octobre 28, 2020

Gloria

096188.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Sebastian Lelio

Avec Paulina Garcia, Sergio Hernandez, Macial Tagle, Diego Fontecilla

Année : 2013

Pays : Chili

Genre : Drame, Comédie

Résumé :

A 58 ans, Gloria se sent toujours jeune. Célibataire, elle fait de sa solitude une fête et passe ses nuits dans les dancings de Santiago. Quand elle rencontre Rodolfo, tout change. Elle tombe amoureuse et s’abandonne totalement à leur passion tumultueuse. Traversée tour à tour par l’espoir et les désillusions, ce qui pourrait la faire sombrer va au contraire lui permettre d’ouvrir un nouveau chapitre de sa vie.

Avis :

Il y a quelques semaines, mon cinéma a eu la bonne idée de diffuser la bande-annonce de « Gloria » un film chilien dont je n’avais pas entendu parler, alors qu’il s’apprêtait à sortir chez nous. A la vision de celle-ci, il s’en dégageait un charme fou, le film laissant présager un joli moment de bonheur et de bonne humeur.

J’ai donc trouvé un peu de temps pour me rendre dans le cinéma le plus proche de chez moi qui le diffusait. C’est-à-dire a une cinquantaine de kilomètres de chez moi, direction la capitale. Vous pensez bien que le film avait intérêt à être bien et une fois ressorti de ma séance, je suis un peu déçu.

21014086_20130620120121628.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film est très sympa, mais il est assez long et ennuyant par moment, moi qui m’attendais à une comédie charmante devant laquelle je pensais m’amuser pendant tout le film, j’ai trouvé un film dramatique, où le drame prend plus de place que le comique. Ce qui n’est pas pour me déplaire, mais ici, surtout au milieu du film, l’histoire a tendance à devenir longue et elle perd de son charme.

Gloria a cinquante-huit ans, c’est une femme bien dans sa peau et dans son corps. Alors que beaucoup de femmes de son âge restent chez elle cloîtrée devant leur télévision à suivre quelques programmes sans grands intérêts. Gloria, elle mord la vie à pleine dent. Elle prend soin d’elle, elle essaie le yoga, le soir elle sort dans des soirées dansantes, elle fait des rencontres. Ce n’est pas parce qu’elle approche du troisième âge qu’elle ne peut plus rien faire. Un soir, elle fait la rencontre de Rodolfo. Il a du charme, il est beau, il sait lui parler, il est fraîchement divorcé et il vit seul. De suite le contact passe très bien entre eux, ils fusionnent, l’alchimie est magique. Gloria en tombe amoureuse et s’abandonne totalement dans ses bras. Commence alors une belle histoire d’amour. Une nouvelle page de sa vie commence et qu’importe l’avenir, Gloria sent qu’avec Rodolfo, elle va écrire un très joli chapitre.

Avec « Gloria » Sebastián Lelio va nous dresser tout en douceur le portrait d’une femme pétillante et nous offrir un film un peu long, mais touchant.

La bande-annonce laissait présager un moment drôle et léger, mais en réalité, même si le film est touchant, ce n’est pas vraiment une comédie. Je pensais rire et me vider la tête, mais à la place de ça, le réalisateur a fait un film assez sombre. Un film qui va dresser le portrait intime d’une femme, de ses espoirs, ses désillusions, de ses envies et de sa face cachée, derrière les sourires se cache une autre femme, sensible et seule. Le sujet est profond et intéressant et le réalisateur l’approche de belle manière. La première partie du film est un très joli moment, plein de charmes, de bonheur et de fantaisies. On sourit avec Gloria et ce nouvel amour qui s’offre à elle. On rigole en la regardant faire du paintball, mais au bout d’une quarantaine de minutes, peut être cinquante, le charme retombe et le film a tendance à tourner en rond. Ce qui était amusant s’en va, le film devient sombre, on se demande où le réalisateur nous emmene. L’histoire est moins bien, presque ennuyante, le film commence à enchaîner des longueurs par-ci par-là. Notre intérêt retombe, ce n’est pas ce que la bande-annonce nous avait promis. Heureusement, après ces plusieurs longueurs le réalisateur rattrape son film et nous emmène vers un final qui est drôle, même si on l’a vu arriver. Et enfin on quittera Gloria comme quand on l’a rencontrée, sourire aux lèvres sur une piste de danse.

21054345_20131031135737197.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce qui fait énormément le charme du film c’est son actrice principale Paulina Garcia. La comédienne est géniale, pleine de charme, son sourire est un rayon de soleil. Sa composition est superbe, naturelle et pétillante, sensuelle aussi. Elle est pleine d’énergie, de petites drôleries et elle a une classe folle. D’ailleurs l’actrice a raflé le prix interprétation à Berlin pour ce rôle. Sergio Hernandez, lui, joue Rodolfo et le comédien est tout aussi bon que Paulina Garcia, mais dans un autre genre. Son personnage est bourré de réactions improbables qui font sourire.

Même si je suis un peu déçu par le film, qu’il n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais, je suis tout de même content de l’avoir vu. Hormis ses longueurs, j’ai passé un bon moment devant. Et puis j’ai découvert une actrice bourrée de talent et rien que pour elle, le film vaut amplement le coup d’œil !

Note : 11/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.