Last Vegas

kinopoisk.ru

De : Jon Turteltaub

Avec Michael Douglas, Robert De Niro, Morgan Freeman, Kevin Kline

Année : 2013

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie

Résumé :

Billy, Paddy, Archie et Sam sont les meilleurs amis du monde depuis… plus d’une soixantaine d’années. Quand Billy, le dernier célibataire de la bande, se décide enfin à demander sa petite amie d’à peine trente ans (bien évidemment !) en mariage, nos quatre über-seniors prennent la direction de Las Vegas avec la ferme intention de ne rien céder au poids des années et d’enterrer la vie de ce garçon (Qui a dit « vieux » ?) dans les règles de l’art. À leur arrivée sur le Strip, force est de constater que le divertissement de masses a pris le pas sur le temple du cool. Mais le Cirque du Soleil peut bien avoir délogé le Rat Pack, notre quatuor est plus que jamais résolu à faire revivre ses heures de gloire à celle qu’on appelle encore la ville de tous les vices.

Avis :

Je crois que toute ma vie j’irais voir les films de Jon Turteltaub, simplement parce qu’il a réalisé un film culte de mon enfance, « Rasta Rockett« , qui me fait encore et toujours autant rire. Alors, même quand un film n’a pas l’air terrible, il reste toujours en moi cette petite lueur comme quoi le film peut marcher. Et ici ça marche que de temps en temps. J’ai rigolé sur plusieurs scènes, mais ça ne sera surement pas la comédie de l’année.

last-vegas-photo-51e9698fa97bb

Billy, Paddy, Archie et Sam sont amis depuis l’enfance. C’est-à-dire que ça fait maintenant presque soixante ans que ça dure et ensemble ils ont fait les quatre cents coups.

Si Paddy, Archie et Sam se sont tous mariés. Billy est toujours resté « célibataire », mais voilà qu’il a enfin trouvé une femme qui lui convient. Il appelle donc ses trois copains pour leur annoncer la nouvelle et le trio décide de fêter l’enterrement de vie de garçon en beauté à Las Vegas. Il n’y a pas de raison, chacun d’eux y a eu le droit, alors il y aura droit lui aussi. Et c’est comme ça que nos quatre retraités s’apprêtent à passer un week-end inoubliable dans la ville de toutes les folies.

Un week-end chargé en émotion et règlement de comptes aussi.

Le seul véritable intérêt de ce film est de voir jouer ces quatre monstres sacrés ensemble, parce que tout le reste du film est un peu fade et lourd.

L’idée était sympa, voir des retraités s’éclater pour un week-end de folie comme s’ils avaient encore la vingtaine pouvait nous réserver pas mal de bons moments et plusieurs sourires à défaut d’éclats de rire.

Le début du film commence très bien et l’on découvre ces quatre copains, ados faire des bêtises avec l’amitié derrière, qui est là pour souder le groupe pour le reste de leur vie. Le film s’annonce donc très bien. Et une fois adulte, c’est toujours aussi bien pour le début. On va assister à la demande en mariage la plus improbable au monde et le quatuor se réunit pour l’occasion. Les gags sur la vieillesse y vont bon train, l’ambiance est sympa et le film est chouette, jusqu’à l’arrivée à Las Vegas.

Une fois sur place, le film est en dent de scie, tour à tour sympa et drôle, il est capable de sombrer dans les clichés les absurdes et les gags ne marchent pas toujours. On décroche quelques sourires, mais ce n’est pas vraiment ça et l’histoire est, soit lourde (Toute l’histoire entre De Niro et Douglas … mouais, malgré que grâce à cette dernière, on a une belle morale sur le final), soit elle tombe dans le gras, vulgaire et gratuit (Le concours de bikini … Bref ) et le tout parait quelque peu superficiel (La grosse soirée dans l’hôtel avec plein de gens, bien plus jeunes qu’eux et qu’ils ne connaissent absolument pas).

L’histoire nous réserve aussi pas mal de moments sympas aussi. Il y a une jolie réflexion sur la vieillesse, sur l’acceptation de soi, la peur de vieillir, d’être seul et de savoir sa vie derrière soi. Le film nous réserve de bons moments de franche amitié, de délires et de vannes sympas entre eux, surtout quand ils se font passer pour ce qu’ils ne sont pas, j’ai trouvé ça très drôle. Le film passe bien et vite, on ne s’ennuie pas devant et on le prend comme une grosse comédie pop-corn, de toute façon, le film n’est pas plus.

Le casting est très bien dans le fait que c’est plaisant de les voir ensemble, rigoler et s’amuser, surtout que l’alchimie passe très bien entre ces quatre grands noms.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour Kevin Kline, très rare ces dernières années et qui nous offre un excellent come-back. Il est drôle avec son look, léger, naturel et touchant, j’avoue avoir été bien pris dans une scène avec lui pendant la soirée qui mérite à elle seule le coup d’œil. Et rien que pour lui je suis content d’avoir vu ce film. Morgan Freeman est tout aussi bon que son copain, c’est les deux grands gagnants de ce film. Pour Michael Douglas et Robert De Niro, ils restent bon, mais bien en dessous des deux premiers. Douglas m’a choqué par son teint orange, je n’ai vu que ça et ça m’a dérangé, parce qu’à aucun moment on en parle dans le film, c’est donc normal, mais le mec est orange … ??? Quant à De Niro, et bien pour le coup il fait du De Niro et se caricature lui-même dans le sens où il a sa tête de De Niro, avec sa grimace qu’il doit faire pendant presque tout le film et il tire la gueule en permanence. Alors, c’est le rôle qui veut ça mais c’est lourd à longue.

movietalk-lastvegas630-jpg_230047

Malgré tous les défauts que je lui reproche, j’ai quand même passé un moment sympa. Je me suis amusé, mais le tout parait très vite superficiel et anecdotique. C’est dommage, car ce  » Very bad trip » du troisième âge aurait pu être largement mieux. Après, il reste Kevin Kline qui est génial et rien que pour lui le film mérite amplement le coup d’œil.

Note : 11/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net