décembre 10, 2022

Chinese Zodiac

12782399_1256947984318608_767209043_n

Titre Original : Shi Er Sheng Xiao

De : Jackie Chan

Avec Jackie Chan, Oliver Platt, Shu Qi, Daniel Wu

Année: 2012

Pays: Hong-Kong

Genre: Action

Résumé:

Asian Hawk se lance sur les traces de douze statues en bronze figurant les signes du Zodiaque chinois.

Avis :

Star du cinéma d’action asiatique, Jackie Chan est un comédien drôle qui ne se prend pas au sérieux. Acteur de talent, il est aussi un réalisateur assez « discret » et quelque peu mal aimé (à tort), qui ne compte pas moins de dix-huit longs-métrages à son actif et « Chinese Zodiac » est son dernier film en date.

« Chinese Zodiac » est un film à part dans la filmographie de Jackie Chan, puisqu’il s’agit de la suite d’ »Operation Condor » (qui était déjà la suite de « Mister Dynamite« ) dont je vous ai déjà parlé en début d’année. « Opération Condor » était une sorte d’ »Indiana Jones » version Jackie Chan qui était arrivé sur nos écrans en 1991. Le réalisateur y jouait un aventurier des temps modernes et il a toujours eu l’envie de donner une suite à son film pour en faire une trilogie et c’est plus de vingt ans après qu’il va enfin y arriver avec ce « Chinese Zodiac » qui se révèle être quelque peu en dessous d’ »Opération Condor« , mais pourtant, il reste tout aussi divertissant, fun et sympa. Bref, une bonne idée que cette nouvelle suite.

12804272_1256948127651927_935267281_n

JC et son équipe viennent d’être engagés par Lawrence Morgan, un riche homme d’affaires qui collectionne les objets rares en tout genre. Lawrence Morgan souhaite acquérir des têtes d’animaux en bronze qui représentent les signes du zodiaque. Ces têtes ont été volées il y a plus d’un siècle par les anglais venus faire la guerre en Chine. Ces têtes ont une valeur inestimable. JC est alors bien décidé à les trouver, car une forte prime est promise en retour. Pour les retrouver, il va avoir besoin de l’aide d’une jeune bénévole.

Il y a une vingtaine d’années, Jackie Chan débutait les années 90 avec une comédie d’aventure fun et conne qu’il fallait prendre au deuxième, voire même troisième degré, pour s’écaler devant. Cet « Opération Condor » aurait pu mal vieillir, mais il tient encore plutôt bien la route. Son charme, ses délires, ses gags et surtout la bonne humeur générale poussent à apprécier le divertissement.

Vous l’aurez compris, « Opération Condor » est un film qui m’a beaucoup amusé et j’étais assez content de revoir ces personnages que j’ai appris a aimé. Mais tout n’est pas teinté de rose dans cette suite, car plus de vingt ans après le premier, j’avais peur que Jackie Chan livre un film lourd et inutile. Il faudra donc beaucoup d’effort pour passer la première scène, mais une fois celle-ci dépassée, on se rend compte que l’on va apprécier ce film. C’est avec beaucoup de fidélité qu’on retrouve l’ambiance farfelue du premier épisode. Le côté aventure est toujours aussi bien prononcé et de plus, il est au service d’une intrigue pas si mal que ça. Une intrigue sur fond de pillage et de revente d’objets d’art. Bien entendu, beaucoup d’éléments sont très gros, Jackie Chan s’amuse volontairement avec certaine caricature, mais malgré tout, le film n’est pas lourdingue et reste divertissant. Suspens, mystère, très bonnes cascades et beaucoup de bonnes idées viennent agiter la mise en scène et finalement, on se laisse prendre au jeu. On se laisse charmer même si le trait est volontairement grossi.

Pour cette suite, Jackie Chan s’est donné les moyens de ses ambitions, car en plus d’avoir une petite histoire qui tient la route, il a baladé son histoire dans beaucoup de pays différents et c’est avec un grand plaisir qu’on le suit de la Chine à Paris, du Château de Chantilly à la Lituanie ou encore Hong-Kong et Taiwan. Encore une fois, Jackie Chan, qui incarne le héros principal, s’en donne à cœur joie dans ce qu’il sait faire de mieux, les cascades et l’on va en avoir pour notre argent. Bourré d’idées, d’inventivité et de second degré, voire même troisième degré tant rien ne se prend au sérieux, « Chinese Zodiac » enchaine les combats à terre, et même dans les airs, et le tout s’enchaîne avec beaucoup de fluidité et surtout sans temps mort.

Jackie Chan retrouve donc avec beaucoup de plaisir, d’humour et d’espièglerie son personnage de Jackie Condor et franchement, on s’amuse à voir le comédien s’éclater. Parfois, ses réactions sont connes, mais finalement, cela fait son effet. « Chinese Zodiac » est d’autant plus amusant parce que son comédien/réalisateur est soutenu par une bonne troupe, qui comme lui, ne se prend pas au sérieux et c’est ça qui est drôle. Particulièrement Laura Weissbecker qui joue une aristocrate timbrée, pseudo aventurière à la recherche de son grand-père. L’actrice est bête, hilarante, on se plaît à se moquer d’elle, bref, quand elle est présente, on ne voit qu’elle.

12804350_1256948064318600_799798976_n

« Chinese Zodiac » n’est certainement pas un grand film, mais il a ce mérite d’être simple, con et efficace. S’il a des défauts et qu’il baigne dans le kitsch, au fond, on se plaît à le regarder. On s’amuse des bêtises, des aventures et des revers de fortune qui arrivent à nos héros.

Note : 12,5/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=otQ7phYKNAI[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.