octobre 24, 2021

Nightly News

Couv_222069

Auteur : Jonathan Hickman

Editeur : Urban Comics

Genre : Thriller

Résumé :

Une organisation terroriste, la Première Église de la Fraternité de la VOIX, planifie l’assassinat de la caste des journalistes (et ceux de la FOX en particulier). Endoctrinés et déterminés, les membres de cette secte ont juré de faire taire à jamais le mensonge que diffusent à longueur de journée les médias. Un mensonge qui, de bouche à oreille, se propage jusqu’à être intégré comme fait et vérité. Un mensonge qui tient la population en laisse.

Avis :

Dans le monde du comics indépendant, il y a ceux qui envoient le pâté, dénoncent et n’hésitent à rendre des pamphlets sulfureux sur les problèmes de notre société. Le plus drôle dans tout ça, c’est que bien souvent, ces titres sont les premiers d’auteurs qui n’hésitent pas à mettre un coup de pied dans la fourmilière. Jonathan Hickman n’est pas un débutant dans le domaine du comics, puisqu’il signe des œuvres comme Pax Romana ou East of West et est scénariste pour Marvel sur des œuvres telles que Fantastic Four et The Ultimates. Alors pourquoi se replonger dans son premier comics ? Tout simplement pour voir comment cet auteur est rentré dans le monde de la bande-dessinée américaine et si ce pamphlet vaut vraiment le coup d’œil. Empruntant aussi bien à Chomsky qu’à une préparation à la guérilla urbaine, Nightly News démarre sur les chapeaux de roue pour finir un peu en eau de boudin. Explication.

nightlynews

Dès l’ouverture de l’album, on sent que l’on n’est pas face à une histoire comme toutes les autres. Nightly News est épuré, le style graphique est très particulier et il n’y a pas de cases et de schéma structurel. La volonté de perdre le lecteur dans un maelstrom d’informations est réussie et on sera dérouté par cette façon de faire. Néanmoins, c’est en perdant nos repères que l’on rentre directement dans le vif du sujet, puisque trois tireurs embusqués shootent des journalistes. L’histoire se met en place et on comprend que l’on est face à une sorte de secte qui endoctrine les gens ayant perdu leur vie à cause des journalistes et que la vengeance anime le groupe. Jusque-là, rien n’est vraiment subjuguant. Il faut dire que les récits portant sur les terroristes ou les pamphlets contre une caste politique ou sociétale sont assez nombreux et beaucoup ont marqué les esprits comme le splendide V Pour Vendetta d’Alan Moore.

Sauf que Nightly News s’appuie sur des informations vraies concernant toutes sortes de choses. On pourra y voir la répartition des chaînes d’information, les journalistes ayant fait les plus grosses bourdes, la courbe des ventes de Ritaline depuis quelques années. Ces petits encadrés posent les bonnes questions et pointent du doigt une réalité qui serait presque cachée par les journalistes. Cette méthode est assez puissante puisqu’elle permet de ressentir de l’empathie pour les kamikazes de la secte. Mais pire que tout, ces informations remettent en question notre rapport au journalisme, mais aussi à la publicité et au système scolaire. Jonathan Hickman, à l’image de ses terroristes, tire dans tous les sens et pointe du doigt là où ça fait mal.

Malheureusement, au fur et à mesure du récit et notamment à partir du quatrième chapitre (sur six), on remarque que l’auteur fait plus classique, amenant son récit vers une sorte de thérapie pour renverser les terroristes. D’autant plus que plein d’indices semblent marquer la désolidarisation de l’auteur par rapport à la violence de son récit. Certaines remarques laissaient en bas de page laisse à penser que Jonathan Hickman n’a pas les couilles pour assumer pleinement la violence incroyable de son récit. C’est assez dommage, tout comme le retournement final qui reste soporifique et presque humoristique, ne collant pas du tout à l’ambiance général de l’histoire. On reste sur notre faim, le soufflé redescend assez vite et on ne sera que penser de cette œuvre.

nightlynews12

Au final, Nightly News fait un départ tonitruant, laissant le lecteur sur le cul devant un tel tollé contre le journalisme et les médias de masse, puis tombe dans la facilité sur la fin, avec un retournement de situation assez improbable et des motivations plus que réduites. Néanmoins, entre un graphisme particulier, une histoire qui globalement tient la route et des relations tournant autour des méthodes d’un Hitler, on peut dire que le journalisme et la politique en prennent un bon coup et cela fait un bien fou. Sans être la claque attendue, Nightly News surprend, interroge et force le lecteur à se poser des questions sur notre société actuelle. Et rien que pour cela, ce comics vaut le coup d’œil.

Note : 14/20

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.