décembre 10, 2022

The Nice Guys – Cool Attitude

13227960_1321986421148097_890128689_n

De : Shane Black

Avec Ryan Gosling, Russell Crowe, Margaret Qualley, Kim Basinger

Année: 2016

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie, Policier

Résumé :

Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées…

Avis :

Shane Black, c’est avant tout un scénariste de talent qui a travaillé sur les scénarios de films d’action incontournables du cinéma des années 80 et 90. Les quatre « L’arme fatale« , « le dernier samaritain« , « The Last Action Hero » ou encore « Au revoir à jamais« , c’est en partie à lui qu’on doit ces excellents moments, tous devenus cultes aujourd’hui. Puis après des années passées à coucher ses mots sur le papier, Shane Black a voulu passer à l’image.

Après une excellente comédie policière, « Kiss Kiss, Bang Bang« , Shane Black avait largement divisé en succédant à Jon Favreau pour mettre en scène le troisième « Iron Man« . Depuis, nous n’avions plus de nouvelles du réalisateur jusqu’aux premières images de « The Nice Guys » qui a très vite su piquer notre curiosité grâce à son humour et ces années 70 dans lesquelles évolue son intrigue policière. Un retour qui en un peu plus de deux minutes faisait beaucoup de promesses et c’est avec beaucoup de rire que « The Nice Guys » tient parole et son duo de détective pourrait être appelé à devenir culte !

13224135_1321986491148090_1865345164_o

Los Angeles, les années 70, une star du porno meurt dans un accident de voiture. Un détective enquête pour retrouver une jeune fille appelée Amélia. Dans un autre coin de la ville, un autre détective enquête pour découvrir qui suit Amélia. Après une rencontre fracassante, ces deux détectives aux méthodes bien différentes vont être obligés de collaborer pour retrouver la jeune fille, dont l’entourage est, au fur et à mesure, assassiné. Autant dire que Los Angeles ne va pas être de tout repos durant cette enquête.

La première chose qui vient en tête à la sortie de « The Nice Guys« , c’est qu’il est vraiment très très cool ce film. On aura beau chercher un autre mot plus élaboré que l’on n’en trouverait pas car Shane Black nous offre vraiment un film qui fait briller ce petit mot. Drôle, fun, incorrect, corrosif, « The Nice Guys » est un film qui a du mordant et qui nous offre une bonne enquête à tiroirs en compagnie d’un duo de détectives comme on n’en avait pas vu depuis un bail.

« The Nice Guys » est donc une bonne comédie policière qui réussit tout ce qu’elle touche et aborde. Son scénario est bien foutu, offrant une enquête originale qui évolue d’une certaine façon dans le milieu du porno. Porté par des situations loufoques, hilarantes et même souvent trash, ainsi que des répliques hilarantes, c’est de manière presque jubilatoire qu’on adore se balader de rues en soirées en compagnie de ces deux détectives aux méthodes assez particulières. Ce qui est très cool avec ce film, c’est que Shane Black n’a rien négligé. Son film offre une intrigue plus complexe et tordue qu’elle en a l’air. L’intrigue tient debout du début à la fin. Le scénario parsème ses indices au fil de l’histoire et c’est petit à petit qu’on voit les pièces du puzzle se réunir. On reste peut-être un poil déçu par rapport à la prévisibilité d’un personnage, mais en même temps, aurions-nous voulu que ça en soit autrement ?

Parfaitement rythmé, doté d’une BO rock & soul des tubes de l’époque, Shane Black ne nous néglige pas aussi du côté de sa mise en scène. Le film est plein de mordant, et une fois commencé, il ne nous laisse que peu de temps pour respirer. Ce qui est génial, c’est que dans « The Nice Guys« , il se passe toujours quelque chose, que ce soit dans l’action, et on en a pour notre argent, ou bien dans l’humour, nos zygomatiques nous maudissent, ou encore dans les côtés plus dramatiques et intimes, car en plus d’être drôle, les personnages ont de la profondeur, et c’est avec plaisir qu’on en apprend plus sur leurs passés. Bref, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu ce genre de film en salle et ça fait franchement du bien.

Et enfin, la petite cerise sur le gâteau, c’est le duo, voire même trio, que Shane Black a réuni pour son film, car franchement, Ryan Gosling, Russell Crowe et la jeune Angourie Rice forment un trio irrésistible. Décomplexés, tordants et généreux, les acteurs nous offrent un festival de gags et de bonne humeur.

13224191_1321986501148089_1706399626_o

« The Nice Guys » tient donc toutes ses promesses et bien plus encore. Excellent de bout en bout, même s’il a quelques petites maladresses ou références qu’on ne comprend pas, il n’en reste pas moins qu’il est à coup sûr la comédie du mois de Mai et peut être même de ce printemps. Si Shane Black avait déçu il y a trois ans, avec ce film, il fait un retour hilarant et s’offre même son meilleur film !

Note : 17,5/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=GQR5zsLHbYw[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.