Zombies! Une Histoire Illustrée des Morts Vivants

zombies-histoire-illustree-revenants-1419951-616x0

Avis :

Le zombie est une figure emblématique dans la culture. Toutefois, il n’en a pas toujours été ainsi. Souvent malmené, tourné en dérision face à d’autres créatures plus « sophistiquées » comme le vampire ou le loup-garou, le mort-vivant aura connu de multiples résurrections à travers une évolution brinquebalante au cours du XXe siècle. Et pourtant, de nos jours, aucun média n’échappe à cette invasion : cinéma, télévision, musique, jeux vidéo et livres. Dans le cas présent, pas de romans, de bande dessinée ou de manga à l’horizon, mais un ouvrage qui retrace les péripéties de nos chers amis en décomposition.

Rares sont les auteurs qui traitent de ce sujet sous forme d’une rétrospective complète sans le noyer dans un livre plus généraliste ou une quelconque sous-culture underground. On a bien eu droit à quelques essais sociologiques assez prétentieux et narrés par des écrivains peu, voire pas du tout passionnés, mais entièrement consacrés aux zombies, l’entreprise est inédite. Certes, il ne s’agit pas de l’ouvrage ultime qui recense absolument tout ce qui concerne les morts-vivants (ce n’était pas la volonté de l’éditeur), mais propose un aperçu progressif de la position du zombie au fil des décennies avec les créations et sous-genres auxquels il a donné naissance.

De la préface de George Romero aux premières évocations dans l’histoire, puis sa démocratisation au cinéma ; le tour d’horizon est assez éclectique. L’approche reste assez sobre, sans complaisance, avec un style fluide qui ne se perd pas en considérations inutiles. Les anecdotes fourmillent sur les origines du mythe et permettent une entame tout en douceur vers le gros du sujet. La décomposition des premiers pas sur pellicule s’effectue par décennies. Rétrospective intéressante et néanmoins sommaire (on ne peut pas tout recenser), elle offre un aperçu global de la bonne santé du genre et des évolutions progressives dans la culture.

Pourtant, l’on décèle l’avis subjectif de l’auteur qui s’avère plus ou moins discutable et sort un peu du cadre du livre. Attention également à ne pas se faire spolier l’essentiel (voire l’intégralité) des films qui sont évoqués si vous souhaitez les voir. Les résumés racontent souvent des passages clés, même si l’on conviendra que la majorité de ces productions ne prévalaient pas pour leur scénario à rebondissements. Il est tout de même bon de le savoir avant de se lancer dans la lecture. Puis, la seconde moitié offre quelques pages aux références du genre (l’œuvre de Romero, 28 jours plus tard…), l’influence par pays (aux États-Unis, Europe, Japon…) ainsi qu’une place allouée pour la musique, les jeux vidéo et la littérature.

Étant donné la récente sortie du livre (septembre 2013), les informations fournies sont à jour et vont jusqu’à se conclure sur les derniers projets en date (avec quelques coquilles : le remake de The Thing par Zack Snyder), tous supports confondus. Quant à la maquette, on regrette toutefois la taille des caractères assez petits (plus de textes, me direz-vous) et peu pratique pour le plaisir de lecture. En revanche, l’équilibre avec les images diverses confère un rendu parfaitement homogène à l’ouvrage qui se montre riche sur tous ses aspects. Les affiches originales, les illustrations ou les photos des films sont légion et combleront les fans. À cela, l’emballage est de premier ordre avec une reliure de qualité, une couverture cartonnée doublée d’une couverture souple.

Au final, Zombies ! – Une histoire illustrée des morts-vivants a sa place dans toutes les bibliothèques d’amateurs de cadavres ambulants. Un livre pas forcément exhaustif sur le sujet, mais d’un intérêt indéniable. Malgré quelques spoilers et avis subjectifs, l’approche de Jovanka Vuckovic reste assez sobre, dénuée de tout atermoiement ou de propos pompeux. Beau, riche et accessible (tant dans le traitement que pour le prix), voilà un ouvrage qui vaut le détour. Une initiative respectueuse et passionnée malheureusement trop rare pour en faire une norme.

Par Dante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net