octobre 27, 2020

Retour Vers le Futur 2

retour-vers-le-futur-2-affiche-manteau-auto-sèchant-human-it-blog

Titre Original : Back to the Future Part 2

De : Robert Zemeckis

Avec Michael J Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson, Thomas F. Wilson

Année: 1989

Pays: Etats-Unis

Genre: Science-Fiction, Aventure, Comédie

Résumé :

Lors de son premier voyage en 1985, Marty a commis quelques erreurs. L’avenir qu’il s’était tracé n’est pas si rose, et son rejeton est tombé sous la coupe du voyou Griff Tannen, qui veut régner sur la ville. En compagnie de son ami Emmett « Doc » Brown et de sa fiancée Jennifer, Marty va devoir entreprendre un voyage vers le futur, pour tenter de donner un peu plus de moralité à son héritier. Un voyage aux conséquences dramatiques…

Avis :

Qui dit succès, mérité ou pas, dit suite, préquelle et autres spin-off. Fort heureusement pour nous, la saga Retour Vers le Futur semble pour l’instant échapper aux deux dernières propositions et surtout à la case reboot qui fait fureur en ce moment. Mais faire des suites n’est pas une chose nouvelle, et bon nombre de films qui ont fait des cartons au box-office se sont vus affublés de suites plus ou moins réussies. On peut citer en vrac Star Wars, Star Trek, Massacre à la Tronçonneuse, Phantasm ou encore Vendredi 13. En ce qui concerne Retour Vers le Futur, il aura fallu attendre 5 ans pour voir une suite, qui bien évidemment demeure moins bonne que le premier métrage. Néanmoins, il en reste un excellent divertissement et surtout, un modèle d’écriture en ce qui concerne le scénario.

94401_retour_vers_le_futur2_21_mauviette_1_

Tu l’as vu ma grosse… batte !

Après avoir résolu ses problèmes dans le passé avec ses parents, Marty doit partir dans le futur à cause de sa progéniture. En effet, Doc annonce à Marty que son fils va faire une connerie qui aboutit à la destruction de la famille McFly. Marty part donc dans le futur, résous le problème, mais de retour dans son présent (en 1985), le méchant Biff a construit un empire et sa mère est maltraitée par celui-ci. Mais pire que cela, Marty apprend que son père est décédé des suites d’un meurtre. Pour résoudre son problème, il va devoir retourner dans le passé, pour de nouveau changer son présent.

Il est toujours difficile de faire une suite à la hauteur du premier film, et ce n’est pas celui-ci qui sera une exception. En effet, le film est beaucoup moins drôle que le premier et il comporte quelques passages assez mollassons qui font que l’on peut décrocher par moments. L’autre gros problème du film, c’est qu’il revient sur les mêmes scènes du premier, puisque Marty repart dans le passé. Ainsi, on peut sentir une certaine lassitude à revoir les mêmes scènes, sous un autre angle ou parfois sous le même angle. Alors c’est assez mauvaise langue de dire ça, sachant que le premier est exemplaire, mais on sent certaine facilité sur les plans. On pourra aussi râler sur les effets spéciaux du futur qui ne sont pas forcément à la hauteur aujourd’hui, comme le requin en 3D de Jaws 18.

Mais ces défauts seront largement compensés par une écriture réellement brillante. Les rajouts sur le premier film sont tout simplement excellents et on sent une véritable envie de faire au plus cohérent. Mais en plus de l’écriture, des scènes cultes, qui marqueront le cinéma à tout jamais, vont encore une fois ponctuer le métrage. On pense bien évidemment à l’Overboard (que des industriels essayent de construire encore aujourd’hui), aux chaussures qui se lacent automatiquement (qui, pour le coup, existent vraiment) ou encore à la veste qui se sèche toute seule. Tout cela contribue à rendre le film très bon et très attachant. Mais bizarrement, on verra aussi que ce sont les principales scènes que l’on retient et que par la suite, le film demeure moins percutant et moins drôle, arpentant le chemin du drame pour résoudre le meurtre de son père. Cela reste très bien fichu, mais moins percutant que la partie dans le futur. Faire le film exclusivement dans le futur aurait-il été plus percutant ? Plus facile ?

Le film est toujours porté par un Michael J. Fox impérial dans ses rôles, que ce soit Marty, son fils débile, en vieux ou encore en fille dans une petite scène hilarante. Christopher Lloyd est égal à lui-même et livre une prestation loufoque du Doc dans une tenue vestimentaire totalement improbable. Mais encore une fois, on restera admiratif de Thomas F. Wilson dans le rôle du méchant de service. Il s’agit d’un acteur avec une vraie gueule et il est vraiment parfait dans son exubérance. Lea Thompson, quant à elle, est excellente dans le rôle de la mère de Marty, étant plus dans un aspect dramatique qu’humoristique.

18957134.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Elijah Wood se cache sur cette image !

Au final, Retour Vers le Futur 2 est un excellent film, mais il souffre malheureusement de la comparaison avec son aîné. Terriblement bien écrit et intelligent dans sa forme et son fond, le film pêche par une deuxième partie moins drôle et en deçà du premier film malgré les nombreux clins d’œil. Néanmoins, la partie dans le futur est juste magique et culte, et rien que pour cela, le film restera au panthéon des films des années 80.

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.