décembre 2, 2020

Jamie Marks is Dead

448732.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Carter Smith

Avec Liv Tyler, Judy Greer, Morgan Saylor, Cameron Monaghan

Année: 2014

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame

Résumé:

Quand Jamie Marks disparait, il ne manque à personne. Sauf à Adam, qui est hanté par lui…

Avis:

Dur que de choisir cette séance. En venant au festival de Deauville et après avoir longuement étudié le programme et les synopsis des différents films proposés, il y avait deux films qui ressortaient du lot et que je ne voulais absolument pas manquer. Ces deux films sont « I Origins » de Mike Cahill, j’ai vraiment adoré son premier film « Another Earth » et dont le scénario de son second me plaisait énormément, puis il y avait « Jamie Marks Is dead » de Carter Smith et son histoire de fantômes. Alors après mure réflexion il a fallu que je fasse un choix et mon choix s’est porté sur « Jamie Marks is Dead » et son histoire de fantômes car le film n’a pas encore trouvé de distributeur en France, alors que le film de Cahill lui sort le 02 octobre prochain.

Donc « Jamie Marks is dead » est le deuxième film du réalisateur Carter Smith qui s’était illustré avec « Les ruines » en 2008, et c’est un film quelque peu particulier que j’ai découvert là. Avec son pitch déjà vu, et original à la fois, le réalisateur va construire un film à l’atmosphère dérangeante et étrange, qui va s’amuser à nous emmener dans une histoire différente de ce qu’on a l’habitude de voir et mettre nos repères à mal, ne sachant pas trop comment prendre cette histoire et jusqu’où elle va pouvoir aller.

287732.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Dans une petite ville des Etats-Unis, le corps de Jamie Marks est retrouvé par une jeune fille sans voix près d’une rivière. Jamie était la risée du lycée, très souvent agressé sous les railleries de ses camarades de classe. On peut dire que Jamie était la victime du lycée, alors quand il est retrouvé mort, il ne manque à personne. Il n’y a qu’Adam que sa mort affecte, alors même que les deux garçons ne se fréquentaient pas. De par cette tragédie, Adam se rapproche de Gracie, la jeune fille qui a retrouvé le corps de Jamie. Et très vite après sa rencontre avec Gracie, Adam se rend compte qu’il peut voir, tout comme Gracie, même si elle ne veut pas le voir, le fantôme de Jamie. Adam va alors chercher à savoir ce qui est arrivé à Jamie et il commence à se rapprocher de lui. Les deux garçons finissent même par être « amis », mais le mystère autour de la mort de Jamie Marks gronde toujours et Adam, sans s’en rendre vraiment compte se tourne peu-à-peu vers le monde des esprits et sa relation avec Jamie devient de plus en plus ambiguë.

« Jamie Marks is dead » avec son histoire et sa très bonne bande annonce me tentait énormément autant qu’il m’intriguait. Et c’est bien ce que va être ce film, aussi surprenant qu’étrange, intriguant et original, le réalisateur nous offre une œuvre austère, sombre où le réalisme côtoie le monde des esprits, où l’adolescence et ses problèmes font face à la mort et toutes les questions qu’elle peut apporter. « Jamie Marks is dead » est un film singulier, qu’on ne voit pas tous les jours. Très intéressant du point de vue psychologique, le film s’avère être une petite torture autour du mystère de la mort de « Jamie Marks » et le réalisateur prend soin d’en parler très peu, distillant ses indices au compte-gouttes, gardant presque jusqu’à la fin son suspens. En regardant ce film, à plusieurs reprises je me suis posé une multitude de questions, le personnage était dingue, schizophrène peut-être. Peut-être, est-ce lui l’assassin, mais il ne s’en souvient pas et puis pourquoi le fantôme de Jamie n’apparaît qu’à deux personnes ? L’intrigue et la relation qui unissent les deux garçons sont très spéciales et l’on se demande jusqu’où le réalisateur va bien pouvoir aller. Dans ce sens, le film est très prenant, Carter Smith a bien su gérer son intrigue et c’est avec plaisir que j’ai suivi ce film jusqu’au bout. C’est vrai que le scénario a quand même des failles et dans son histoire, il y construit une deuxième histoire, celle de la famille et qui est bien moins intéressante que la première. Toutes les parties du film, avec la mère ou le grand frère du jeune Adam alourdissent le récit et font sortir un peu le film de son intrigue. Elle crée deux, trois longueurs, mais très vite, on retourne au cœur de l’histoire quand le film revient sur Adam, Jamie et Gracie. Le film jouit d’une ambiance glauque au possible presque malsaine et flippante. J’avoue de ne pas avoir été à l’aise pendant la projection. Il y avait quelque chose dans la façon de mettre en scène, de nous impliquer dans cette histoire, sans que je sache vraiment dire pourquoi en fait, qui fait qu’à aucun moment on peut souffler un peu et c’est tant mieux, car ça veut dire que le film est réussi et qu’il fonctionne bien.

Pour ce film, Carter Smith s’est entouré d’acteurs plus ou moins inconnus (hormis Liv Tyler et Judy Greer) et c’est un très bon choix de casting, mais s’il y a un gros MAIS dans l’histoire. Le jeune Cameron Monaghan qui joue Adam est excellent et arrive très bien à nous passer ses émotions. La belle Morgan Saylor est tout aussi bien que son partenaire. Mais alors en ce qui concerne Noah Silver, qui joue pourtant à la perfection, le fantôme de Jamie Marks, j’aurais une chose de taille à y redire. Si l’acteur est formidable dans le rôle, son physique, surtout son visage est des plus surprenants. L’acteur, du moins dans ce rôle, s’avère être le sosie parfait de Daniel Radcliffe dans les derniers films de la saga « Harry Potter« . C’est impressionnant à quel point la ressemblance est frappante, allant même jusqu’à lui mettre sur le nez, les lunettes cassées des jeunes sorciers. Et alors que l’acteur est très bon dans le rôle, il y a ce petit quelque chose qui fait qu’on cherche l’acteur derrière « Harry Potter » et dans un sens, on sort un peu à chaque fois de l’histoire. Pas très longtemps, l’espace de quelques secondes, mais c’est si frappant qu’on en reste bouche bée.

481040.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

« Jamie Marks is dead » est donc un bon film qui j’espère sortira chez nous. C’est un film de fantômes intrigants, qu’on n’a pas l’habitude de voir. C’est un film plus psychologique, qui traite de la mort et de l’adolescence. C’est un film que je ne voyais pas du tout comme ça, et qui m’a surpris, même si c’est vrai que j’en attendais plus. Donc si jamais vous tombez dessus, où qu’il finisse par peut-être sortir d’ici l’année prochaine, trouvez le chemin des salles obscures, « Jamie Marks Is Dead » vaudra vraiment le coup qu’on s’y intéresse.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Une réflexion sur « Jamie Marks is Dead »

  1. Noah Silver est un Acteur Français qui a joue dans Une famille formidable , la Republique des enfants et la série Américaine Tyrant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.