octobre 27, 2020

L’Honneur des Prizzi

3700173206694

Titre Original: Prizzi’s Honor

De : John Huston

Avec Jack Nicholson, Kathleen Turner, Robert Loggia, John Randolph

Année: 1985

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie, Policier

Résumé :

Lorsque Charley, italien, et Irene, polonaise, se rencontrent, c’est le coup de foudre. Ils s’aiment, ils se marient. L’histoire commence ici. Charley est l’exécuteur d’une des plus célèbres familles de la mafia, les Prizzi, et la belle Irene exerce en free-lance la même dangereuse activité.

Avis :

J’aime beaucoup Jack Nicholson, alors quand je suis tombé sur ce film que je ne connaissais pas, j’étais très impatient de le regarder, surtout que le synopsis me plaisait bien. J’imaginais une bonne comédie sur la mafia et au final je suis très déçu par ce film qui ne m’a pas amusé du tout…

85636195_o

Charley est un tueur à gage, il travaille pour la famille Prizzi, qui le considère comme un membre à part entière de leur famille. Mais voilà, les choses se corsent un peu quand Charley, lors d’un mariage, croise la belle Irène d’origine polonaise dont il tombe fou amoureux et c’est la même chose pour Irène.

Mais ce que Charley va découvrir, c’est que la belle Irène est l’une des meilleures tueuses du moment.

Ensemble, ils vont former un bon duo pour le compte des Prizzi sur une affaire, mais voilà que l’affaire en question dérape et les deux tueurs vont être obligés prendre des décisions.

Donc, un film sur l’univers de la mafia, tourné au comique avec le grand Jack Nicholson et la belle Kathleen Turner et réalisé par l’excellent et culte John Huston (« Les Désaxés« , « Casino Royale » avec Peter Seller, ou bien « Moby Dick« ), je m’attendais à quelque chose de vraiment bon, c’était un film que j’allais aimer. Mais ce n’est pas le cas, pour son avant dernier film après quarante-six ans d’une belle carrière, le cinéaste nous offre un film bien fade et qui ne m’a pas plus amusé que ça.

Je l’ai trouvé long, brouillon, beaucoup trop naïf pour une histoire de mafia qui tourne autour de tueurs à gages et il y a plusieurs fois dans l’histoire où je me suis sentis largué, n’étant pas sûr de comprendre le pourquoi du comment, surtout autour du personnage joué par la belle Anjelica Huston.

Le film traîne en longueur, il se veut drôle et décalé, mais hormis deux ou trois bonnes scènes, comme une prise d’otage, le reste n’est pas vraiment drôle, pourtant on sent que le réalisateur veut faire une comédie, mais ça tourne à plat et comme c’est embrouillé et que ça manque de rythme, plusieurs fois je me suis demandé si Huston voulait faire juste une simple comédie ou s’il voulait parodier le film de mafia, c’est pas très clair et du coup j’ai assez vite décroché devant ce film.

L’histoire évolue dans les années soixante-dix et le réalisateur nous entraîne bien dans cette époque. De ce côté-là il n’y a rien à redire, c’est bien fait, les costumes et autres décors sont bons et l’ambiance est réussie.

Les acteurs ne sont pas convaincants non plus et loin d’être attachants. Jack Nicholson joue bien comme toujours, mais son rôle, ça ne va pas, il parait tellement niais, alors qu’il est appelé à avoir des fonctions très hautes dans la hiérarchie mafieuse et le personnage parait presque autiste pour le coup. Idem pour le personnage de Kathleen Turner. Si l’actrice est belle, fatale et naturelle, je reproche au personnage d’être aussi niais et peu convaincant. Deux tueurs à gages considérés comme les meilleurs qui se marient au bout de quelques jours tant ils s’aiment, mais qui ne vont pas chacun de leur côté enquêter un peu sur l’autre et prendre tout ce qu’ils se disent pour des saintes paroles, moi ça me laisse un peu perplexe. Seule la fin est surprenante, je ne l’avais pas vu venir et elle remonte un peu le niveau.

Les autres acteurs du film caricaturent beaucoup les personnages de mafieux. Chacun y va de sa mimique, je ne sais pas si c’est fait exprès ou bien si c’est censé être drôle, mais moi ça m’a beaucoup ennuyé et j’ai trouvé ça lourd. Dans les mafieux, j’ai vraiment apprécié le jeu de William Hickey qui joue un peu le parrain de la famille et l’acteur est terrible, très renfermé et imposant dans le respect, j’ai beaucoup aimé. Et il y a la belle Anjelica Huston, qui malgré un personnage embrouillé est magnifique et captivante à chacune de ses apparitions.

Honneur_Prizzi

Je suis vraiment déçu, je pensais passer un bon moment, à la vue de l’histoire, des acteurs, de ce réalisateur et surtout le film date des années 80, une époque que j’aime particulièrement. Mais bon, je n’ai pas accroché, je me suis ennuyé, c’est une déception de plus, c’est dommage, mais dans un sens, c’est aussi ça la magie du cinéma à vous de voir maintenant …

Note : 07/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.