mars 3, 2024

DC’s Legends of Tomorrow Saison 1

legends-of-tomorrow-poster-abb85

D’Après une Idée de : Andrew Kreisberg, Greg Berlanti et Marc Guggenheim

Avec Victor Garber, Brandon Routh, Wentworth Miller, Arthur Darvill

Pays: Etats-Unis

Genre: Super-Héros

Nombre d’Episodes : 16

Résumé :

Après avoir vu le futur, Rip Hunter, un Maître du temps du 22ème siècle, décide – contre l’avis de son Conseil – de stopper le tyran immortel qui fera basculer le monde dans le chaos. Pour accomplir sa mission, il constitue une équipe d’élite qui l’aidera à traquer le méchant à travers le temps et arrêter sa montée au pouvoir. The A.T.O.M., Captain Cold, Heat Wave, White Canary, Firestorm, Hawkgirl et Hawkman saisissent cette opportunité de prendre en mains leur destinée. Parviendront-il à sauver l’Humanité et marquer l’Histoire en devenant les légendes de demain ?

Avis :

Tout comme le cinéma et sa logique des suites et autres spin-offs, la télévision n’est pas en reste sur ce phénomène. En effet, un grand nombre de séries ont reçu un tel succès que des producteurs se sont empressés d’écrire des histoires parallèles avec des personnages plus ou moins récurrents aux séries mères. Ainsi Grey’s Anatomy a eu Private Practice, Buffy a eu Angel et Arrow/The Flash ont eu DC’s Legends of Tomorrow. Le seul problème, c’est de trouver une justification pertinente à la création de ses séries issues d’une autre. Est-ce que cela vient d’un personnage qui a plu et qui doit disparaître ? Est-ce que cela provient d’un univers si riche qu’il est difficile d’explorer toutes les pistes scénaristiques dans un seul fil rouge ? Ne nous trompons pas et la raison la plus logique, celle qui semble la plus juste, c’est que les séries de base fonctionnent, rapportent du fric et que de faire des spin-offs peut rapporter encre plus gros. Sauf que lorsqu’on se base sur une série qui commence déjà à battre de l’aile et à s’essouffler dangereusement, on prend de gros risques inutiles et c’est exactement ce qui se passe avec celle-ci.

drops-the-mic-dcs-legends-of-tomorrow-s1e1

Alors qu’Arrow continue sa descente aux enfers avec une quatrième saison au ras des pâquerettes et que Flash perd de son intérêt dans sa deuxième saison, il n’y a presque aucune légitimité à voir débarquer Legends of Tomorrow. Et pourtant ce sera bien le cas, la série récupérant les reliquats des deux autres sagas super-héroïques pour en faire une équipe de bras cassé qui va voyager dans le temps avec un but ultime, vaincre Vandal Savage, un tyran qui détruira la Terre dans le futur. Et si le départ est plutôt intéressant avec une idée de base qui aurait pu gagner en intérêt, on se retrouve face à une nouvelle série DC qui se fourvoie un peu plus à chaque épisode. Il faut dire que rien n’est fait pour attirer le chaland, que ce soit dans les décors ou dans les différents épisodes qui sonnent creux à chaque fois. C’est d’ailleurs assez ahurissant de voir comment la série fait cheap à côté des deux autres grosses productions, n’arrivant jamais à sortir de son statut de série au rabais qui bouffe à tous les râteliers sans jamais réussir à imposer une idée.

Car les voyages temporels, de nombreuses séries s’y sont risquées et ce n’est pas celle-ci qui va convertir les non-initiés. Il faut dire qu’avec chaque épisode, on se retrouve dans une temporalité différente (un peu comme chaque épisode a un nouveau méchant) mais avec le même but, arrêter Savage. Et ce qui devait être surprenant devient redondant, n’arrivant jamais à rendre tout cela passionnant ou angoissant pour ses héros. Il y a d’ailleurs de grosses failles scénaristiques puisque chaque action est sensée alterner la ligne temporelle et parfois, ce n’est pas le cas mais aucune explication n’est donnée. D’autre part, le scénario de base est cousu de fil blanc et ne sert qu’un intérêt personnel au sein d’une équipe qui se pose des questions de temps à autre mais qui ne fait qu’obéir pour arrêter un supposé despote. Il manque vraiment une dimension épique à la saga et même si les effets spéciaux sont assez ridicules, il n’y a pas ce vent de folie et de grandiloquence qui souffle, comme parfois dans The Flash. Et c’est dommage parce que certains personnages peuvent être intéressants comme Firestorm et sa dualité ou encore les liens étroits entre Captain Cold et Heatwave.

Seulement, les interactions entre les personnages sont d’une naïveté confondante. Rip Hunter n’est qu’un maître du temps égoïste qui possède le charisme d’une huître, Hawkgirl et Hawkman sont inutiles alors qu’ils sont le centre de l’histoire de cette première saison, Atom en prend plein la gueule mais il sourit toujours et ne possède pas de background solide, quant à Firestorm, sa double personnalité n’est pas du tout exploitée. On se retrouve donc avec des personnages lisses dont on se fout pas mal des aventures, ne ressentant aucune empathie pour eux. Pire que cela, certains épisodes deviennent des calvaires sans intérêt dont la fin s’avère salvatrice. Alors certes, de temps à autre on a droit à des clins d’œil pour les fans, comme l’apparition furtive de Jonah Hex, mais cela reste trivial et sans intérêt au sein de l’intrigue principale. Enfin, difficile de ne pas voir aussi le surjeu de certains acteurs, à l’image de Wentworth Miller qui force sur son intonation, rendant son personnage ridiculement théâtral ou Dominic Purcell qui fait une piètre performance avec un personnage bête à manger du foin.

Legends-of-Tomorrow-114

Au final, DC’s Legends of Tomorrow est une amère déception mais à laquelle on s’attendait au vu des qualités discutables de Arrow et The Flash. Très maigre dans son histoire principale, la série n’arrive jamais à mettre en valeur ses personnages alors que c’est ce dont ils ont le plus besoin afin de devenir plus empathiques. On se retrouve face à une série relativement médiocre, percluse d’incohérences temporelles et ne faisant aucun effort pour sortir de son aspect cheap et fauchée. Il est étonnant de voir que la série est renouvelée pour une seconde saison tant celle-ci s’avère décevante sur tous les points.

Note : 06/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=CytvZNpnwFE[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.