octobre 29, 2020

Mad Dogs Saison 3

91MT3wu4TuL._SL1500_

D’après une idée de Cris Cole

Avec John Simm, Max Beesley, Marc Warren, Philip Glenister

Pays: Angleterre

Genre: Drame, Thriller

Nombre d’épisodes: 4

Résumé:

Quatre amis de longue date sont invités par un de leurs potes à passer des vacances dans sa luxueuse propriété de Majorque pour fêter sa retraite anticipée. Malgré le cadre idyllique, le séjour vire au cauchemar avec un enchaînement de quiproquos, mensonges et cadavres.

Avis:

Après deux très belles premières saisons, la série anglaise « Mad Dogs » est de retour pour une saison trois, qui sera encore plus dramatique que les précédentes. Nos quatre anglais n’ont pas fini d’en découdre et de ne pas apprécier leurs vacances, parce que ce qui vous attend dans cette saison est au-delà de ce qu’on pouvait imaginer.

Si la première était très bonne, que la deuxième était tout aussi terrible, alors celle-ci est surement ma préférée des trois, celle de toutes les peurs, de tous les dangers, celle où tout peut se passer. Je n’ai pas regardé cette saison, non, je l’ai vécu avec eux…

critiques-series-mad-dogs-saison-3-episode-3--L-pzqgzQ

On avait laissé Baxter, Quinn, Rick et Woody se faire arrêter en essayant de fuir les Baléares, à bord de la remorque d’un camion. Alors qu’ils pensaient débarquer à Barcelone et rejoindre l’Angleterre en voiture, les voilà au Maroc et ils se font arrêter par les autorités. Emprisonnés dans un camp en plein milieu du désert, ils vont être interrogés tour à tour pour expliquer la présence avec eux des cinq millions d’euros qu’ils avaient pris en partant d’Ibiza. Mais très vite la situation va devenir encore plus compliqué, parce que maintenant, il y a un contrat sur leurs têtes et les seuls moyens qu’ils aient de survivre c’est de se séparer et de disparaître, mais pour combien de temps ?

Magnifique et encore plus passionnante, voilà ce qui me vient en tête quand je pense à cette troisième saison. Là où les deux premières faisaient déjà très fort en changement de vie, à cause des conséquences d’une décision, cette nouvelle saison va encore plus loin et brise le peu d’espoir que nos personnages avaient de rentrer chez eux et de reprendre une vie normale.

Dramatique, le scénario de cette saison est magique, avec des rebondissements incroyables, des décisions très lourdes de conséquences vont devoir être prises, des changements de vie, rien ne va plus dans cette saison pour notre plus grand bonheur.

On reste toujours dans cette ambiance de parano et de danger que la série a imposé petit à petit, mais en même temps, elle va, dans son premier épisode, briser tout ce qu’on avait et partir encore plus loin dans la fuite. C’est génial, car ça redonne un coup de fouet alors même que la série n’en avait pas besoin. Si vous croyez avoir tout vu, si vous croyez qu’ils en ont suffisamment pris dans la tronche pour qu’ils puissent enfin rentrer chez eux, c’est mal connaitre nos amis scénaristes anglais, qui vont encore une fois ruser pour deux fois plus nous captiver.

Cette saison trois va être construite en deux parties, désespoir absolu avec une fin d’épisode deux presque déchirante, on ne s’y attendait pas puis peu à peu sur sa fin, la série nous redonne le meilleur et nous laisse imaginer une dernière saison qui clôturera, je l’espère, en beauté cette magnifique série.

Ils étaient déjà très bons, mais pour cette nouvelle saison, les quatre acteurs se sont surpassés. Comme pour l’écriture de la série, ils placent la barre encore plus haute et chamboulent un peu les choses. S’il m’avait un peu agacé dans la deuxième saison, Marc Warren se reprend et est parfait dans cette saison. J’avoue avoir bien accroché avec lui dans cette saison. Je trouve toujours John Simm aussi touchant, sur les quatre amis, c’est lui à qui cette situation pèse le plus et c’est lui qui a vraiment envie de rentrer chez lui, de revoir les siens, même si le quotidien n’est pas toujours facile. Je trouve que c’est le plus touchant de tous et c’est le personnage auquel je tiens le plus. Philip Glenister reste toujours aussi charismatique et profond, il impose toujours ce respect quand il arrive dans une scène. Et puis Max Beesley remonte aussi dans mes grâces, l’acteur voit son personnage développé et touchant.

mad-dogs-301

Cette troisième saison sera surement le sommet de cette série. Avec ces quatre nouveaux épisodes, les scénaristes ont su nous surprendre en partant là où l’on n’aurait pas pu l’imaginer à la vision de la première saison et c’est avec brio qu’ils ont rendu cette nouvelle et avant-dernière saison passionnante, percutante.

Note : 20/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.