Puzzle – Franck Thilliez

CVT_Puzzle_300

Auteur : Franck Thilliez

Editeur : Fleuve Noir

Genre : Thriller

Résumé :

Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom Paranoïa.
Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros.
Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu – un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. »
Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire…
Et Paranoia peut alors réellement commencer…

Avis :

Entre deux enquêtes de Lucie Hennebelle et Franck Sharko, Franck Thilliez signe des one-shots d’une qualité tout aussi excellente. On se souvient du climat inquiétant de La forêt des ombres ou dernièrement du très éprouvant Vertige. Des histoires angoissantes, menées d’une main de maître grâce à un suspense quasi permanent. Il en ressortait une lecture rapide et plaisante. L’auteur est donc une valeur sûre qui, en l’espace de douze romans, n’a jamais déçu. Au vu du pitch de son nouveau livre, on est en droit de se demander si Puzzle parviendra à se hisser au même niveau d’excellence que ces précédents ouvrages.

En effet, l’histoire s’apparente à un mixage de plusieurs influences littéraires et cinématographiques, mis bout à bout. The Game de David Fincher prédomine une première partie qui se veut une entame assez stressante pour les personnages. Complots, paranoïa, intrigue tordue, tout y est avec quelques clins d’œil en sus. En ce qui concerne la seconde moitié, on bifurque vers le huis clos oppressant. Dès lors, l’on songe aux Dix petits nègres (« un intrus se trouve parmi vous »), curieusement au manga Doubt pour l’exploration de l’environnement, le principe du jeu, ainsi que la succession des épreuves. Dans une moindre mesure, Puzzle évoque les slashers avec la présence d’un tueur qui rôde alentour.

Vous l’aurez compris, on retrouve un peu de tout dans ce thriller qui, malgré des énigmes bien ficelées, se perd parfois dans une progression un rien brouillonne. Les repères temporels sont mis à mal avec des retours en arrière (ou en avant) qui casse le rythme et donc nuit à l’ambiance instaurée. Si le climat oppressant et paranoïaque fonctionne, la dynamique du récit se révèle assez plate. La faute à une succession de séquences qui manquent d’énergie et le suspense ne convainc qu’à moitié lorsque l’on devine la tournure des événements, ainsi que la clef du mystère. Malgré une certaine prévisibilité, les faux-semblants se divulguent non sans amusement.

En revanche, le style de l’auteur demeure intact. Son talent d’écriture n’est nullement à remettre en cause. Si l’environnement est traité comme un labyrinthe insondable (surtout l’hôpital psychiatrique), il porte l’intrigue pour lui conférer une véritable atmosphère, digne des meilleurs romans d’épouvante. La technique reste propre et sans fioriture avec un très bon équilibre entre les descriptions et les dialogues. De ce côté, Puzzle se hisse nettement au-dessus du lot. Comme d’habitude, la documentation se montre assez discrète bien que présente au fil des pages. Les sujets tels que la manipulation mentale jouissent d’un développement sobre et réaliste.

Au niveau des protagonistes, on a droit à une caractérisation assez éparse. Tant les physiques que les personnalités, on dispose d’un panel d’individus très dissemblables les uns des autres. On remarquera que certains rôles secondaires sont beaucoup trop effacés, du moins peu mis en avant dans la participation du jeu Paranoïa. Toutefois, il est très facile de s’y attacher ou de les détester. L’auteur multiplie les apparences pour perdre le lecteur, mais avec un minimum d’attention et d’entraînement à ce genre d’exercices, l’on devine aisément les intérêts de chacun et le loup dans la bergerie.

Au final, Puzzle se situe un cran en deçà des précédents romans de Franck Thilliez. L’intrigue, parfois brouillonne et longue, reste assez posée et manque de rythme malgré un cadre restreint en seconde partie. Mais l’on aura une approche différente du livre si l’on est familier des nombreuses références plus ou moins évidentes présentes au fil des pages. Pour un novice, on est en présence d’un très bon thriller qui recèle son lot de surprises. Pour l’amateur de ce genre d’ouvrages (ou de films), l’ensemble demeure assez prévisible, bancal et peu original. Il reste le talent de l’auteur pour raconter son histoire et un cadre plaisant. Un peu décevant lorsque l’on connaît les autres romans de l’écrivain.

Note : 13/20

Par Dante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net