décembre 5, 2020

Need for Speed

106417.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Scott Waugh

Avec Aaron Paul, Dominic Cooper, Imogen Poots, Ramon Rodriguez

Année : 2014

Pays : Etats-Unis

Genre : Action

Résumé :

Tobey Marshall et Dino Brewster partagent la passion des bolides et des courses, mais pas de la même façon… Parce qu’il a fait confiance à Dino, Tobey s’est retrouvé derrière les barreaux. Lorsqu’il sort enfin, il ne rêve que de vengeance. La course des courses, la De Leon – légendaire épreuve automobile clandestine – va lui en donner l’occasion. Mais pour courir, Tobey va devoir échapper aux flics qui lui collent aux roues, tout en évitant le chasseur de primes que Dino a lancé à ses trousses. Pas question de freiner…

Avis :

« Need For Speed« … D’ordinaire, ce n’est pas du tout le genre de films que j’aime et qui me tente, je n’ai toujours pas vu les « Fast & Furious« , imaginez comment ce genre de films ne me tente pas du tout, mais pourtant celui-là, peut-être à cause de son casting, me parlait bien et je suis parti le voir.

J’étais certain de ne pas apprécier le film, c’était même un pari gagné d’avance et je me suis même demandé avant que le film commence pourquoi j’y suis allé, mais pourtant, je me suis surpris à vraiment bien aimé le film et ça, malgré le festival de clichés qui a défilé sous mes yeux. « Need For Speed » en fin de compte c’est fun et je me suis amusé devant.

371823.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Tobey Marshall a deux passions dans la vie, les bagnoles et la vitesse. Un soir, il reçoit la visite de Dino Brewster, qui partage lui aussi cette passion. Mais les deux hommes n’ont jamais pu s’entendre et restent d’éternels ennemis.

Ce soir-là, Dino ne vient pas provoquer Tobey, bien au contraire, il vient lui faire une offre alléchante. Il lui demande de préparer une voiture unique et sur la vente lucrative de celle-ci, Tobey touche 25 %. Une offre que le mécanicien ne peut refuser.

Mais rien ne va alors se passer comme prévu et c’est sur le bitume, quelques années plus tard que Tobey et Dino vont régler leur compte.

Le scénario du film n’est qu’un prétexte à filmer de belles bagnoles qui se tirent la bourre dans des villes, sur des autoroutes, dans un désert et dans des routes de forêt et nous offrir par la même occasion de belles cascades et des accidents assez spectaculaires.

L’histoire du film, qui dans les grandes lignes se tient, est bordée autour de ce concept et j’en demandais pas mieux.

Je ne pensais même pas trouver d’histoire, mais pourtant celle-ci est plutôt sympa dans ses grandes lignes. Oui, car si on creuse un peu, on se rend très vite compte que les rebondissements et l’intrigue psychologique des personnages ne tient pas du tout la route et le film est bourré d’incohérences. Certaines mêmes sont absolument géniales dans leur genre, comme celle du type qui n’a rien retenu de son passé et pourquoi il en est arrivé là. En fait « Need For Speed » n’a aucun autre but que de divertir et de nous offrir du spectacle et je dois dire qu’il y arrive plutôt bien et m’a bien fait passer tous les moments un peu nuls, clichés, surtout sur un accident, ou là, la scène m’a quand même fait sourire tant elle était tirée dans le cliché au possible. Je crois qu’il ne manquait plus que la pluie pour vraiment avoir le best de ce qu’on pouvait faire en l’espace de deux minutes.

Bref, malgré tous ces défauts, le film reste chouette, à cause de son ambiance. J’ai aimé l’espèce de road trip jusqu’en Californie, à bord de cette bagnole de rêve. Puis l’histoire de vengeance entre les deux personnages m’a plu.

Le réalisateur n’est pas trop tarte. Les scènes de courses poursuites sont bonnes, même les scènes de courses en elles-mêmes sont bien. Il y a de l’énergie, les images sont belles et le réalisateur nous implique bien dans la vitesse. C’est juste qu’il y a plusieurs moments qui sont un peu trop tirés par les cheveux et hautement improbables, mais tout passe avec le fun et le côté cool du film. C’est que si on a envie de voir un truc qui tient la route, on ne va pas voir « Need For Speed« . D’ailleurs, on ne va pas voir « Need For Speed » pour son scénario.

Les acteurs sont sympas dans leurs rôles. C’est plaisant de voir Aaron Paul dans autre chose que « Breaking Bad » et l’acteur est bon, pas exceptionnel non plus, mais il est à l’image du film… cool. Imogen Poots est drôle, Dominic Cooper joue l’enfoiré qu’on déteste à merveille. Et Rami Malek et Scott Mescudi font un bon duo comique. Seule ombre au tableau, Michael Keaton qui est insupportable dans ce rôle d’un mec ringard qui essaie d’être dans le coup.

387136.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

« Need For Speed » n’est donc pas la catastrophe à laquelle je m’attendais. Bien sûr, ce ne sera pas le film de l’année, on en est loin, mais ça reste un moment sympa et honnête, car « Need For Speed » vend exactement ce qu’il y a dans sa bande-annonce.

Note : 11/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.