Mon Pire Cauchemar

19819686.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Anne Fontaine

Avec Benoit Poelvoorde, Isabelle Huppert, André Dussollier, Virginie Efira

Année : 2011

Pays : France, Belgique

Genre : Comédie

Résumé :

Elle habite avec son fils et son mari en face du Luxembourg… Il habite seul avec son fils à l’arrière d’une camionnette.
Elle dirige une prestigieuse fondation d’art contemporain… Il vit de petits boulots et d’allocations.
Elle a bac + 7… Il a failli faire 7 ans de prison.
Elle tutoie le ministre de la culture… Il tutoie toutes les bouteilles d’alcool qu’il rencontre.
Elle aime le débat d’idées… Il aime le sexe avec des inconnues à forte poitrine.
Ils ne se ressemblent pas du tout… et se supportent encore moins.
D’ailleurs, ils n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais leurs enfants, eux, sont inséparables… Ils finiront par comprendre pourquoi…

Avis :

Anne Fontaine… La réalisatrice de « Nathalie…« , de « Entre ses mains » ou de « Perfect Mother » et bien de tant en tant elle se perd dans d’autres genres de films comme « Nouvelle chance » ou celui-ci, « Mon pire cauchemar« .

Si dans la bande-annonce, le film avait l’air plutôt drôle, surtout en faisant s’opposer la classe coincée d’Isabelle Huppert et la bidochonnerie de Benoît Poelvoorde, à l’image, ça donne un film à l’humour lourd à regarder et un scénario vraiment trop facile. Je suis déçu, surtout venant de cette réalisatrice que j’aime bien. Mais bon, toutes les carrières connaissent de mauvais moments et celui-ci en est un, pas catastrophique, mais ça reste un mauvais moment…

19789036.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Agathe est une femme à qui tout réussi dans la vie. Femme d’affaire avertie, elle dirige d’une main de fer l’une des plus prestigieuses galeries d’art sur Paris. Elle adore les soirées entre gens avec qui elle peut débattre et exposer des idées. Elle a un mari charmant, François, qui est éditeur et un fils qui n’est pas bon à l’école, c’est même la seule petite chose qui vient un peu gâcher son beau décor.

Patrick lui, c’est l’homme de toutes les galères. Alcoolique notoire, il vit de petits boulots par-ci par-là, mais surtout de petits larcins, de magouille, de trafic et d’allocation. Il vit seul avec son fils dans un petit appartement minable de Paris.

Si Agathe et Patrick venaient un jour à se rencontrer, elle comme lui ne se supporteraient pas. D’ailleurs pourquoi se rencontreraient-ils ? Ils ne sont clairement pas du même monde et ne fréquentent pas les mêmes endroits… Oui, mais leurs enfants, eux, fréquentent la même école et c’est même, au grand désespoir d’Agathe, les meilleurs amis du monde. Du coup, les parents sont obligés de se rencontrer et Patrick est bel et bien le pire cauchemar d’Agathe, encore plus quand son mari François se prend d’amitié pour Patrick…

C’est avec déception que j’ai vu cette comédie trop lourde signée par Anne Fontaine. La réalisatrice, dont j’aime bien le cinéma, nous offre-là ce qui aurait pu être une bonne comédie, dans l’idée, mais qui malheureusement ne marche pas, malgré des acteurs qui font tout leur possible relever le film.

Je trouve que dans « Mon pire cauchemar« , il y a vraiment deux gros défauts qui plombent complètement ce film. Le premier c’est son scénario, dans les grandes lignes, le film fonctionne et l’on part d’un point A pour aller au point B. Mais pour arriver à ce point B, il va falloir passer par les différentes intrigues que le film nous réserve et là rien ne va plus, c’est clairement le boxon et c’est beaucoup trop facile, car plus que prévisible.

L’histoire part en vrille et la réalisatrice impose à ses deux personnages principaux problèmes sur problèmes, si bien que j’ai eu l’impression que jamais ça n’allait s’arrêter, entre les services sociaux, les problèmes d’éducation, les problèmes à gérer à la galerie et les infidélités… C’est un peu beaucoup. Le film essaie de tirer le parti comique de chacun des problèmes, mais très vite le tout parait trop fouillis et brouillon. J’ai eu la désagréable sensation que le film faisait de l’humour pour faire de l’humour et le tout est bien trop lourd pour vraiment amuser et la plupart du temps, je suis resté de marbre. Voici donc, le deuxième problème du film. Bien sûr, il y a quelques scènes où les gags sont vraiment bien trouvés et me font rire, mais le tout est bien trop faible pour vraiment être divertissant.

Pourtant, les acteurs font de leur mieux pour être drôle et certains y arrivent comme Isabelle Huppert, qui se défend bien dans le comique. C’est vrai que c’est assez drôle de voir son regard plein de désespoir face à Poelvoorde. Pour elle, c’est peut-être le genre de personne qu’elle doit surement mépriser le plus, qui lui fait horreur.

André Dussolier est bon, comme toujours. Dans le film, il a un petit rôle, mais quand l’acteur est présent, c’est magique, aussi bien du côté comique que dramatique. Tout comme Virginie Efira, qui est une bonne actrice. Plus je la vois dans des films et plus elle me touche.

Mais voilà, Benoit Poelvoorde en fait tellement qu’il arrive à plomber tout le film. J’ai toujours eu un peu de mal avec l’humour de Poelvoorde, mais depuis quelque temps, l’acteur arrivait à me séduire, comme par exemple dans « quand je serais petit » où je le trouve drôle et touchant, ou bien « Atomic Circus » où il en fait des caisses, mais pourtant, je le trouve hilarant, mais avec ce film, il m’a aussi rappelé que j’ai encore beaucoup de mal avec lu …

19789042.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Bref, « Mon pire cauchemar » est donc un film bien inégal. C’est un film qui aurait pu être beaucoup mieux, si l’humour n’était pas aussi lourd. J’attendais mieux de la part d’Anne Fontaine, qui heureusement, s’est rattrapé depuis (« Perfect Mother » )

Sans être catastrophique, imbuvable ou insupportable, le film se regarde, mais s’oublie aussi vite, c’est dommage…

Note : 08/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net