décembre 2, 2020

Le Couple d’à Côté – Shari Lapena

Auteur : Shari Lapena

Editeur : Les Presses de la Cité

Genre : Thriller

Résumé :

Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu’à cela ne tienne : ils emportent avec eux le baby-phone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s’étire. La dernière fois qu’ils sont allés la voir, Cora dormait à poing fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l’impensable s’est produit : le berceau est vide.
Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s’arrête pas aux apparences… Qu’est-ce que l’enquête va bien pouvoir mettre à jour ?

Avis :

Le couple d’à côté est un thriller qui étonne de par plusieurs aspects. Les personnages principaux sont intéressants chacun à leur manière. Leurs traits de personnalité sont clairement différents et pourtant, réunis, ils finissent par s’accorder et donner des personnalités réellement charismatiques. On les découvre petit à petit tout au long de la lecture et les découvertes varient en intensité selon les profils. Certaines informations émoustillent, d’autres fascinent quand les dernières choquent. Les lecteurs avides de détails croustillants en auront pour leurs frais.

Anne, la mère très attachée à sa fille, se sent mal dans sa peau et est en dépression post-natale. Sa confiance en elle en a pris un coup et cela se ressent dans ses questionnements : est-elle une bonne mère ? Est-elle une femme encore attirante ? Son mari, Marco, a du mal à supporter les douleurs de sa femme et ne sait pas comment l’aider. De plus, sa relation avec ses beaux-parents n’est pas du genre amicale et cela lui pèse dans sa vie quotidienne. Cynthia, la voisine, est une femme qui sait qu’elle est belle et quels sont les effets qu’elle fait aux hommes. Elle sait comment en profiter et se délecte de ses stratagèmes. Son mari, Graham, discret au possible, peu amène, ne semble pas voir ce que les autres hommes voient quand ils regardent sa femme. On s’attache rapidement à Anne et à Marco, puis finalement à Cynthia dont la description plus profonde du personnage arrive sur le tard. Le personnage de Graham n’est pas mis en valeur mais le peu qu’on en apprend sur son cas suffit à nous interpeller. Les personnages ne sont tout de même pas traités en profondeur, le roman n’en laisse pas le temps. Contrairement à de grands noms de l’écriture policière, ce manque peut paraître majeur mais ne gâche pas la lecture et permet un attachement, certes peu profond, mais réel.

Le roman est écrit au présent et nous plonge directement dans l’action. Shari Lapena écrit bien, nous embrouille comme il faut et nous dévoile les informations au compte-goutte : une vraie investigation policière menée tambour battant. Les chapitres sont courts et amènent toujours un renseignement, une piste ou un indice supplémentaire à l’enquête. L’engrenage est tel qu’il est difficile d’arrêter la lecture tant on est avide de savoir le fin mot de l’histoire, surtout après la première moitié du livre. Nos premiers soupçons sont étonnamment vite vérifiés mais ne correspondent finalement qu’à un petit jalon du complot ourdi dans la disparition du bébé, ce qui ne fait que nous étonner plus encore. Dans un tel récit, se rendre compte que l’on n’avait pas tout prévu et que le coupable n’était pas celui que l’on pensait de prime abord, fait plaisir et enchante. Les rebondissements se multiplient sur la fin et le rythme du roman s’accélère jusqu’à l’apothéose qui, surprise ici encore, se divise elle-même en plusieurs parties. Le rythme est assez inégal : le début est lent à se mettre en place, le milieu s’accélère pour nous donner plus d’informations intéressantes et la fin est haletante. Passé le cap des premiers chapitres, le lecteur est concentré et totalement pris par le maelstrom des évènements.

La toute fin du livre laisse présager une suite à laquelle on ne s’attendait pas. Le prochain livre de l’auteure ne tardera d’ailleurs pas à être publié. Sur les derniers chapitres, le lecteur est tenu en haleine et ressort de cette histoire satisfait mais aussi légèrement perturbé. L’histoire est vraiment prenante, touchante et captivante. Le contexte, les personnages et les situations sont bien mises en place. On se croirait dans un épisode d’une série policière tant tout s’enchaîne avec cohérence, minutie et précision dans les faits. Le suspense est présent tout du long et l’auteure en joue à la perfection. A la fin du roman, le lecteur a reconstitué tous les faits, connaît les intentions et méfaits de chacun et ressort avec la solution.

Plus qu’un simple thriller, ce roman aux allures d’analyses psychologiques, parle mine de rien d’un fait plutôt banal et repris souvent dans les enquêtes : l’enlèvement d’enfant. Ce n’est ici, en effet, pas ce qui nous intéresse vraiment. Le roman met plus l’accent sur les manipulations, la souffrance des uns et des autres, les penchants mauvais ou calculateurs, les projets malsains et les problèmes psychologiques causés par ces évènements. L’auteure exprime les dérangements psychiques des protagonistes avec succès et nous montre comment de la faiblesse de quelqu’un, on peut arriver à lui faire faire ce que l’on veut.

Le titre reste plutôt inexplicable étant donné que le couple d’à côté, représenté par Cynthia et Graham, n’a pas une aussi haute importance que l’on pourrait le croire. Le titre ferait-il lui-même parti d’un brouillage de pistes organisé dès le début ? A vous de le découvrir !

Note : 16/20

Par Lildrille

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.