Pandémie

top-box-Pandemie

But du Jeu :

Vous allez incarner des membres d’équipes de luttes, très qualifiés, contre quatre maladies mortelles. Vous allez donc parcourir le monde pour stopper les épidémies et trouver les ressources dont vous aurez besoin pour découvrir les remèdes.
Vous devez travailler ensemble pour éradiquer les maladies avant d’être submergé. Le temps presse, allez-vous trouver les remèdes à temps ?

Le sort de l’humanité est entre vos mains !

Avis :

Au début du jeu de société, il n’y avait que des jeux où l’on jouait l’un contre l’autre. Mettant en avant un esprit de compétition, les jeux de société avaient du mal à se diversifier et restaient dans le domaine de l’enfance. Quand le jeu s’est développé, on a vu débarquer des jeux qui mettaient en avant, non plus le conflit ou la compétition, mais bel et bien la coopération. Ce qui semblait être quelque chose de logique est devenu un phénomène en peu d’années et les jeux de coopération ont poussé comme des champignons. On peut citer Sherlock Holmes Détective Conseil, Novembre Rouge, Horreur à Arkham, Ghost Stories, j’en passe et des meilleurs. Pandémie est donc un jeu dans cette veine, qui explore un thème assez rare et pourtant très ludique, celui de la recherche de vaccins pour vaincre une épidémie de maladie. Mais le jeu est-il bon ?

L’avantage avec ce jeu, c’est que les règles sont très simples. On ne perd pas trop de temps en explications superflus et rendant un système de jeu complexe. Chaque joueur possède un personnage tiré au hasard et qui possède un pouvoir particulier. La mise en place du plateau est rapide, puisque l’on a une base et quelques virus, représenté sous forme de cubes translucides de couleur, sont placés dans des villes aléatoirement. Il y a quatre virus différents et le but est de trouver le vaccin pour vaincre ces virus. Au début de son tour, chaque joueur a quatre actions a dépensé. Il peut se déplacer, éliminer un ou plusieurs cubes de virus, donner ou prendre une carte à un autre joueur se trouvant sur la même case ou faire son pouvoir spécial. Ensuite, le joueur pioche deux cartes villes, puis il révèle deux cartes épidémies, qui sont des villes sur lesquelles un virus s’installe. Pour vaincre un virus, il faut cinq cartes de villes de la même couleur et les dépenser dans un centre de recherches. Ce qui peut sembler facile va se révéler ardu. En effet, si une ville arrive à trois virus et qu’elle en prend un quatrième cela crée une éclosion et toutes les villes qui sont reliées à elle prennent aussi un virus. Si l’une des villes touchées possède trois virus et qu’elle en prend un quatrième, la pandémie continue. Et ce système à la chaîne est très dangereux. Surtout qu’au bout de cinq villes avec quatre virus, c’est la fin du jeu et des joueurs. Il faut donc se concerter, réfléchir et essayer de voir venir les points sensibles sur la carte. Bien entendu, des cartes aides viennent apporter du soutien aux joueurs avec quelques pouvoirs.

pandemie2_mat-z

Si le système de jeu s’avère plaisant, puisque l’on réfléchit à plusieurs et qu’il n’y a pas de temps mort, le jeu propose la même mécanique, c’est-à-dire piocher des cartes et déplacer son pion, et parfois, cela est un peu long. Et bien souvent, on ne fait pas ce que l’on veut, mais on a tendance à faire ce que l’on nous dicte. Certes cela permet de faire gagner l’équipe, mais c’est assez frustrant de se sentir bloquer dans ses actions. Au niveau du matériel, c’est du tout bon, bien que tout cela soit assez austère. Les personnages sont bien foutus dans leur design et leur pouvoir, même si certains sont plus puissants et utiles que d’autres. La cartes est fonctionnelle et lisible, tout comme les cartes de villes ou d’évènements. Les cubes s’avèrent très pratique et le fait de les mettre dans des boîtes de Pétri est plutôt amusant. Le top étant la carte individuelle d’aide qui est très lisible et résumé à la perfection les actions que l’on peut faire.

Au final, Pandémie est un jeu fort agréable et qui fait la part belle à la coopération. Entre un univers intéressant, un plateau fonctionnel, des règles simples et assimilables, Pandémie a tout pour être un jeu sur lequel on revient facilement. On regrettera peut-être son côté austère et bleuté et la sensation d’être dirigé par le groupe de joueurs et pas par soi-même, mais n’est-ce pas l’adage des jeux de coopération ?

Note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net