décembre 5, 2020

Un Eté à Osage County

335126.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : John Wells

Avec Meryl Streep, Julia Roberts, Ewan McGregor, Chris Cooper

Année: 2013

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie, Drame

Résumé :

En famille, on se soutient. En famille, on se déchire… Suite à la disparition de leur père, les trois filles Weston se retrouvent après plusieurs années de séparation, dans leur maison familiale. C’est là qu’elles sont à nouveau réunies avec la mère paranoïaque et lunatique qui les a élevées. A cette occasion, des secrets et des rancœurs trop longtemps gardés vont brusquement refaire surface…

Avis :

Après avoir réalisé pendant des années des épisodes de la plus que culte série « Urgences« , John Wells passe à la réalisation de son premier film « The Company Men » avec Ben Affleck et Tommy Lee Jones. Le film remportera un petit succès et emmènera le réalisateur sur un deuxième film.

Pour son deuxième film, John Wells décide d’adapter une pièce de théâtre et il va nous offrir un joli petit film tendre et cruel en même temps. Un film qui sera soutenu par des comédiens hors pairs.

566714.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Un été quelque part en Oklahoma. Perdue aux milieux des champs, bercée par le soleil, se trouve une belle petite maison. Dans cette demeure vit le célèbre poète Beverly Weston et sa femme Violet. Violet souffre d’un cancer de la bouche et se réfugie un peu trop dans les médicaments. Quant à Beverly, il a un gros problème avec l’alcool.

Quand Beverly disparaît, la famille décide de se réunir autour de Violet, espérant le retrouver sain et sauf.

Ses trois filles, les maris ou copains de ses filles sont présents, même sa sœur, son mari et son neuveu vont faire le déplacement pour la soutenir.

Mais cette réunion de famille, autour d’un dîner, va être le théâtre de non-dits, de révélations, de secrets cachés, d’amour et de colère. Cette famille s’aime et se déchire et chacun devra s’affranchir du passé pour avancer.

« Un été à Osage County » est donc un joli petit film sur la famille. Sur la base d’un bon scénario le réalisateur va nous tisser le portrait d’une famille qui ne manque pas de secrets et de règlements de compte.

Bercé dans la lumière chaude de l’été, on va assister, entre rire et pincement au cœur à cette réunion familiale des plus dramatiques. Quand on franchit la porte de cette maison, il y a une certaine tension qui se ressent de suite. On sait que chacun d’eux va en prendre pour son grade. Bien sûr on a vu la bande-annonce qui va dans ce sens, mais il y a aussi ce petit quelque chose qui fait que ce ressenti est immédiat. Si cette réunion de famille est quelque peu mouvementé, le réalisateur ne sombre pas dans le glauque et le déprimant. Le sujet est bon et fort, les personnages sont soutenus, chacun ayant un peu une part d’ombre, mais le film reste une belle comédie dramatique divertissante devant laquelle on s’amuse et l’on rigole plus d’une fois. Surtout lors d’un dîner que j’ai trouvé tout simplement excellent, c’est l’une des meilleures scènes du film. On va passer par tout un tas d’émotions. J’ai adoré cette scène-là, que le réalisateur prolonge pendant un bon petit bout de temps. Cette scène est tour à tour, drôle, touchante et émouvante, puis à nouveau drôle, car à aucun moment John Wells oublie de nous divertir.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce film aussi, c’est que plus il avance dans son récit et plus on en découvre.

On va de surprises en surprises, le réalisateur éveille notre curiosité et plus on en apprend, plus on se demande comment vont réagir les personnes concernées par ces nouvelles. J’ai trouvé que ça créait une forme de suspens, qui nous tient en haleine, surtout que certaines des nouvelles sont lâchées un peu comme des bombes.

En plus d’un beau scénario, le film est très plaisant à regarder, l’ambiance est belle, la photo est chaude, les plans sont jolis, le réalisateur prend le temps de nous emmener dans une ambiance. Le film est très léger et très tendre dans sa mise en scène. Je l’ai trouvé honnête, John Wells n’en fait pas trop, il fait pile ce qu’il faut et son film fonctionne jusqu’au générique. Et une fois celui-ci arrivé, on ressort de la salle avec le sourire aux lèvres.

Ce film peut aussi compter sur l’un des plus beaux castings de ce début d’année. Un casting aussi beau qu’il est surprenant pour certains. On n’en doute pas, Meryl Streep est tout simplement impeccable dans le rôle de Violet. L’actrice est capable de nous faire passer par tant d’émotions en une scène. Ewan McGregor est émouvant. Julianne Nicholson est très touchante. Benedict Cumberbatch est très bon, même si ce n’est qu’un petit rôle, quand il est à l’image il captive. Margo Martindale et Chris Cooper forment un couple très drôle.

Mais là où je ne m’y attendais absolument pas et j’ai été plus que surpris, c’est de la part de Julia Roberts. La comédienne m’a vraiment déchiré dans ce film, elle trouve là l’un de ces plus beaux rôles. Elle est excellente, naturelle, elle est toujours juste, c’est elle qui est un peu l’éponge de la famille, à qui l’on vient se confier, comme se défouler et elle encaisse avec tant de charme et d’assurance, qu’elle m’a bluffée. Et ça fait du bien de la voir dans un tel rôle.

21061853_2013112814595979.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai donc passé un excellent moment devant ce joli film. C’est un film simple et touchant, bien maîtrisé par son réalisateur. Il ne cherche pas à nous faire un chef-d’œuvre, il nous présente simplement une tranche de vie de cette famille et c’est très sympa.

Note : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.