Meurtre à Hollywood

45652

Titre Original: Sunset

De : Blake Edwards

Avec Bruce Willis, Malcolm McDowell, James Garner, Kathleen Quinlan

Année: 1988

Pays: Etats-Unis

Genre : Comédie

Résumé :

Hollywood, 1929. Tom Mix, éblouissant comédien au faite de sa gloire, se voit confier le rôle d’un célèbre cow-boy, Wyatt Earp. Le légendaire marshal étant toujours vivant, le producteur de Tom, Alperin, lui demande de venir comme conseiller technique sur le plateau. Earp va retrouver Christina qu’il a connue autrefois, devenue l’épouse soumise et maltraitée d’Alperin. Cette dernière lui demande de veiller sur son fils Michael, jeune homme instable et alcoolique. Alperin voit cette ancienne amitié qui se renoue d’un très mauvais œil.

Avis :

Je suis très fan de Blake Edwards. C’est un cinéaste que je connais depuis moins de cinq ans. Chaque film que j’ai vu de lui est un vrai bon moment de comédie. Mon film préféré étant son « Victor Victoria » que je trouve énorme. C’était même le premier film que j’ai de lui. J’avais entendu dire qu’à partir de ce film, les suivant ne sont pas aussi bons. « Meurtre à Hollywood » est le premier que je vois dans cette partie-là de sa carrière et c’est aussi le premier film de ce réalisateur que je n’aime pas.

blake_edwards__meurtre__hollywood_sunset

Hollywood 1929, Tom Mix est une star de cinéma adulée et aimée de tous. Le cinéma est en pleine évolution, le muet laisse la place au parlant et Mr Mix doit s’adapter. Pour son nouveau film il incarne le légendaire Wyatt Earp, pour l’aider dans ce rôle, la production fait appel à Wyatt Earp lui-même. Le courant passe bien entre les deux hommes malgré l’ego de Mix.

Un soir les deux hommes se rendent dans un bar, pour y voir une connaissance de Earp. Sur place les deux hommes trouvent le cadavre de la jeune femme et Nicolas le fils d’une ancienne connaissance de Earp sur place. La police conclut au meurtre de la femme par Nicolas, mais Mix et Earp sentent qu’il y a quelque chose d’autre derrière et ensemble commence une enquête.

Les comédies de Blake Edwards sont toujours super funs, je passe des soirées à rigoler devant ces films (« Diamants sur canapé« , « La Grande course autour du monde« , « Elle » ou bien sûr « La panthère Rose »), j’étais donc content de trouver un nouveau film de mon réalisateur. Malgré ce que j’avais entendu dire, j’étais confiant et malheureusement ce n’est pas ça du tout.

Si le film est intéressant sur le côté film comique mélangeant film d’action au départ sur des tournages pour aller peu à peu en dehors des plateaux, mais aussi polar et hommage au western spaghetti le tout dans une ambiance détendue, Le résultat n’est pas là, alors que tout annonçait un bon moment en perspective.

Le gros souci du film est aussi son scénario assez improbable, aussi bien dans son histoire que dans sa construction et les belles idées de départ, n’en deviennent pas si bonnes que ça.

J’ai trouvé le film plat, l’histoire pas forcément prenante et plus ou moins brouillonne. Les moments comiques tournent un peu à plat, les quiproquos ne marchent pas et déclenchent à peine les sourires et le duo Bruce Willis et James Garner a du mal à fonctionner.

Le réalisateur hésite trop entre comédie et drame et je trouve qu’il se perd un peu en se cherchant et perd aussi par la même occasion son spectateur. Car, on ne sait pas trop où le réalisateur va et on ne sait pas trop comment prendre ce film.

Bon le film se suit quand même, il y a bien quelques moments qui sont drôles. C’est plus ou moins long par moment, mais je trouve que venant de Edwards, on attend autre chose de mieux, de plus construit et fournit et surtout de plus drôle.

C’est la deuxième collaboration entre Edward et Bruce Willis après « Boire et déboire » sorti un an plutôt. La future star de la saga « Die hard » n’est pas aussi bon qu’à l’accoutumée. J’ai trouvé qu’il en faisait un peu trop, souvent pas drôle, ce n’est pas le Bruce Willis que j’aime. James Garner est toujours bon, mais comme il s’accorde mal avec Willis, ça ne marche pas et il tourne à plat lui aussi. Il y a aussi Malcolm McDowell (« Orange Mécanique« ) qui trouve un rôle peu convaincant et on trouve aussi dans un petit rôle Dermot Mulroney et c’est bizarre de le voir tout jeune.

meurtre-a-hollywood-88-02-g

« Meurtre à Hollywood » n’est pas un film indispensable à voir dans la carrière de ce grand cinéaste, ce n’est pas un si mauvais film que ça. Ça se regarde, mais Blake Edwards a fait tellement mieux par le passé, que c’est forcément décevant.

Note : 09/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

One Comment to "Meurtre à Hollywood"

  1. […] Meurtre à Hollywood (Sunset) de Blake Edwards : Tom […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net