octobre 26, 2020

Le Prix de la Loyauté

18996418.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original: Pride and Glory

De : Gavin O’Connor

Avec Colin Farrell, Erward Norton, Jon Voight, Noah Emmerich

Année: 2008

Pays: Allemagne, Etats-Unis

Genre: Drame, Thriller

Résumé :

Dans la famille Tierney, on est policier de père en fils. Pour ce clan, le code sacré des flics qui consiste à protéger les siens est bien plus qu’un code d’honneur, c’est un code familial. Pourtant, lorsque le scandale se fait plus fort que la loi du silence, chacun va devoir choisir son camp…
Quatre policiers sont abattus dans une affaire de drogue, et l’événement fait la une des journaux. Mais quelque chose ne tourne pas rond. Il se pourrait qu’il se soit agi d’un piège. En effet, les trafiquants semblaient prévenus de l’arrivée de la police…
Francis Sr., patriarche des Tierney, charge le jeune Ray de résoudre l’énigme. Rapidement, celui-ci se rend compte que l’affaire cache bien plus qu’un simple fait divers. L’appartement où a eu lieu le crime appartient en fait à un baron de la drogue et le meurtre des policiers ressemble étrangement à une vengeance…

Avis :

Le polar policier est un genre que j’adore, surtout quand il est bien noir, comme la bande-annonce laissait présager. De plus j’aime beaucoup les deux acteurs principaux, en particulier Edward Norton, alors si en plus de ça j’ajoute à ma liste que Gavin O’Connor est le réalisateur de « Warrior« , qui est je trouve, un très bon film que j’avais adoré je peux dire que j’en attendais beaucoup de ce film, peut-être même un peu trop.

Et au final j’ai trouvé un bon film, mais bien inférieur à mes attentes. Ce « Prix de la loyauté » est en fait un film comme un autre et il ne ressort pas du lot, alors que j’en attendais tellement plus.

452513.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Chez les Tierney, on est flic de père en fils. Un soir, alors que toute la famille joue un match de foot, des hommes de la brigade du gendre de la famille tombent dans une embuscade et sont froidement abattus.

Dès lors, toute la police de la ville se lance à la recherche des meurtriers.

Ray, le plus jeune des fils de la famille, s’est retiré quelques temps de la police, car il a du mal à se remettre d’un incident. Mais comme ce sont les hommes de la brigade de son beau-frère, il décide de reprendre l’uniforme et de mener l’enquête pour aider la famille.

Il se lance dans l’enquête, bien décidé à coincer le meurtrier, mais les indices qu’il va découvrir vont être très lourd de conséquences et l’honneur de la famille va être mis à rude épreuve. Car, une fois le meurtrier retrouvé, celui-ci est abattu.

Que doit-il faire ? Surtout que certains indices l’impliquent directement ? Comment va-t-il se sortir de là ? Et surtout comment garder l’honneur de la famille intact ?

Un film de flics pourris avec une enquête sombre, une vengeance, des trahisons, des révélations douteuses et un énorme scandale à venir, telles sont les promesses du film de Gavin O’Connor qui s’attaque à un genre qu’il devient assez difficile de renouveler. Ça fait longtemps que je n’ai pas vu un bon film dans ce genre-là.

Sur le papier, « Le prix de la loyauté » avait tout pour faire un excellent polar et dans un sens c’est ce que le réalisateur va nous offrir, puisque ce film est un bon film en lui-même. Oui, c’est un film que j’ai apprécié dans le fond, mais que j’ai trouvé trop conventionnel. Ce qui est dommage. Le film se regarde, mais il n’y a aucune surprise à prévoir, tout est trop lisse, trop simple pour ce genre de film. On ne sent pas d’implication, ou d’ambition, ou une envie de vouloir renouveler le genre, il n’y a pas de prises de risques.

Le réalisateur fait bien, mais il manque cette petite étincelle pour que ce soit vraiment génial, qu’on soit pris dedans. Du coup le rendu final est bien fait, mais on en attend plus, je trouve que « Le prix de la loyauté » est un film qui ressemble à tant d’autres et ne fait pas mieux, je préfère revoir des films comme, « Bone Collector« , « Narc« , « Les anges de la nuit » ou « Dark Blue« .

Alors que l’intrigue est sombre, que ce que va découvrir le personnage d’Edward Norton est dur et que les décisions qu’il va devoir prendre sont terribles, j’ai trouvé que le film manquait d’ambiance, de scènes vraiment fortes, les personnages manquent d’épaisseur, alors que les acteurs sont bons, il n’y a pas de bonne BO, le film passe et j’ai l’impression de l’avoir déjà vu.

Pourtant, le film jouit d’un casting en or. Le réalisateur s’est très bien entouré avec des pointures. Le duo qui va opposer Edward Norton et Colin Farrell est bien, mais il n’est pas prenant. Les deux acteurs font leurs jobs, mais on les a connu bien plus engagés dans d’autres films. Jon Voight, un acteur d’ordinaire charismatique est très sous-exploité ici. Il n’y a vraiment que Noah Emmerich que j’ai trouvé vraiment excellent et surtout prenant, j’ai trouvé qu’on a envie de savoir comment il va bien pouvoir se sortir de cette affaire et l’acteur dégage beaucoup à l’écran. Attention je ne dis pas que les acteurs sont mauvais, non ils sont bons, mais ils ne nous font pas vivre l’histoire.

18994565.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Voilà, du coup, « Le prix de la loyauté » est un bon film, mais qui je pense, va très vite s’oublier.

Je suis déçu, le film promettait tant et le résultat, même s’il est bon, n’est pas suffisant, surtout venant d’un tel réalisateur et d’un tel casting.

A voir tout de même, car je me répète, mais le film est tout de même sympa.

Note : 11/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.