L’Amour Entre Deux Rives – Marine Lenzer

Auteur : Marine Lenzer

Editeur : France Loisirs

Genre : Romance

Résumé :

Amy, bientôt 30 ans et une vie un peu trop routinière à son goût, quitte Paris pour la Bretagne sur un coup de tête. Elle a accepté une étrange proposition reçue par mail : rafraîchir une vieille demeure contre un salaire conséquent. Tout juste arrivée à Benodet, elle comprend pourquoi l’offre n’a pas trouvé preneur pour l’instant : la maison est hantée par Will, un fantôme aussi séduisant qu’arrogant. D’abord électrique, cette cohabitation évolue doucement vers une relation tendre et complice qui pousse Amy à enquêter sur le passé de Will : quel drame le retient sur Terre ?

Avis :

L’amour entre deux rives est un roman d’amour fantastique pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il faut bien avouer qu’une histoire d’amour entre une humaine et un fantôme n’est pas une chose courante. De plus, les personnages sont tellement attachants que l’on vit avec eux leur désespoir, leur joie et leur souffrance.

Amy, l’héroïne, est une jeune femme finalement ordinaire, quoique dotée d’un caractère bien trempé et d’une énergie folle, et c’est pour cela qu’on l’aime tant. Il est facile de s’identifier au personnage. Fatiguée par sa vie routinière, sans saveur et avec un travail qui ne fait que l’oppresser, on a la sensation que l’auteure a voulu exprimer sa propre déception concernant le monde dans lequel nous vivons, où la consommation et le capitalisme dominent. Amy cherche à s’évader, à vivre une autre vie et cela la mènera en Bretagne. Quant à Will, il nous apparaît de prime abord comme plutôt désagréable mais ce qu’on finit par apprendre de son passé et de sa personnalité, nous font l’apprécier davantage.

L’atmosphère de l’histoire est calme. Le lieu choisi apporte une ambiance sereine. La maison hantée que doit retaper la jeune femme est au bord de la mer et éloignée des grandes villes. A de multiples reprises, elle se pose tranquillement pour admirer le paysage et réfléchir. Ces moments d’apaisement ralentissent le rythme tout en nous faisant imaginer le bruit des vagues, les murmures du vent et la caresse du sable, ce qui n’est pas si désagréable étant donné la poésie de l’histoire.

Aucune action n’est à espérer sans que cela ne retire la part de suspens inhérente à cette romance : Amy et Will vont-ils réussir à vivre leur amour au grand jour malgré la dimension qui les sépare ? L’intrigue principale est un peu longue à venir, notamment parce que l’on sait très bien ce qui va se passer (que Amy et Will vont finir ensemble et qu’ils vont finir par s’avouer leur amour). Les hésitations, les premiers pas, les disputes, les incompréhensions et les débuts amoureux sont plein de charme et de tendresse. Cependant, le roman ne serait pas aussi prenant s’il ne comportait que cette histoire d’amour.

Les sous-intrigues sont intéressantes et apportent un plus non négligeable. Le passé de Will est mystérieux et l’héroïne cherche à le démasquer tout au long du récit. Ce que le lecteur finit par apprendre sur ce personnage n’est finalement pas si sensationnel que cela, surtout après tout le suspens, les recherches et les investigations de la jeune femme. On n’est un peu déçus même si le contenu est cohérent et explique pourquoi Will arpente encore le monde des vivants. Des indices sur son passé tumultueux sont rapidement donnés à travers un article de journal et cela introduit l’histoire d’une façon particulière.

L’enquête menée nous fait découvrir de nombreux personnages secondaires, comme la sœur de Will ou le voisin d’Amy, qui ont un rôle majeur et qui sont un soutien important. La sœur de Will est l’image parfaite que l’on se fait d’une grand-mère aimante, à l’écoute et sensible. Le voisin nous paraît bien plus étrange, taciturne et une grande part de mystère tourne autour de lui. Il entame avec Amy une relation conflictuelle suspecte, qui rendra rapidement Will jaloux. La famille d’Amy est unique et bien décrite. Chaque personnage, que ce soit son père, sa mère, son neveu ou sa sœur, sont bien distincts et ont un caractère qui leur est propre. L’auteure leur donne à chacun un poids non négligeable dans le récit, notamment au neveu de l’héroïne avec qui elle a bien plus de points communs qu’elle ne le pense. Leur relation est d’ailleurs touchante et pleine de surprise.

La narration est en deux temps : des chapitres nous invitent dans les pensées d’Amy, quand d’autres nous plongent dans la tête de Will. Les deux points de vue nous permettent de nous attacher aux personnages et de mieux les comprendre. L’auteure a bien su doser la part de description des pensées des personnages de la part des actions et des dialogues. Will et Amy ont des personnalités si proches, que lire une situation décrite sous leurs deux points de vue est quelque fois répétitif. Cette complémentarité est émouvante et à la fois triste. En effet, une telle relation n’est pas faite pour durer, d’autant plus que la jeune femme met tout en œuvre pour permettre à Will de retrouver un semblant de paix, ce qui est tout à son honneur. Le bonheur du jeune homme lui importe et l’on souffre avec elle de cette ambiguïté.

Le roman s’intéresse particulièrement à la situation des fantômes et essaie de tout expliquer de manière précise. Ces essais d’interprétations et de justifications sont intéressants et amènent un côté plus scientifique à l’histoire. L’auteure y apporte quelques nouveautés qui sont bien trouvées et qui pourraient être plausibles dans un autre livre ou univers. Quelques incohérences sont tout de même à noter, ce qui dénature quelque peu ces efforts.

La fin de l’histoire est étonnante et nous donne une réponse à toutes nos questions, voire même à toutes les questions que l’on ne s’était pas posées, ce qui est carrément perturbant. L’auteure justifie son roman d’une manière incroyable, comme si le lecteur ne pouvait pas accepter cette histoire magique sans une bonne raison. Le dénouement est inattendu et beau. Tout se voit finalement lié : le lieu, tous les personnages, l’héroïne, Will, sa famille, etc. Cette histoire n’en devient que meilleure.

Ce premier concours du prix de la romance 2018 est une réussite. Le roman gagnant est inattendu même si l’histoire d’amour est peu originale dans son schéma de mise en place. Tout ce qui est autour est bien mené : l’enquête sur le passé de Will est prenante, les personnages secondaires sont captivants et la Bretagne est bien mise en beauté. De plus, la mort est abordée d’une jolie manière dans ce livre, et cette vision peut donner des pistes à ceux qui s’en préoccupent trop pour vivre sereinement.

Note : 17/20

Par Lildrille

One Comment to "L’Amour Entre Deux Rives – Marine Lenzer"

  1. MAILLOUX Amélie dit :

    Je l’ai lu et relu je ne sais pas combien de fois. J’ai ADORÉ même s’il m’a fait pleuré. Il m’a même donné envie d’aller découvrir benodet, ce que je suis en trin de faire avec ma famille pour les vacances, et c’est magnifique. Vraiment livre à lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net