable surnommé « La main de dieu ». Alors que l’enquête piétine, par un soir de pluie, un agent du FBI reçoit dans son bureau Fenton Meiks, un homme d’une trentaine d’années qui dit savoir qui est « La main de dieu ». Pour Fenton, le tueur ne serait d’autre que son jeune frère Adam. Au départ perplexe, Wesley Doyle, l’agent qui reçoit Fenton, le laisse raconter son histoire. C’est ainsi que Fenton va lui raconter comment enfant leur père reçu la visite d’un ange, que dieu lui ordonna d’être sa main et de détruire les démons qui peuplent la terre. Pour Fenton, son petit frère Adam, qui admirait et croyait son père a fini par prendre la relève.

Pour son premier passage derrière la caméra, le discret et pourtant talentueux Bill Paxton nous livre là un thriller christique presque sans faille. Avec ce film, Bill Paxton m’a passionné pratiquement sur tout son film, et même si j’ai vu arriver l’un des twists dès le départ, il ne m’a pas empêché de savourer ce film avec ce portrait démoniaque et flippant que le réalisateur va faire.

S’appuyant sur le regard d’un enfant qui voit son père bien-aimé sombrer dans une folie meurtrière, le réalisateur nous livre un très bon film sur la psychologie, la folie, le fanatisme religieux et nous offre l’excellent portait d’un tueur aussi touchant qu’il peut être flippant.

Personnellement, j’ai trouvé le film terrifiant, de par la présence de ce père maléfique et surtout du regard que porte ce petit garçon qui voit sa vie changer du jour au lendemain. Je me suis mis dans la peau de ce gosse et de ce que j’aurais fait à sa place, surtout qu’il nous fait partager ce qu’il éprouve. J’ai adoré comme le père essaye d’emmener ses enfants avec lui, de leur apprendre cette mission imposée par dieu. J’ai aimé comment l’un y succombe et comment le deuxième rejette cette hypothèse préférant croire à la folie de son père. J’ai adoré la confrontation du père avec son fils. Bill Paxton développe bien cette relation. Il arrive parfaitement à nous faire comprendre les ressentis de son jeune personnage. C’est un peu simple, c’est vrai, mais on entend beaucoup de voix off dans le film, puisque c’est celle de Fenton adulte qui raconte son histoire, mais ici, elle n’est pas dérangeante, bien au contraire, elle apporte tellement sur le ressenti de ce gamin.

Mais alors que tout le film est terrible, je dois dire que sur le twist final et la tournure que prend l’histoire, j’ai moins accroché. J’aurais préféré qu’on reste sur la folie du père et non que le film parte dans le fantastique. Ça m’a moins accroché, tout comme ce qui arrive aux deux frères, la façon dont ils tournent chacun par la suite en devenant adulte, je n’avais pas envie de ça et ça m’a frustré sur le coup. J’ai trouvé ça bien trop simple. Mais comme le reste du film est terrible, j’en garde un très bon souvenir et c’est toute la partie descente en enfer psychologique pour le jeune fils que je préfère garder en tête.

La mise en scène de Paxton est sombre et élégante. Le film prend son temps pour nous peindre ce portrait et nous terrifier. J’ai adoré l’ambiance que le film dégage, le réalisateur joue avec le noir, s’appuie sur les regards de ses acteurs et l’atrocité des actions pour faire naître le malaise. Le film est soutenu par cette bande originale très bien assortie composée par Brian Tyler (« L’œil du mal » ou « Traqué » de Friedkin).

Bill Paxton est derrière la caméra, mais il y passe aussi devant et avec brio puisque c’est lui qui tient le rôle de ce père sombrant dans la folie meurtrière. L’acteur est terrifiant dans la peau de cet homme possédé. Il m’a vraiment mis mal à l’aise. Il m’a beaucoup dérangé, car il a un double rôle, capable d’être affectueux et tendre avec ses enfants et d’un coup de devenir cette main de dieu, implacable et sans appel. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas vu l’acteur dans un aussi bon rôle.

Dans ce film, j’ai eu un très beau coup de cœur pour Matt O’Leary qui joue Fenton, le fils qui refuse de croire. Le jeune acteur est parfait, il nous fait passer tout ce qu’il ressent dans son regard, dans sa haine de dieu et dans sa gestuelle ou le tremblement de sa voix, il est incroyable et m’a beaucoup touché. Je suis étonné de voir qu’il n’ait pas plus percé que ça depuis le film. Matthew McConaughey incarne Fenton devenu adulte. L’acteur est bon, et fait son taf, mais après j’aurais apprécié le voir plus.

p4.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Cette première réalisation signée Bill Paxton est donc une très belle surprise, certes, un peu gâchée par ce final que je n’ai pas aimé. Mais bon, le film m’a tellement fait trépider, tellement pris et mis mal à l’aise, sur son début et son milieu que je lui pardonne cette fin, pour ne garder que le meilleur. Avec un première essai comme ça, c’est vraiment dommage que Bill Paxton ne réalise pas plus.

Note : 14/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=mW6TlPMHXgk[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.