janvier 27, 2022

The Best Offer

13608085_1355097117837027_1564910965_n

Titre Original: La Migliore Offerta

De: Giuseppe Tornatore

Avec Geoffrey Rush, Jim Sturgess, Sylvia Hoeks, Donald Sutherland

Année: 2013

Pays: Italie

Genre: Thriller

Résumé:

Virgil Oldman est un commissaire-priseur de renom. Véritable institution dans le milieu de l’art et misogyne assumé, il n’a de relation intime qu’avec la collection de tableaux qu’il a su constituer secrètement au cours des années. Personne ne le connaît vraiment, même pas son vieil ami marchand d’art Billy. Lorsqu’une cliente lui demande une expertise mais n’accepte de lui parler qu’au téléphone, Virgil est piqué de curiosité et ne peut se résoudre à laisser tomber l’affaire. Quand il la voit pour la première fois il tombe violemment sous son charme.

Avis :

Giuseppe Tornatore est un réalisateur italien très connu grâce à son deuxième film « Cinema Paradiso« . Si le réalisateur a beaucoup tourné au début de sa carrière dans les années 80, on peut dire qu’à partir des années 2000, le cinéaste s’est fait plus rare, puisque « The Best Offer » n’est que son quatrième film en seize ans.

Sorti discrètement dans nos salles, le dernier film en date du réalisateur est pourtant une véritable merveille d’intrigue, d’originalité, de délicatesse, de drame et de romance. Avec ce film, Giuseppe Tornatore monte un drame sensible et surprenant, très surprenant même dans sa deuxième partie. « The Best Offer » envoute et illumine le spectateur qui s’y perd et c’est de manière incroyable qu’il va s’imposer dans notre esprit, pour finalement nous hanter une fois le générique terminé. Bref, en deux heures dix d’une réussite quasi-parfaite, le réalisateur nous offre l’un de ses plus beaux films, si ce n’est le plus beau.

13578511_1355097317837007_2099416882_n

Virgil Oldman est un commissaire-priseur de renom. Un matin, il reçoit un coup de téléphone d’une femme, Claire Ibbetson, une riche héritière qui a décidé de faire un inventaire de ses biens afin de les vendre. Au départ réticent, Virgil se laisse convaincre d’estimer les œuvres que cache la villa à l’abandon. Mais très vite, Virgil est confronté à un problème pour le moins inédit, sa cliente est souffrante d’une phobie sociale. La présence d’une autre personne la terrorise. Piqué dans sa curiosité, Virgil commence une relation professionnelle avec elle au téléphone avant de continuer avec un mur en eux.

« The Best Offer » est une surprise, un régal, un envoûtement dont il vaut mieux en savoir le minimum possible quand on pose les yeux dessus. Porté par un scénario exceptionnel en forme de diamant, dont la mise en scène sera l’écrin, le dernier film de Giuseppe Tornatore est tout simplement une merveille, captivante et passionnante de bout en bout.

D’une originalité magnifique, tout, absolument tout est là et l’on se laisse porter au gré de l’histoire et de ses personnages. L’intrigue est très riche, profonde et en même temps curieuse et imprévisible. En très peu de temps, le réalisateur nous pique avec quelque chose de mystérieux, comme si chaque instant ne nous disait pas tout. Maîtrisé, millimétré, précis, beau et poétique à la fois, « The Best Offer« , une fois commencé, nous tient et l’on peut dire que le voyage sera des plus surprenants, car Giuseppe Tornatore va nous offrir un film radicalement différent de celui à quoi on s’attendait. On ne s’attardera donc pas plus que ça sur l’intrigue ou ses personnages, pour en révéler le moins possible.

En plus d’une intrigue parfaitement orchestrée, « The Best Offer » est un véritable choc visuel. Le film possède une mise en scène flamboyante, des images et des plans incroyables ! Giuseppe Tornatore tire le meilleur des décors dans lequel évolue son histoire. Impressionnant, envoutant, particulier, les décors du film sont de véritables tableaux dans lesquels chaque scène s’arrête. De plus, ces tableaux sont soulignés par la bande son signé par le complice de toujours, le grand Ennio Morricone, qui encore une fois va faire des merveilles sensorielles.

Giuseppe Tornatore a toujours su choisir ses castings, il a toujours su offrir une belle harmonie avec ses acteurs et là encore, « The Best Offer » ne déroge pas à la règle, puisqu’il a su réunir acteurs confirmés, jeunes talents et inconnus. C’est Geoffrey Rush le principal et on peut dire sans crainte que l’acteur trouve là l’un de ses plus beaux rôles. Boule d’émotion, il sera autant nous intriguer que nous agacer et finalement nous toucher au plus profond. En face de lui, on trouvera les excellents, Sylvia Hoeks, une magnifique découverte, le britannique Jim Sturgess qui déborde de charme et de naturel. On trouvera aussi le grand Donald Sutherland, l’intrigante Kiruna Stamell ou encore la discrète, mais non moins talentueuse Liya Kebede.

13599099_1355097447836994_1158330376_n

Aujourd’hui, c’est donc une petite chronique pour un grand film ! « The Best Offer » est bien plus qu’un coup de cœur, c’est un coup d’amour bouleversant et surprenant. C’est un film qui est injustement méconnu et que je regrette infiniment de ne pas avoir découvert au cinéma. Bref, si jamais vous avez les moyens de vous arrêter dessus, alors n’hésitez plus un instant. L’histoire est merveilleuse et saura autant vous surprendre que vous toucher. Les acteurs sont impeccables, les décors sont grandioses, la musique est un bijou et puis cette mise en scène est d’une telle délicatesse, d’un tel raffinement, d’un tel travail.

Note: 19/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=yeI830kIUS4[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.